Les oreillettes ou merveilles provençales (nouvelles)

Publié le 14 Novembre 2014

Mon ancienne recette n'avait plus de photos, je refais donc l'article

je vous promet dans la journée une plus belle photo car les oreillettes se servent dans un beau panier décoré d'un beau torchon brodé

La recette est simple: j'ai d

J'ai diminué les quantité de 500gr de farine à 250

Avant de commencer votre plance de travail doit bien être organisé surtot si vous êtes seules pour la cuisson

En principe il faut trois personnes, ou trois pipelettes qui raconte le journal, passée , actuel et futur du village

J'y suis arrivé seul, et je vous garantie que mon plan de travail est rikiki

 

RECETTE : dans un saladier, mettez;

- 250 gr farine normale

- 3 oeufs moyens

- 1 zeste de citrons non traité

- 1/2 cac de sel

- 2 cac de bonne fleur d'oranger (je vous recommande cette de la photo qui va venir)

- 25 gr de sucre, vanillé ou non (c'est vous qui voyez) ou bien plus

- 25 gr d'huile d'olives pour ici - 25 grammes de beurre très très mou pour les autres

 

Mélangez le tout, rajoutez un peu de farine si necéssaire pour faire un pâte non collante

Filmez la boule obtenu et mettre au frigo (réfrigérateur) 2 heures

 

 

Les oreillettes ou merveilles provençales (nouvelles)
Les oreillettes ou merveilles provençales (nouvelles)
Les oreillettes ou merveilles provençales (nouvelles)

On continue

 

Les oreillettes ou merveilles provençales (nouvelles)
Les oreillettes ou merveilles provençales (nouvelles)
Les oreillettes ou merveilles provençales (nouvelles)

Bien nous voici heures deux après

Faites un abaisse grossière que vous affinerez , très très fin pour faire des bandelette, je me sert de la roulette de mon père pour denteler les bords, pas de chance , la roulette a vécu et glisse en décirant sur le formicat, snif

Je me suis servi de la roulette pizza, ba voui

 

aidez vous en saupoudrant un peu de farine sur le plan de travailaidez vous en saupoudrant un peu de farine sur le plan de travail

aidez vous en saupoudrant un peu de farine sur le plan de travail

Frire dans une grande poêle tôle avec 1 litre de tournesol (avant c'était de l'huile d'olive)

T°160, 170° maxi, il ne faut pas que ça dore, surveillez ,retournez, sortez avec une araignée ou une pince à beignets

Déposez sur une bonne couche de sopalin, saupoudrez de sucre glace sur les deux faces le beignets encore chaud

réservez ssur un pas couvert de soplalin et dressez sur un beau panier d'osier (la photo viendra dans la journée

 

Attention, le faire seiul c'est speed, pas plus de 4 oreillettes en cuisson à la fois, à moins d'être un poulpe à deux cerveaux et 8 bras . "Je corigerais le texte en fin d'après midi"

Vous avez les élemnets , ilmanque la belle photo du haut dans la journée (doctor encore), mais vous pouvez commencer, souvenez vous les oreillettes sont meilleures le lendemain
Vous avez les élemnets , ilmanque la belle photo du haut dans la journée (doctor encore), mais vous pouvez commencer, souvenez vous les oreillettes sont meilleures le lendemain
Vous avez les élemnets , ilmanque la belle photo du haut dans la journée (doctor encore), mais vous pouvez commencer, souvenez vous les oreillettes sont meilleures le lendemain

Vous avez les élemnets , ilmanque la belle photo du haut dans la journée (doctor encore), mais vous pouvez commencer, souvenez vous les oreillettes sont meilleures le lendemain

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Desserts

Commenter cet article

Echappées belles 31/03/2015 23:07

Chez moi dans le Nord Ardèche, les oreillettes s'appellent "les bugnes" et la recette est identique. On la réalise surtout pour Mardi Gras. Merci pour vos bonnes recettes. Je parcours ce soir votre blog qui est une source inépuisable.
Amicalement.

jupi 01/04/2015 03:11

merci échapées belles
gansettes, oreilles d'ânes et bien d'autres mots désignent ces petits beignets
merci de vous interresser à mon petit blog qui relate des recette simples mais vraies et vécues
amicalement
patrick

vale13 16/11/2014 15:59

Humm j'adore les oreillettes, ma mère les faisait comme cela, que de bons souvenirs me reviennent ! les tiennes sont super jolies et elles devaient être extra en bouche !!! bon 'apre'm !!!

jupi 18/11/2014 11:08

aujourd'hui 18, il il a une vent du NO, le mistral est No chez nous, et un très beau soleil, pourvu que ça dure
16° au soleil, impecc
bonne journée
salon c'est bien dans l'axe nord du mistral, quand ça souffle , c'est violent, j'y suis allé en renfort en tant que pompiers (il y a .......longtemps)

vale13 17/11/2014 18:33

Coucou, je ne sais pas si le mistral est arrivé chez toi, mais chez moi à Salon de Pce pas encore !!! A suivre !!! bonne soirée

jupi 17/11/2014 09:52

on ne change pas les bonnes et vieilles recettes qui sont abouties
j'ai pas assez mis de citron mais j'en avait plus
malgré cela elles sont parties en deux temps trois mouvements

bonne journée, en principe le mistral doit arriver cet aprem

Liliane 15/11/2014 23:26

Tout ce que j'aime ! Bien parfumées et croustillantes !!! Tu m'en mets de côté... C'est trop loin hein...
Belle soirée au Sud. RÔOOoooo bisousssSSSS mon Jupinou.

Christine 18/11/2014 22:31

oh oui Jupi il vaut mieux les faire et elles sont meilleures que les industrielles, puis on est tellement content quand on les a finies....moi je fais toujours 2 plats un oreillettes au citron et l'autre à l'orange.
Bisou

Christine 18/11/2014 22:30

oh oui Jupi il vaut mieux les faire et elles sont meilleures que les industrielles, puis on est tellement content quand on les a finies....moi je fais toujours 2 plats un oreillettes au citron et l'autre à l'orange.
Bisou

jupi 17/11/2014 09:50

elle sont "parties" à la vitesse de l'éclair, pffuit

il pleut ce matin
rooooo bisous

Christine 15/11/2014 22:41

Hummm on adore les oreillettes, c'est vrai que c'est un peu long à faire mais tellement bon!!!! vive le mois de février que je les fasse pour la maisonnée
bibi

jupi 17/11/2014 09:49

les boulangers vendent des "industrielles", fort chères

il vaut mieux les faire à deux, c'est moins speed

marithe 15/11/2014 11:34

facile à faire on dirait mon jupinou, mais j'en n'ai jamais faits..je suis sure que mes gourmands aimeraient .roo bisousss

jupi 15/11/2014 12:51

mèèèèèèèèèèèèèè c'est très facile Marithé, le repos de la pâte au frigo est essentielle
essayes tu verras

rooooooooooo bisous
il flotte encore, pfffff, j'ai des flaques dans le jardin

ninine 14/11/2014 18:49

Bonjour Jupi,

C'est une recette fort interessante mais ce qui me freine c 'est 1 litre d'huile, ne pourrait on pas faire autrement ?

jupi 15/11/2014 06:26

ninine, et non , c'est comme les beignets c'est de la friture, qu'il y ai 10 litres ou un litre si la T° est respectés l'absorption est égale
pour 300 gramme de préparation l'absorption d'huile à 165° est assez minime, il faut compter un verre à moutarde petit minime
c'est une recette classique où l'huile crée la "surprise" (voir brillat savarin) au four on va obtenir un truc très sec et plat, j'ai essayé
je regrette ninine

Eduenne 14/11/2014 16:12

Bonjour tout le monde,
Mon bon Jupi à Lyon on dit les bugnes.
Insulte : mais quelle bugne celle-ci ou celui-là.
Les bugnes ont été inventées, dit-on, pour le Carême par les Dames de St Pierre (le couvent est devenu un magnifique musée !). Elles étaient destinées à leurs pensionnaires (?) et la pâte, frugale, se composait d'eau et de farine; elle était après un bon pétrissage étalée,coupée comme les bugnes actuelles et frite ; je ne garantis pas que c'était bon.
Depuis la recette a été trèèèèèèèèèèèès améliorée et fait le bonheur des gourmands.
Jamais de levure, vrai sacrilège, c'est le travail de la pâte qui permet aux bugnes de gonfler dans la friture.
Avec ou sans levure on retrouve partout en France le même genre de beignets toujours désignés sous de jolis noms : merveilles, oreillettes,ganses, noeuds, beignets de Carnaval,etc.
Connaissez-vous d'autres noms pour ces délices légères ?
Bonne dégustation virtuelle et à bientôt.

jupi 15/11/2014 06:32

bonjour Eduenne, tes appararitions sont rares , mais je sais que tu me "surveilles " hihi !
je connais les noms de bugnes, oreilles d'ânes, ganses et merveille, c'est tout
la recette originelle était simple dit donc
pas de levure , se sont les oeufs qui font les petites bulles, et surtout un long repos de la pâte
grand merci pour ta visite Eduenne
Patrick

Catherine54 14/11/2014 13:33

J'adore cette recette. J'en fais tous les ans. Mes filles adorent ça, bien sûr, je leur ai transmis le "virus". Merci de nous montrer cette merveille provençale.
Mes amitiés Patrick.

jupi 14/11/2014 17:09

bonsoir Catherine, c'est facile à faire , pas cher du tout et bon
par contre ches le boulanger j'en ai vu à 3 euros les 100 gr, à 30 euros le kilo, !!!!!!!
amitiés
patrick

vicini 14/11/2014 10:10

Nous on adore les merveilles je les fais comme toi surtout pour carnaval je vois que nous sommes bien liees par la provence car je ne suis pas loin de chez toi etant de nice en attendant ma sortie de l'hopital je me regale de lire tes recettes et ca m'aide a tenir bon a bientot bises. Envoie moi un peu de soleil dans un message ca me fera plaisir

jupi 14/11/2014 11:05

ba Vicini, le soleil c'était hier, aujourd'hui il tombe en morceaux
je sais que c'est pour carnaval, mais mon ancien article n'avait plus de photos, l'hébergeur 'flirk" avait zappé mes photos, pfff
et oui on est de chez nous "encore un peu"
je suis du var à 20 km de brignoles
retapes toi bien à l'hôpital
bises

Betty 14/11/2014 09:43

J'adore, ça me rappelle ma jeunesse! Mais ma maman drômoise appelle aussi cela des bugnes!

jupi 14/11/2014 11:02

oui Betty, le plus souvent cela s'appelle des bugnes ou gansette, mais là j'étais hyper pressé, il était 20 heures, j'avais oublié le temps de repos obligatoire

René 14/11/2014 09:20

Bonjour mon bon Jupi.
Ici les Ardéchois appellent les oreillettes des bugnes !!! Je fais suivre à ma fifille qui nous régalera bientôt. Le temps s'est remis aux nuages et je me bats contre des canalisations bouchées à la maison qui sont prises dans le glacis sous le carrelage de la cuisine d'été. Impossible de trouver le bouchon avec un furet de 10 mètres. Je pleure s'il faut que j'appelle un plombier. J'y retourne.
Bonne journée à tous*.