Poulet à la ficelle (cheminée recommandée)

Publié le 27 Septembre 2014

Comme je suis très fatigué et que mes yeux ne supportent plus guère la lumière des écrans plats, je suis désolé de vous mettre une rediffusion

Cela vous donnera peut être des idées pour Noël

Patrick

Voici un modeste poulet à la ficelle, mode très simple de cuire un poulet lorsqu'on à pas de tourne broche

"Lou viei guardian" sait bien qu'il y a d'autres volatilles qui se prêtent à ce genre de cuisson, mais..........on est en EU maiintenant

 

Un classique du blog, et bien sur une rediff car je vais mollo mollo

Je réponds aux questions d'avance : la ficelle ne brûle pas, et il n'est pas interdit de faire du feu dans une cheminée à feu ouvert ; oui je brûle du pin sec résineux qui contient des terpènes cancérigènes, et je m'en fout j'en respiré plus que la dose quand j'étais pompiers

coté écolo (j'aime pas ce mot) pas de gras, pas d'ustensile à laver, chauffage casi gratuit........etc

----------------------------------------------------------------------------------
Vous connaissez toutes et tous sans doute  cette recette simplissime qui vous permet de cuire un gigot ou un poulet devant un feu de cheminée , mais sans broche
Oui, je sais c'est long, entre 2 à 3 heures selon la pièce à cuire.
Aujourd'hui il s'agit d'un poulet banal - (vous pouvez faire plus gros, canard oie, dinde, gigôt, cuisse de tyrex) - que  je vais aromatiser en fin de cuisson avec une pommade à l'ail. Pour la ficelle , bien sûr il faut qu'elle soit AOC, en vrai chanvre, traitée comme autrefois, exit les ficelles plastique et les tendeurs yoyo, point de strings usagés non plus, ni de fils de chaussettes, pour les très septiques qui jure que la ficelle brûle, vous pouvez mettre une chaine , celle de la SNCM sont bradées


 

Poulet à la ficelle

 


Accompagnement pommes de terre sous la cendre ou frites du Mc Do envoyées par Fedex


- 1 beau poulet fermier
- 8/10 gousses d'ail,
- de l'huile d'olives évidemment
- sel
- ficelle , 30 à 40 mètres suffiront.................
- et un bon feu de cheminée ou un feu de pneus c'est moins cher et écolo
- 1 grosse pomme de terre par convive
- 1 escoubette de thym/romarin frais, voir explicatif

 

Réalisation de l'escoubette  en image, il est évident que si vous regardez mon blog depuis l'Islande cela sera plus compliqué
Coupez quelques extrémitées de thym frais ainsi que quelques brins de romarin, prendre un bout de bois (ici c'est du romarin) et ligaturez le tout ensemble avec de la ficelle de cuisine que vous couperez avec les dents, exactement comme vous le faites avec un cordon ombilical, mais lavez vous les dents avant, puis deux lampée d'eau de vie à 90° pour désinfecter votre gosier.
Ben voui, vous mettez un peu d'huile d'olives dans un récipient pour tremper l'escoubette


Préparation :

Pour une meilleure cuisson je vous recommande de changer le sens du poulet à mi-cuisson
version enfer
version purgatoire

Passer la ficelle autour  des pilons du poulet , ou du croupion, (lorsque le croupion lache c'est que le poulet est cuit, meuh non), pour la cuisson en sens inverse attachez sous les deux ailes. Faites un noeud digne d'un bon marin  et accrochez la ficelle à un piton ou barre prévue à cet effet plantée dans le linteau de la cheminée, allumée de préférence, le  poulet suspendu à hauteur de flammes,  et commencez la cuisson loin de celle çi,. Vous le rapprocherez vers la fin de la cuisson pour bien le dorer
Pour le feu utilisez des branches bien sèches et qui font plus de flammes que de braises
 

 

Badigeonner le poulet  avec un mélange d'huile d'olive, de sel, de poivre et de thym. et deux gousses d'ail écrasées au pilon mortier
Enfouir vos pommes de terre sous la cendre et mettre un peu de braise dessus, comptez 2 bonnes heures si la couche de cendre est épaisse

 

Faites tourner le poulet suspendu  qui s'enroulera et se déroulera. Ne rêvez pas ce n'est pas le mouvement perpétuel, il faudra donner quelques coup de main pour relancer la machine de temps en temps . Pendant ce temps vous pouvez surfer sur le net, ou raccommoder les chaussettes au pépé, ou mieux  boire une coup de gnôle à caque changement de rotation (j'ai pas essayé)
Pas de  léchefrite car la graisse/jus tombe dans la cendre, et rien à nettoyer,. Suivant la grosseur il faudra environ 2h à 2h30 de cuisson

 

Un quart avant la fin de la cuisson, le badigeonner avec le reste d'ail pilé dans le mortier avec une pointe de thym et encore un peu d'huile


Voili, et au moins c'est ECOLO, heu .....
Et n'oubliez pas vos pommes de terre sous la cendre, autrement elles joueront dans "les derniers jours de Pompéi 2"

 

 

Rédigé par La Cachina

Commenter cet article

Liliane 30/09/2014 23:36

Je n'ai pas reçu d'avis de publication pour cet article... Ca me contrarie... Heureusement que je regarde le titre du précédent ! Ma connexion marche pendant très peu de temps et une fois sur deux... Je fais vite ! Il est magnifique ce poulet !
Belle soirée au Sud. RÔOOoooo bisousssSSSS mon Jupinou.

jupi 01/10/2014 11:42

coucou liliane
essaye de te réabonner, c'est tout ce que je peux faire
pas de dégât dans le Var, ici quelques gouttes cette nuit et ce matin plein soleil
rooooooooooo bisous

josette 29/09/2014 07:28

je crois que dans mon lointain souvenir, un bon poulet de qualité que faisait ma maman après l'avoir bien nourri et bichonné,s'estompe de plus en plus!!!
je donnerais cher pour en retrouver le gout inimitable,
merci pour avoir ravivé mon envie, vous méritez de figurer en bonne place au palmarès des gastronomes de qualité.
bravo pour avoir aussi maîtrisé si bien ce nouveau blog
des bises
Josette

jupi 30/09/2014 11:13

merci beaucoup josette, ces poulets existe mais sont rares en distribution
il faut s'enfoncer dans la france profonde pour trouver des poulets qui flânent toutes la journées à droite à gauche
des poulets maintenant dit "de qualité"

mais oui "avant"
merci josette pour ces remerciement
des bises aussi

marithe 27/09/2014 19:38

whaou que ça doit être bon et en plus la pièce est embaumée par l'odeur miam j'en ai faim d'avance
gros bisous mon jupinou

ps il est bien ton blog je trouve

mounic 27/09/2014 15:53

aco m'agrado! reste à trouver un "vrai" poulet fermier! mes poules sont "fermières" mais je ne les mange pas! quand elles meurent (de vieillesse) je les acclame! je sais, je suis cul, mais on ne se refait pas, qué? de gros bisous mon Jupinou. Je suis un peu absente, parce que pépé devient de plus en plus …"absent"… Qué misère.

biche 27/09/2014 17:21

ah bon, tu les acclapes, ben aco l'aviés pas vi
tu ira au paradis des poules alors
gros bisous

Claire 27/09/2014 14:08

A voire la pauvre bête on pense un peu à l'Inquisition... Sous les cendres, les oignons sont excellents aussi. Merci de la belle recette et bon rétablissement (c'est un film, maintenant...). CLAIRE

jupi 27/09/2014 14:26

Diantre Claire, je ne pensais pas du tout à l'inquisition
la vraie torture des animaux de consommations commencent dès leur naissance

ci dessous un film d'une cruelle réalité, peu de gens ont regardé jusqu'au bout, moi y compris
https://www.youtube.com/watch?v=Yqa2Pj_HMyI

Patrick