Ragoût de poulet à l'espagnole

Publié le 10 Février 2015



Temps de préparation 20 minutes
Temps total 1 heure

On commence
 
Mettre 2 cuisses  et 4 ailes de poulet LR Bien fermes dans un récipient adéquat sans huile , la peau du poulet est assez grasse comme cela, et laisser dorer
 
Image
 
Emincez pendant ce temps, 1 demi poivron rouge et 1  demi poivron vert (les autres moitiées serviront à faire un taboulé pour le soir ou le lendemain), aplatissez  2 gousses d'aïl, émincez 2 oignons jaunes, quelques brins de persil plat; 1 petit bout de cote de céleri, en principe il faut deux belle tomates juteuses qui seront remplacées par des tomates au jus en boites selon la saison
 
Image
 
Sortez les le poulet doré avec la pince qui va bien (0.50 euro en Espagne, cela sert pour les pinchitos, les grillades à la plancha) et égouttez le , berk le gras.
 
Image
 
Mettre tous  les légumes émincés  dans le récipient et faire un peu suer , puis roussir , mais pas trop ,versez un verre de vin blanc
 
Image
 
Image
 
Pelez et rincez 4 pommes de terre moyenne, ne pas faire dégorger l'amidon celui ci va devenir un petit liant, coupez les pommes terre comme ci dessous, ajouter un pessu* (pincée) de serpolet et de thym frais (voyez je n'en met pas beaucoup) Preparez  le sachet d'assaisonnement Paellero (vous pouvez remplacer pour les puristes ces deux sachets par : de l'ail, du piment doux rouge, des pignons de pin, du vrai safran, des amandes frites, du laurier frit, un peu de piment de cayenne, quelque grains de poivre vert, le tout pilé dans un mortier)
 
Image
 
Remettre le poulet, et ajouter du sel, , 5 grains de poivre, du poivre moulu, 1 petit clou de  girofle, 2 tomates épinées et pelez, coupées en petit morceaux (voir boites plus haut) , 2 feuilles de laurier ,Versez les deux sachets
 
Image
 
Ajoutez les pommes de terre et  1/4 de boite de pois chiches cuites  (n'ayez crainte elles ne risquent pas de fondre ) couvrir d'eau tiède, mettre le couvercle et poussez un feu d'enfer pendant 40 minutes
Vous pouvez à ce stade ajoutez une poignée de petits pois congelés
Image

 
Maintenant vous avez 40 minutes pour ranger  le plan de travail, et prendre l'air à plein poumon


Je vous propose ensuite lorsque tout cela est bien émulsionné et un peu réduit, de sortir la miche de pain de placard, de vous installer  en bonne compagnie  et faire fonctionner votre machoire sans modération, et le glouglou de même.

Mais attention les pois chiches sont traîtres, lorsqu'ils sont dans votre intestin ils continuent à vivre leur vie, à parler en faisant de grand gestes et brassent de l'air pour rien dire, comme les politiques , et ensuite comme des petits kamikases ils se font sauter. Vous entendez tout ce rafu qu'ils font, en plus ils ne sont pas content du tout lorsqu'ils rencontrent les suppositoires à la blanquette . Alors avant de prendre l'avion sachez que vous pouvez "péter en l'air" et être accusé de terrorisme, donc il vaut mieux manger "une bonne aïoli" car puer de la gueule n'est pas considéré comme arme chimique , quoique .........

Rédigé par La Cachina

Publié dans #méditerranée

Commenter cet article

Clarisse 16/02/2015 11:42

Merci à vous pour ceux partage :-)

Andre 12/02/2015 10:46

J'aime beaucoup la recette ET les photos :) !

jupi 12/02/2015 16:34

se sont des recettes de ménages, faciles et bonnes André
merci

Liliane 10/02/2015 23:20

Beau comme un tableau ! Ca me donne très envie... Merci Jupi. RÔOOoooo bisousssSSSS. Bonne nuit.

jupi 12/02/2015 16:34

j'ai pas trouvé de bleu Liliane !

Liliane 12/02/2015 11:04

Rouge, vert, blanc !!! C'est y pas beau !!!

jupi 11/02/2015 06:50

beau ? mais c'est un cadavre qui baigne dans un bouillon, c'est gore, hi
roooooo bisous

danielle 10/02/2015 18:42

Coucou Jupi, me voila revenu après une longue absence et la je suis emballée par ta recette à faire sans tarder!
Bisous

jupi 11/02/2015 06:49

franchement , moi qui ne suis pas une lumière en cuisine j'y arrive, c'est un plat courant en espagne, fait avec de bon produits c'est meilleur
bisous

marie 10/02/2015 17:20

une petite histoire: ce sont les poulets de cadarache qui m'y a fait penser ! mardi , c'est un tt petit marché à Cerbère ( 6 marchands ) car ce sont des producteurs et je demande à mon mari de me ramener la moitié d'un Vrai Lapin Fermier , eh! bien il l'a trouvé trop ferme et n'a pas voulu le manger et recuit pourtant le lendemain à " la cocotte-minute ", sacrilège !!!! et préfère les lapins pas chers de batterie ! oh! la colère de Marie , je te dis pas , moi qui ai du mal à tenir debout et levée tot : bisous.

jupi 11/02/2015 06:48

ici c'est quasiment impossible à trouver, l'agriculture ne fait que du rosé, et le reste on plante des touristes partout, ça pousse bien, mais.......

marie 10/02/2015 17:08

Coucou JUPITER, merci pour cette recette, j'ai tt ce qu'il faut " sous" la main: ( normal en espagne mais Frejus me manque, si tu savais!!!! c'est special le caractère des catalans et çà fait 10 ans que j'ai acheté ! je préfère notre " tcha - si je l'écris bien et plus vivante !) par contre je ne mettais q'une ou deux "patates " pour le liant de la sauce et adorant les pois chiches : tant pis! n'hésitez pas à la faire car c'est une recette simple mais gouteuse ! Moi je la cuisinerai en pensant à cette journée de demain et on ne " bougonne pas ": 2 gros bisous de fin de journée.

jupi 11/02/2015 06:47

oui marie se sont des plats courants, qui s'accommodent de tout
le Var à une population autochtone assez spéciale , tournée vers l'auto dérision
bisous

lizagrèce 10/02/2015 13:13

Un plat qui réchauffe ... Même la planète ...
Aujourd'hui pluies de neige fondue sur Athènes

jupi 11/02/2015 06:45

neige fondue, c'est merkel the witch qui te l'envoie

René 10/02/2015 11:05

Bonjour Jupi.
Un MIAM que j'aime et surtout ce mélange de couleurs.MIAM.
A midi, c'est coq au vin maison. MIAM avec un bon Gigondas ! Je ne me laisse pas aller tu vois ! Autant boire et manger quand on est vivant .
Bonne journée à tous *.

jupi 10/02/2015 11:07

ah oui, un bon coq au vin c'est meilleur, y a pas photos

regine 10/02/2015 09:28

hum j'aime deja !!

jupi 10/02/2015 11:06

et facile à faire Régine

CATALANE 10/02/2015 09:09

Tu m'as bien fait rire ! Cette recette, c'est un peu celle que je fais (mais je ne met pas de patates). Et oui, tu le sais, je suis un tantinet espagnole ! Mais dis moi, tes poulets, ils sont bizarres ! 2 cuisses et 4 ailes ??? J'en ai jamais vu comme ça.
Bises.

jupi 10/02/2015 09:20

j'en ai tellement vu faire par ma belle mère (andalouse)où elle mettait de tout
par contre elle faisait souvent un bouillon blanc avec des os de l'échine de porc et là c'était meilleur
les poulets viennent de cadarache, plus précisément des labos d'ITER, punaise dire que je ne suis qu'à 30 km à vol d'oiseau de cette centrale et en plein sens mistral
et t'as pas vu les plumes "ils" ont greffé des écailles de drones en carbone
au fait as tu voté pour l'indépendance de la catalogne ?
bises

et tu crois que nos politiques ne sont pas un peux bancals, il faudrait qu'ils aient les pieds qui touchent la terre

Irène 10/02/2015 09:04

Recette sympa mais moi les poivrons ne m'aiment pas du tout ,par quoi les remplacer ????

Irène 10/02/2015 10:33

Merci

jupi 10/02/2015 09:14

c'est pas compliqué irène, ces plats appelés improprement "caldos=bouillons) en espagne s'accommodent de tout
artichauts, poissons, riz, blanc de seiche, celeri, bulbe de fenouils etc..
bonne journée