Soupe de fèves fraîches (version normale )

Publié le 27 Juin 2015

 La citation est à la littérature ce que la rondelle est au saucisson.

Daniel Picouly (1948- )

soupe-de-feve-n-1--26-.JPG

 

J'ai réalisé la version normale de cette soupe qui se fait avec des fèves fraiches

Attention : le prix des fruits et légumes est devenu.......heu......cher. La faute à qui  La faute à .............beaucoup de monde. Donc pour faire cette soupe il faut 1 kg de fèves écossées , sachant qu'il y a 66% de perte cela  amène  cette recette de paysan d'autrefois à un prix pas raisonnable, mieux avoir un jardin et SES fèves, voila

 

Primo : allez dans le jardin cueillir vos fèves

feves-crues--4-.JPG

Et les  écosser au soleil

feves-crues--5-.JPG

Comme vous le voyez celle-ci sont trop grosses pour être manger crues avec du saucissson au petit déjeuner, allez hop à la soupe

feves-crues--9-.JPG

Bon , voila une partie du travail réalisée

 

INGREDIENTS :

Il faut à peu près

1 kg écossées soit environ 3 kg de fèves fraîches, punaise

2 gros oignons blancs de préférence

3 gousses d'ail

1 belle saucisse fumée à retirer en fin de cuisson

1 gentil bouquet garni (laurier, feuilles de céleri, persil, sarriette fraiche, vert de poireaux)

De  l'huile d'olive (2 à 3 CàS)

Sel et poivre

Heu un moulin à légume vert aussi

 

Les blanchir à l'eau salée sans les couvrir pendant 2 à 3 mm 

Les mettre dans de l'eau froide voir glacée pour fixer la couleur  (moi je les ai refroidies à l'eau, moralité j'ai pas la belle couleur verte, (mais vous pouvez y remédier en mettant de Hexafluorure d'uranium ou UF6 en vente à prix cassé chez AREVA)

Dans une casserole faire revenir sans coloration dans de l'huile d'olives, 2 gros oignons blancs émincés avec une saucisse fumée ou un bout de poitrine fumée  3 gousses d'ail.

Ajouter les fèves bien mélanger le tout 2 ou 3 mm sur feu vif.

Couvrir de bouillon de légumes ou à défaut d'eau, saler et poivrer (attention au bouillon si il est déjà salé)

Ajouter un bouquet garni composé de persil, feuilles de céleri, thym, et vert de poireaux

Porter à ébullition et laisser cuire une 1/2 heure à petits bouillons. les fèves doivent être cuites donc ça dépend de leur grosseur au début. Vous pouvez rajouter en fin de cuisson quelques feuilles de tendre laitue   pour la couleur.

 La poitrine ou saucisse on la garde pour le casse croûte du lendemain matin.....heu

Sortir le moulin à légumes , grille fine , et tournez, tournez tournez. Pour les gaspilleurs d'électricité utilisez  mixer plongeant ou autre. 

Et voilà on remet sur le feu pour quelques bouillons, et on sert si l'on veut avec des tranches de pain de campagne grillées frottées d'ail et avec un filet d'huile d'olives.

 

Nan c'est pas la fosse septique qui déborde, seulement la laitue en fin de cuisson

soupe-de-feve-n-1--20-.JPG

Voila le bouquet garni (à retirer) qui refait surface, misère pourquoi les fèves ne sont pas restées vertes

soupe-de-feve-n-1--23--copie-1.JPG

Passage passionnant du "tournage", Cannes Palm Festival 2015

soupe-de-feve-n-1--12-.JPG

Voici un vrai tian à oreilles, résite à tout sauf à la casse

feves-crues.JPG

Non c'est pas le WC

soupe-de-feve-n-1--15-.JPG

Chute d'une météorite pendant que je prenais la photo

soupe-de-feve-n-1--17-.JPG

Non c'est pas du pipi, juste le filet d'huile d'olive ,nouvelle tendance resto. En réalité ils ont rien inventé les paysans d'avant mettaient presque toujours un filet d'huile d'olives, pour l'odeur et pour le goût, et puis c'était gratuit.

soupe-de-feve-n-1--25-.JPG

 

  

Rédigé par La Cachina

Publié dans #soupes

Commenter cet article

dom 28/06/2015 06:18

J'adore ! Merci.
Bon dimanche, à l'ombre ...
♥ Bisoux ♥

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

jupi 28/06/2015 08:54

les marchands d'ombre vont faire fortune cet été
gros bisoux

René 28/06/2015 00:14

Pour les anchois, j'adoreeeeeeeeeeeeeeee !!!!! J'en offre beaucoup dans la famille et quelquefois je fais du troc comme hier contre de la grappe qui titre à 50°....Ça sert Hihi.
Bonne nuit *.

jupi 28/06/2015 08:54

si je comprends bien on retourne au troc
fais toi payer en napoléon c'est une monnaie sure en ce moment

Liliane 27/06/2015 22:36

Merci Jupi pour ta recette... Avec du sel ce doit être excellent... Je mange des fruits à longueur de journée, je mange du sucré, une sorte de vengeance...
Belle soirée au Sud. RÔOOoooo bisousssSSSS mon Jupinou.

jupi 28/06/2015 08:56

les fruits je ne peux pas m'en passer, même avec le fructose j'en mange au moins 5 par jour
et puis j'ai qq abricots nature du jardin gorgés de soleil

roooooo bisous

René 27/06/2015 14:25

Bonjour Jupi.
Comme tu le dis dans 1 autre com, l'année prochaine !!!!.
Ce matin 5 kgs de belles anchois m'ont encore fait craquer et vers 15h00 je vais m'attaquer aux noix ramassées hier soir à la fraîche pour notre vin annuel !!!! Je vais les couper au sous sol, il fait meilleur ....
Bonne journée à tous et tenez vous à l'ombre*.

jupi 27/06/2015 16:26

tu les revends anchois, punaise
pour le vin de noix ici c'est le 10 juin au plus tard
il fait 39° au soleil
reste à l'ombre
j'ai ramassé mes 4 premières tomates

moune 27/06/2015 13:13

m'enfin !!! Pourquoi je t'appelle Jojo moi ??? Pardon Jupi !!

moune 27/06/2015 13:05

ha la la , comme elle me fait envie cette vraie soupe aux vraies fèves d'un vrai jardin !!! Je n'ai pas la chance d'avoir un jardin ( ça va venir) donc, je ne vois qu'une chose à faire , Jojo : venir la manger chez toi !!!
je garde la recette pas loin .. quand même , au cas où je trouverais des fèves ..
merci beaucoup pour cette superbe recette jojo .

jupi 27/06/2015 14:16

cela sera l'année prochaine , toutes les fèves sont au congel maintenant
et il fait 39° au soleil, c'est pas un temps à sortir les fèves dehors, ni les gens, sauf les fous qui se crament au soleil du matin au soir

Le vieux scaf 27/06/2015 12:59

l'ennui c'est que je n'ai pas réussi à faire pousser des fèves en Cévennes, alors que l'on y trouve un fameux saucisson.

jupi 27/06/2015 14:17

ça c'est terrible, avoir du vrai saucisson sans fèves

bizarre que cela ne pousse pas chez toi. Plante les plus tard, Mars peut être
mois je plante à la sainte cécile 20 novembre, un fève en fait mille