Nostalgie - la pierre

Publié le 4 Novembre 2015

 
Quelques images du passé, du présent, et beaucoup de nostalgie envers ces constructions humaines d'autrefois.

Image
Il a encore peu de temps cette petite construction était une maison de garde barrière du défunt Train des Pignes

Image
Une école Jules Ferry au Thoronet, école qu' on aimerait voir plus souvent, un jour celle-ci sera fermée un jour par un couilloncrate de Paris

Image
Une "glacière en Provence" -Cotignac, source St Martin-, l'hiver il y était entassé de la neige et de la glace, elle a été restaurée et fermée car les "gens" qui mangeaient sur l'herbe s'en servaient de poubelle.

Image
Un abreuvoir à  mouton qui servait pendant la transumance, celui ci a perdu toute son âme, car il est neuf, et les moutons passent en camions maintenant

Image

Une bastide abandonnée sur le chemin des transumances, ces pierres doivent avoir beaucoup de choses à raconter
Image
Encore des ruines d'une ferme, seul le puit est encore debout

Image
Si vous passez par le Haut Var, ne manquez pas de vous arrêter à Artignoc  pour voir des vestiges très bien conservés aussi, tout n'est pas en ruine. Cette tour est habitée
Image

Quelques pins parasols , rescapés du dernier feu de forêt cachent  la chapelle de Notre Dame des Grâces

Image
L'été vous y serez au frais car les "fenêtres" sont peu nombreuses et petites
Ici "l'oeil de Boeuf" du monastère de St Josseph du Bessillon

Rédigé par La Cachina

Commenter cet article

sergio 05/11/2015 14:43

j'aime beaucoup la façon dont tu parles de moi;merci Jupi
serge lapierre

jupi 05/11/2015 14:46

c'est gentil Sergio

Patrick

La Belle de Cadix 05/11/2015 01:01

En Espagne on a eu un véritable "houragan" ces dernières 20/30 années: on a démoli de belles vieilles bâtisses pour construir des trucs sans âme et... qui s'écroulent tant les matériaux étaient infectes et le "travail" baffoué.
Ça me dégoûte.
Où sont passées les belles pierres dorées d'antan?
Moi aussi je suis une nostalgique.

Bisous pour Jupi et ses amis.

jupi 05/11/2015 08:01

Je connais la maladie du béton en espagne, c'est une plaie ignoble dans les paysage, oui l'Espagne devait construire mais pas de cette façon
les villages de bord de mer se sont enlaidis, les maison rez de chaussé ont toutes plusieurs "planta" sur leurs assises, c'est pas beau

la pierre est belle naturellement

nostalgiquement Vôtre

patrick

Lou vièi gardian 04/11/2015 21:57

Ah si les pierres pouvaient nous conter tout ce qu'elles ont vu, ce qu'elles ont vécu...C'est bien triste de laisser partir en ruine ces constructions qui ont accompagné la vie de ceux d'hier t qui pourraient encore tant apporter à ceux d'aujourd'hui. Moi, je suis peut-être (sûrement) un vieux fada, mais je pense que ces vieilles pierres ont une âme, et ça se respecte.

Té, je vais aller relire Alphonse Daudet, et son "Retour du troupeau". Ca me donnera l'impression d'entendre li couquello di menoun (les cloches des béliers meneurs) et la voix des chiens. Je me souviens d'une fois où avec ma femme, on était en voiture sur les pentes du Ventoux. Il y avait un brouillard pas possible et soudain, on est tombé sur un troupeau qui traversait la draille, le berger avec sa grande houppelande qui semblait sorti tout droit d'un conte d'à passat-tèms. Une fois les bédigues passées, il s'est enfoncé dans la brume à son tour, on a vraiment eu le sentiment d'une apparition, un bien joli souvenir.

jupi 05/11/2015 07:56

la disparition de ces merveilleux berger est programmé aussi, que restera t'il ? les écrits pleins de nostalgies resteront dans des pages, encore heureux

ces transhumances , c'étaient un peu la fête quand j'étais petits

j'avais lu un truc , mais je vais le massacrer

cela contait: un berger sous sa houppelande avec un grand chapeau d'où l'eau ruisselait de chaque coté de ce feutre , il avait un mégot qu'il suçait avec dignité dans la tempête fier et droit

alors que l'empereur napoléon paraissait pitoyable sur son cheval avec ses soldats ferraillant sous une pluie batattante

je ne sais plus de qui c'est, peut être de giono, mais je ne crois pas

heureusement que nos souvenirs pleins de regrets sont encore présents dans nos cervelles, les vers vont se régaler quand ils vont me bouffer

Liliane 04/11/2015 21:51

J'aime les vieilles pierres... Nous avons acheté une maison ancienne parce que je leur trouve une âme... Chez toi c'est bien plus joli au soleil ! Ces superbes ruines me plaisent beaucoup. Merci pour ces magnifiques photos. Belle soirée au Sud. RÔOOoooo bisousssSSSS Jupinou.

jupi 05/11/2015 07:45

merci Liliane
se sont de pauvres pierres avec beaucoup d'âmes qui y ont habité, les barres hlm qu'on détruit n'ont pas d'âme

roooo bisous

Irmi 04/11/2015 17:44

Les jours, les temps de la transumance sont complètement mort, n’est-ce pas? Merci pour les belles fotographies de ton pays ancièn, les bornes et monuments ou les mémorials et mémoires d’un uinvers passé. Et la nature, les plantes récupèrent le terrain…

jupi 04/11/2015 21:25

C'était un autre temps, la vie se déroulait plus lentement même si la vie était plus rude

les moutons viennent de nouvelle zélande à Sisteron, au bout de 3 mois de séjour ils ont droit à l'appellation "agneau de sisteron"
c'est bien fini la transumance avec les ânes les mules, les boucs, les chiens, c'était un évènement lorsqu'ils passaient dans nos villages, et le troupeau grossissait au fur et à mesure, et ils montaient dans les alpes de hautes provence

René 04/11/2015 16:13

C'est beau et nous avons tous dans nos villages les mêmes problèmes d'abandon et vandalisme.
Il pleut à nouveau.
Bonne journée *.

jupi 04/11/2015 16:42

c'est quand même un monde ça, de taguer les écoles
1968 c'était rien à coté de ce qui se passe maintenant

il crachine et c'est gris, j'espère que demain il y aura du soleil

CATALANE 04/11/2015 15:35

Comme je les aime nos vieilles pierres ! Merci pour ton billet Patrick, il est magnifique. Bises.

jupi 04/11/2015 15:47

il est ancien Catalane, de certain il ne reste déjà plus rien
je râle parce que maintenant même les écoles des village sont taguées, je ne comprends pas la vie actuelle, elle est pourrie
bises

lizagrèce 04/11/2015 15:20

Les vieilles pierres ont devraient les respecter car elles racontent l'histoire des vieilles gens et de ceux qui ne sont plus.

jupi 04/11/2015 15:27

combien d'âmes ont vécue autour de ces pierres , dans ces murs, travaillant sans relâche ?

l'urbanisme d'ici veut que si une ruine n'a plus de toiture, elle n'est plus cadastrée, donc vouée à la démolition, la plupart du temps le terrain devient inconstructible, même en respectant la surface et la forme de l'ancienne maison
c'est triste