Financière, ou les restes de Noël

Publié le 21 Décembre 2015

Financière à la volaille  ou comment utiliser les reste de Noël

 

Cette vulgaire recette est une façon comme une autre de recycler les restes de volailles ou autre viandes blanches des repas de fêtes !



 

Financière à la volaille
 

financière poulet (2)
Attention c'est très basique avec pas grand chose, sauf les bouchées à garnir  qui ne sont pas de ma main.

Petite récap :
- du reste de volaille sans la peau coupé en dés
- un oignon ciselé
- une lichée d'huile
- un bouquet garni
- quelques olives vertes dénoyautées
- un peu de vin blanc (20 cl par exemple)
- un peu de fond de veau surgelé maison (ou de la poudre miracle si vous avez)
- sel , poivre + beurre et farine pour une petite liaison

Triez votre volaille
Faites revenir votre oignon ciselé dans une lichée d'huile sans le  faire roussir
Ajouter votre volaille coupée en dés , touillez et mouillez au vin blanc
Ajouter votre bouquet garni
Sel poivre et fond de veau

Portez doucement à ébullition et faites légèrement cuire afin que les arômes se mélangent
A l'aide d'une cuillère enlever la graisse jaune que va rendre la volaille , ba voui, les volailles sonf de plus en plus grasses que voulez vous

Couper vos olives en rondelles (c'est assez difficile avec le noyau) , les blanchir et les incoporer à votre péparation
Goûtez et réctifiez l'assaisonnement
Faites une liaison beurre +farine toute bête
Ou alors faites un liaison plus légère à la fécule de pomme de terre (nan, je ne suis pas payé pour faire la promo), d'ailleurs je ne connais pas ce Monsieur  Paille qui vend de la poudre fine et blanche sans paille comme la coco à la papaye
financière poulet
Servez comme vous voulez

 

A la paysanne avec les reste de frigo, et bien oui il faut tout finir
financière poulet (4)

 

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Entrée chaude

Commenter cet article

Liliane 21/12/2015 21:54

Merci Jupi ! J'y ajoute des champignons !!! (Pas des truffes comme Mémé Mounic dans son omelette !) Belle soirée au Sud. RÔOOoooo bisousssSSSS Jupinou.

jupi 22/12/2015 02:00

tu as raison, j'ai oublié les champignons Je viens juste de voir la brouillade de mémé mounic, le fumet passe à travers l'écran

roooooooooooo bisousss

René 21/12/2015 09:35

Bonjour Jupi.
Nous faisons la Noël le 26 cette année. Travail des enfants obligent ....Mais il n'y aura pas de reste car se sera un plateau de fruit de mer...Bien copieux bien sûr mais nous adorons tous ça....Pour le 24 et 25 à midi, civet de chevreuil pour nous 2 et là aussi pas de reste car ma tendre moitié à préparer des barquettes sur mesure....Je garde bien cette recette en réserve car le reste de l'année elle va être utile....Je fais toujours suivre tes recettes pâtisserie à ma fille mais sans laisser de commentaires....Temps brumeux même humide mais chaus comme de partout d'ailleurs....
Bonne journée à tous *.

jupi 21/12/2015 14:12

Nous faisons juste un petit repas le 25, des huitres aussi, tourteaux, et cote de boeuf au feu de bois, et peut être un sorbet.

ce matin c'était fortement brumeux gris humide, et maintenant le soleil montre son bout du nez

le vieux scaf 21/12/2015 08:45

Les restes c'est souvent délicieux. Dernièrement j'avais fait un pot au feu avec deux joues de bœuf et donc prévu large. Il nous restait de la viande qu'elle à coupé en petits carrés et mis avec une salade de chou fleur. C'était bon et même plus. C'est marrant qu'on pense souvent pareil.

jupi 21/12/2015 14:10

Ben on ne jetais jamais les restes, avant, et puis on dit bien que la cuisine et l'art de savoir accommoder les restes, les ménagères en savent long sur ce sujet

lizagrece 21/12/2015 07:53

Avant de cuisiner les restes il faut déjà passer à table !

jupi 21/12/2015 14:07

Liza, c'est pour rendre les gens moins inquiets devant une montagne de restes

pour la glace ou autre c'est plus dur, genre huitres