Poulet ou volaille à la ficelle + version video(cheminée recommandée)

Publié le 24 Décembre 2014

Je suis désolé de vous mettre une rediffusion, en ce moment la santé c'est pas le top

Cette méthode de cuisson est très simple et on peut cuire plusieurs volailles à la fois, par contre il faut être attentif, ne pas mettre de farce légère genre "petits suisse"

Cela vous donnera peut être des idées pour Noël , alors courrez vite au marchand si vous ne l'avez pas encore fait

Pour une grosse pièce prévoir une ficelle plus épaisse ou triplez là. Si vous avez des enfants cela leur fera un beau souvenir "d'avant"

 

Vous pouvez cuire un poulet, plusieurs, ou un panaché de volailles

 

Je réponds aux questions d'avance : la ficelle ne brûle pas, et il n'est pas interdit de faire du feu dans une cheminée à feu ouvert ; oui je brûle du pin sec résineux qui contient des terpènes cancérigènes, et je m'en fout j'en respiré plus que la dose quand j'étais pompiers

coté écolo (j'aime pas ce mot) pas de gras, pas d'ustensile à laver, chauffage casi gratuit........etc

----------------------------------------------------------------------------------
Vous connaissez toutes et tous sans doute  cette recette simplissime qui vous permet de cuire un gigot ou un poulet devant un feu de cheminée , mais sans broche
Oui, je sais c'est long, entre 2 à 3 heures selon la pièce à cuire.
Aujourd'hui il s'agit d'un poulet banal - (vous pouvez faire plus gros, canard oie, dinde, gigôt, cuisse de tyrex) - que  je vais aromatiser en fin de cuisson avec une pommade à l'ail. Pour la ficelle , bien sûr il faut qu'elle soit AOC, en vrai chanvre, traitée comme autrefois, exit les ficelles plastique et les tendeurs yoyo, point de strings usagés non plus, ni de fils de chaussettes, pour les très septiques qui jure que la ficelle brûle, vous pouvez mettre une chaine , celle du bagne de Cayenne sont bradées


 

Poulet à la ficelle

O
 

Accompagnement pommes de terre sous la cendre


- 1 beau poulet fermier
- 8/10 gousses d'ail,
- de l'huile d'olives évidemment
- sel
- ficelle , 30 à 40 mètres suffiront.................
- et un bon feu de cheminée ou un feu de pneus c'est moins cher et écolo
- 1 grosse pomme de terre par convive
- 1 escoubette de thym/romarin frais, voir explicatif

 

Réalisation de l'escoubette  en image, il est évident que si vous regardez mon blog depuis l'Islande cela sera plus compliqué
Coupez quelques extrémitées de thym frais ainsi que quelques brins de romarin, prendre un bout de bois (ici c'est du romarin) et ligaturez le tout ensemble avec de la ficelle de cuisine
Ben voui, vous mettez un peu d'huile d'olives dans un récipient pour tremper l'escoubette


Préparation :

Pour une meilleure cuisson je vous recommande de changer le sens du poulet à mi-cuisson
version enfer
version purgatoire

Passer la ficelle autour  des pilons du poulet , ou du croupion, (lorsque le croupion lache c'est que le poulet est cuit, meuh non), pour la cuisson en sens inverse attachez sous les deux ailes. Faites un noeud digne d'un bon marin  et accrochez la ficelle à un piton ou barre prévue à cet effet plantée dans le linteau de la cheminée, allumée de préférence, le  poulet suspendu à hauteur de flammes,  et commencez la cuisson loin de celle çi,. Vous le rapprocherez vers la fin de la cuisson pour bien le dorer
Pour le feu utilisez des branches bien sèches et qui font plus de flammes que de braises
 

 

Badigeonner le poulet  avec un mélange d'huile d'olive, de sel, de poivre et de thym. et deux gousses d'ail écrasées au pilon mortier
Enfouir vos pommes de terre sous la cendre et mettre un peu de braise dessus, comptez 2 bonnes heures si la couche de cendre est épaisse

 

Faites tourner le poulet suspendu  qui s'enroulera et se déroulera. Ne rêvez pas ce n'est pas le mouvement perpétuel, il faudra donner quelques coup de main pour relancer la machine de temps en temps . Pendant ce temps vous pouvez surfer sur le net, ou raccommoder les chaussettes au pépé, ou mieux  boire une coup de gnôle à caque changement de rotation (j'ai pas essayé)
Pas de  léche-frite ( mais on peut faire avec, les pommes de terres baignant dans le jus de cuisson cuisent lentement et sont succulentes)car la graisse/jus tombe dans la cendre, et rien à nettoyer,. Suivant la grosseur il faudra environ 2h à 2h30 de cuisson

 

Un quart avant la fin de la cuisson, le badigeonner avec le reste d'ail pilé dans le mortier avec une pointe de thym et encore un peu d'huile


Voili, et au moins c'est ECOLO, heu .....
Et n'oubliez pas vos pommes de terre sous la cendre, autrement elles joueront dans "les derniers jours de Pompéi 2"

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Cuisine au feu de bois

Commenter cet article

Cassandre 26/12/2014 11:42

Merci bcp pour la recette ! :) Meilleurs voeux !

jupi 29/12/2014 10:30

Meilleurs voeux Cassandre, merci de votre passage

lizagrèce 26/12/2014 10:19

Sans la cheminée ça va être difficile ... A moins que je fasse un feu sur la terrasse ???

jupi 29/12/2014 10:29

tu emprunte la rôtissoire à "kebab dont je ne connais pas le goût" dans une rue en cachette

dom 25/12/2014 07:34

Bonjour, Jupinoux
Ca doit être délicieux !
Je te souhaite un bon jeudi noelleux et surtout, prends soin de toi.
Bisoux

dom

jupi 29/12/2014 10:27

oui c'est très très bon dom, on peux le farcir de bonnes choses pas chère et c'est meilleur qu'une dinde du commerce
bisoux

danielle 24/12/2014 21:18

Qu'il est beau ce poulet! la de voir cette superbe recette je regrette d'avoir fermé ma cheminée!
Joyeux Noël Jupi, et surtout une meilleure santé.
Bises

jupi 29/12/2014 10:26

avec les temps durs qui se profilent , il va peut falloir la rouvrir, et faire une récessio vers les années 50
merci Danielle
Bises

Liliane 24/12/2014 19:51

Mmmm... Que c'est agréable de voir ce feu de cheminée avec le poulet qui tourne... Merci mon Jupi.
Bon réveillon et joyeux Noël... C'est Tristan qui va en faire des yeux !!! N'oublie pas les photos !
Belle soirée au Sud. RÔOOoooo bisousssSSSS mon Jupinou. Que Dieu te garde.

jupi 29/12/2014 10:25

tristant n'était pas au réveillon, mais le jour de noêl, la séance de photos a été une cata, il obéit à rien, ça promet
rooooo bisous

Sims 24/12/2014 16:04

Un moment que je n'ai pas posté, mais je lis quand même le blog.
Je vous souhaite un Joyeux Noël ainsi qu'à tous les cachiniens!

[url=http://imagesia.com/signature-1_sp4a][img]http://img.imagesia.com/fichiers/sp/signature-1_imagesia-com_sp4a_large.gif[/img][/url]

jupi 29/12/2014 10:50

Ah, le liens ne fonctionne pas Sims, mais c'est pas grave
Joyeux Noël en retard
patrick

mounic 24/12/2014 13:26

Bon Noël mon "poulet" ne fais pas d'excès, sois sage! gros bisous de mémé ( ah ! au fait, bon anniversaire ! j'ai manqué le jour! ) bisous

jupi 29/12/2014 10:49

c'est pas grave Mounic
un an après l'autre on se rapproche du sol, en marchant de plus en plus courbé, puis un jour plouf on fait le grand saut
vivement la jeunesse
bisous

René 24/12/2014 10:54

Bonjour Jupi.
Quelques perdreaux et pigeons cuits de cette façon. C'est un MIAM à genoux !
Prends soin de toi c'est le plus important.
Bonne journée à tous*.

jupi 29/12/2014 10:47

les moines étaient des épicuriens qui se nourrissaient de "rien" bonnes petites choses que les gens grapillaient dans les bois et dans les "fers"
tout ça c'est du pur interdit maintenant

René 24/12/2014 13:46

A écouter ...Hihi. Bonnes fêtes !
http://xavier.hubaut.info/paillardes/moines.htm

Le vieux scaf 24/12/2014 11:12

On reconnait là une personne de gout. Comme l'un de ces moines de St Bernardin qui chantaient :
"Pour le déjeuner de bons petits oiseaux
Que l'on nomme cailles, alouettes ou perdreaux..."

Le vieux scaf 24/12/2014 10:54

C'est effectivement une belle et bonne recette, le soir devant mon Godin colonial en Cévennes
On prend le temps de vivre en faisant tourner la ficelle, bien au chaud dans le mazet, alors que la tramontane hurle comme une louve en descendant la Vallée Borgne
Sous la cendre les pommes de ter bien sur mais aussi quelques châtaignes fendues au préalable.

jupi 29/12/2014 10:46

et on ne dit pas ce que l'on met dans la farce parce que c'est interdit maintenant
vie sauvage , vie magique près de la nature encore un peu vraie

Jean Luc 24/12/2014 10:48

Une recette qui marche bien, et si je te dis à propose de chaines du bagne de Cayenne, que cette recette à la ficelle a été faite en forêt guyanaise avec un gigot d'agneau...les perroquets et les singes hurleurs s'en souviennent encore ! rire.
je te souhaite un très beau Noel devant la cheminée Patrick, bon bout d'an l'ami portes toi bien.
jluc

jupi 29/12/2014 10:44

C'est une drôle de coïncidence jean luc, tu fais de belles découvertes et expérience, nous on joue à faire semblant
Je te souhaites un peu en avance une bonne année dans nos garrigues, de la santé et du bonheur
profites bien de la vie
amicalement
patrick