Le Gibassier , un des 13 desserts de Noël

Publié le 8 Décembre 2014

Attention ne pas confondre le Gibassier avec la pompe à huile, d'ailleurs si vous voyez un Gibassier gonflé comme une brioche , passez votre chemin.

Pour Jean Luc et le Vieux scaph qui aiment le gibassier

La recette en est simple mais comme tout ce qui touche au miam en provence il y a pas mal de variantes, même entre boulangers du même village. Je ne vous propose pas La recette , mais une qui s'en rapproche le plus, "je pense", il existe une version avec des graines d'anis vert doux. Gibassier viens de gibecière, car souvent les chasseurs emportaient cette gâterie dans le "carnier" dit gibecière en français

Avis : ne vous attendez pas à une explosion de goûts sensationnels , c'est juste un truc rustique et traditionnel de Provence, ici on fait pas dans le compliqué, exemple la brouillade de truffes, c'est simple non !!!

 


 Préparation , simili levain la veille, pétrissage 20 minutes, repos 2 fois 30 minutes, mise en forme 15 minutes, cuisson four statique 25 à 30 minute sur double plaques

DSC09457

Commençons :

 

 

LA VEILLE , faire le simili levain

 

Mélangez dans un récipient 8 cl d'eau 20 grammes de levure et 125 grammes de farine de ménage "55", couvrez avec un linge et mettre dans un placard ou le four froid fermé (est ce que vous avez vu un four ouvert , faut être idiot d'écrire ça) (pareil pour les mouches, pourquoi elles font caca au plafond, elles peuvent pas le faire tranquillement par terre, hein, (c'est mieux pour passer la serpière), heureusement queles vaches n'ont pas d'ailes

les ingrédients :

- 125 + 325 gramme de farine type 55 ou autre

- 8cl d'eau

- 10 cl d'huile d'olive

- 20 grammes de levure fraîche de boulanger

- 3 CaS de fleur d'oranger

- 1 CaC rase de sel fin

- 180 grammes de sucre ou moins selon votre goût pour le sucré, vous pouvez descendre à 150 gr

- 2 zestes râpés d'oranges

- quelques zeste d'orange confits (option)

- 1 zeste râpé de citron

 

 

DSC09440.JPGDSC09448.JPG

Le lendemain matin en baillant :

Mettre le levain dans le pétrin ou map ou à la main

 

Ajouter les 325 grammes de farine

Puis les zeste de d'orange et de citron

Les 180 à 200  grammes de sucre

La fleur d'oranger 3 CaS

Les  10cl d'huile d'olive  et une cc de sel. et laisser pétrir 15/20 minute afin d'avoir une boule dans ce genre que vous décollez avec une "corne à débarrasser" ou avec la main et oui !

DSC09446.JPGVous devez avoir un pâton dans ce genre

DSC09447.JPGVous le couvrez d'un linge et laissez le reposez à  l'abri à 35°, 30 minutes, cette pâte lève très peu,, à cause de l'huile d'olive

Avec un rouleau vénérable en buis, étalez le paton sur épaisseur de 1 cm environ , pas moins surtout

Cette quantité de pâte vous donne environ 5 gibassiers de 15 cm de diamètre (vendu cher dans les commerces, une honte)

Prendre une assiette ou autre et découper la pâte avec un couteau sans traverser la table de la cuisine

DSC09452.JPG

Faites ensuite 8 entailles, qui serviront de traits de fracture (plaque tectonique)  , en principe la tradition  veut que l'on trace 5 traits comme une étoile, ba !  Moi j'en ai fait 7 et je suis pas juif,  sur cette photo. Utilisez les chutes et faites un petit coeur que vous mettez dans la crèche (mais non, je dis des conneries)

Laisser à nouveau reposer 30 minutes à l'abri du courant d'air et du froid

DSC09456.JPG Enfournez à mi hauteur dans un four statique entre 180 et 200° selon votre four, veuillez à mettre une plaque sous celle-ci afin d'éviter de cramer le dessous de votre gibassier

Mettre sur grille à la sortie du four

L'arôme est plus présent le lendemain, comme vous pouvez le voir, cette pâte est assez dense , et je vous le répète c'est pas une brioche !!!!!

DSC09462.JPG

Version écolo , faire idem tout à la main et déforestez la couale (colline) pour cuire un gibassier dans votre four à bois de M....

 

DSC09468.JPG

DSC09469.JPG

 

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Desserts

Commenter cet article

vale13 14/12/2014 19:07

humm j'adore le gibassier surtout celui là a l'air plus que bon ! comme toi j'aime les choses rustiques et sans fioritures !

jupi 16/12/2014 01:30

là tu es bien tombé, je ne suis pas pour la peinture sur assiette, où tu demande ce que c'est
allez zou hop une bonne louche de tropes à la marseillaise, c'est pas beau mais c'est bon

dom 10/12/2014 09:46

Quel boulot ! Merci.
Je te souhaite un bon mercredi.
En espérant que mon ordi ne m'embête pas ...
Bisoux, Jupinoux
dom

jupi 16/12/2014 01:29

et oui, on arien sans rien
bisoux

Liliane 08/12/2014 22:38

Et oh ! Jean-Luc ! J'aime la pompe à l'huile ! Pas à l'huile de moteur !!!
Merci Jupi.
Belle soirée au Sud. RÔOOoooo bisousssSSSS mon Jupinou.

jupi 16/12/2014 01:29

il y a la fausse pompe à l'huile , c'est une chambre à air recouvert de pâtes, c'est "gonflé"
roooo bisous

Jean Luc 08/12/2014 20:58

Le vieux dinosaure (race pas tout à fait disparue) provençal que tu es, connait encore cette recette.
Je me la copie et je la garde ta recette.
le gibassier est à mon avis meilleur que la pompe à l'huile (pas la pompe à huile, elle, elle est dans le moteur de la bagnole) . je te parle même pas des pompes...au beurre, ou à l'huile de tournesol, (voui ça existe ! ) faites pour ceux qui n'aiment pas le goût de l'huile d'olive.
grand merci Patrick, Dieu te garde
amitiés
jl

compadiou 17/12/2014 06:46

Quand on parle de Giono...ou d'Elzéard Bouffier....
http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCMQtwIwAA&url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3D7Rn6trL3-54&ei=oheRVMLKIIPmUq_DgrAK&usg=AFQjCNFAtDWdsIzUTf53-WBPdkiyfRGZIg&sig2=K3jiSnSnHH8QycyEB-9ckw&bvm=bv.82001339,d.d24

jupi 16/12/2014 01:27

notre provence fout le camps Jean Luc
je vais faire un gibassier avec un espuma de moules et noix de cardamome
l'olive c'est notre secret
les chinois plantent des centaines de milliers d'hectares d'olivier pour casser le marché mondial, une cata en devenir, une de plus
le vieux dinosaure presque fossilisé te souhaites de bonnes fêtes
patrick
adesias maïstre, et plantent des glands avec ton bâton de marche

Christine 08/12/2014 20:31

Bonjour Jupi,
j'ai entendu parlé du gibassier uniquement l'année dernière pourtant je suis bien née et restée en Provence.... je ne connaissais pas mais je vais très certainement tenter la recette - merci
Bonne semaine - bizzz

jupi 16/12/2014 01:23

c'est encore connu dans mon village mais se sont les boulangers actuelles qui ne connaissent pas, misère, la provence meurt
bizz

marithe 08/12/2014 18:26

Miam..ça doit être bon tout ça ..roo bisous mon jupinou

Nathalie 08/12/2014 13:45

Merci, merci pour la recette.
Mais sauf berlue de ma part, je ne vois pas la durée de cuisson dans le four à 180°.
Merci bien de me l'indiquer car j'évite d'aller à vue de nez pour ne rien rater. Bonne journée ensoleillée (enfin, .... pour le moment !).

danielle 08/12/2014 13:45

Bonjour Jupi,
Je vais essayer de faire ce gibassier. En ce moment je suis dans les confiseries et desserts de Noêl.
J'ai fais du nougat! un peu mou mais très bon en gout. Par contre ma pâte de fruits au coing à du mal a durcir.
Bonne semaine, bisous

Loridon 08/12/2014 13:34

La prochaine fois que je vais en Cévennes je vais me le faire
Avec un pélardon bien sec dans la musette je tiens la journée à l'aise
Sans oublier une gourde de rouge Merlot pour la soif !

René 08/12/2014 13:29

Bonjour Jupi.
Je fais suivre à ma fille comme d'habitude. Tu as 38.2°, tu es malade alors !!! Hihihi. Ah , non , c'est ton four ....
Bonne semaine à tous *.