Rôti de porc à la broche (feu de bois) pour changer du Chapon

Publié le 15 Décembre 2015

Rôti de porc à la broche (feu de bois) ou pourquoi toujours de la volaille à Noël

 

 

 

Rôti de porc à la broche

 

La recette en bref :

Embrochez un rôti couenné,  2 kg  , cuire lentement, arrosez souvent, faites mi cuire vos pommes de terre sur la plaque de fond, préparez dans  le lèche frites un mélange eau, sel, huile d'olive, beurre , thym frais, sarriette, laurier, ail en chemise , oignon en morceaux. Deux heures avant la fin, mettre vos PdT dans le lèche frites, arrosez les. Comptez en tout 3 à 4  heures de cuisson (selon l'intensité du feu), déglacez votre plat. Faire réduire au vin blanc, servir la garniture en accompagnement

Voila pour les pressés, pour les patients vous pouvez mettre le rôti dans le four Elequuuuuetriquuue

Je pense que mes recettes sont tros longues et ne doivent plus trop intéresser  la société  "boufmal" . Bon que dois je faire ?

 


Pour les pas pressés, version longue

 

Ne rigolez pas de la broche, c'est un bidouillage à moi. Le lèche frite, n'est pas en cuivre étamé, ou en inox, je n'ai pas de « flambadou » non plus, ni de « bouffareou »

Le lèche frite est un vieux plat en alu de mon papa, mais le Feu il est à Môa.

 

Rôti de porc à la broche avec ses pommes de terre très moelleuses idem pour le rôti

 

Achetez, volez, chassez, ou procurez vous un petit rôti de porc, (celui ci est pris dans l'épaule) avec son vrai coté de lard

Préparez votre feu et votre « aste* »

 

*aste : broche en provençal

 

Regardez votre montre à gousset ou votre clepsydre, il est 15. h 00 02 , c'est important, vous verrez

Embrochez votre rôti, bé oui, je n'ai pas de parapluie non plus, alors cela va faire un trou disgracieux dans le rôti, mais après tout, vous achetez bien de l'emmenthal, hein !

Démarrez la cuisson assez loin des flammes car vous risquez de provoquer la réaction de Maillard  (non ce n'est pas mon voisin irascible) et votre pièce ne cuira plus à l'intérieur, pour les gens qui veulents plus de renseignements voici un lien pour "amateurs" (boum la cervelle)

 

Dans votre lèche frite préparez un mélange d'eau, d'huile d'olive et de beurre, de sel, de thym, de sarriette, d'oignons coupés grossièrement, de gousses d'ail en chemise, et pi du laurier

 

  à l'image , un aperçu des outils de mon papa que je suis en train de polir

Malgré leur acier execptionnel, je ne les emploie que pour le blog , autrement ,ils ont qu'une valeur sentimentale profonde, autant ne pas les abimer

Préparez une escoubette (voir ICI) cela servira à arroser fréquemment votre rôti

Entretenez le feu régulièrement avec des branches et non pas des bûches.

Disposez vos pommes de terre piquées sur la plaque en fonte de la cheminée, sans papillote d'alu, surveillez qu'elle ne brûle pas (cela n'a pas loupé)

 

Au bout de deux heures le rôti va « commencer à prendre couleur. Quoi la couleur verte ? C'est mon APN qui déraille et c'est aussi le vert de l'huile d'olive, et non pas une grenouille que j'ai mixée dans le lèche frites

 

Arrosez minimum toutes les 10 minutes, ça gave , oui je sais

 

Les heures passent, alimenter en eau votre lèche frites, et non pas en frites

Blabala....... Eloignez vos PdT

Ça commence à se préciser

Zut il est déjà 20 heures, et oui , 5 heures pour avoir un rôti bien cuit et moelleux, alors adepte du Micro Onde, barquettes et autre joyeusetées "minute", ce n'est pas pour vous. D'ailleurs il est certains que vous ne viendrez jamais sur ce blog ringard au possible

 

Il n'a pas Free mais il est bien rôti

 

Mettre vos pommes de terre dans le lèche frites et les retourner fréquemment aussi, elles vont devenir fondantes à souhait, avec un goût  très miam.

Faire réduire le liquide de votre lèche frites, déglacez à l'eau

Débrochez votre rôti et le laisser se détendre sous un film alu à la rigueur

Sortez vos pommes de terre et faire réduire votre "jus"

Découpez votre rôti et servez chaud accompagné des pommes de terre et de l'ail et de l'oignon.

C'est slurp comme dirai Estèbe, mais c'est pas très light comme dirai la nouvelle génération qui se goinfre d'autres saloperies bien plus grasses par ailleurs.

Le trou de l'aste au milieu des tranches n'est pas très gracieux mais si vous le garnissez d'un diamant les dames ne verront même pas la viande autour, mais nan je rigole.

Ba oui c'est ringard et rustre , comme moi

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Cuisine au feu de bois

Commenter cet article

CARDAMOME 16/12/2015 19:41

je me ferais bien curé pour un cochon pareil...et cochon qui s'en dédit! sérieux... ma viande préférée et depuis que j'en ai mangée lentement rôtie toute la nuit, à st Zacharie (où le petit village d'à côté) je ne rêve que de recommencer

jupi 18/12/2015 12:04

je te crois cardamome, il y a un truc qu'il faut que j'essaie , c'est le cochon de lait farci à la broche.
Les cuissons lentes se perdent dans la nouvelle cuisine
le gigôt de sanglier jeune, c'est très très bon aussi, et à st zacharie limite de mon département, il y en a
il faut recommencer

Liliane 15/12/2015 22:01

J'aurais bien essayé quelque chose dans ma cheminée... Mais j'y ai mis ma crèche... Pour mon four il m'a dit dans 15 jours... Je fais quoi à Noël ? Je voulais faire un chapon... Farci au four... Et puis j'ai acheté un foie gras frais "restaurateur"... Je fais comment ? Tu as peut-être des idées ??? Ma bûche aux marrons n'a pas besoin de four... J'avais prévu plein de choses... Je stresse !
Belle soirée au Sud. RÔOOoooo bisousssSSSS mon Jupinou.

jupi 18/12/2015 12:07

don't worry, be happy liliane
tu trouveras j'en suis sur, l'autre jour je t'ai dit "une belle poularde grasse", il y a plein d'autres choses

roooooooooo bisooooooous

irmi 17/12/2015 21:40

Tu es formidable, Patrick ! Cette site est superbe...

jupi 16/12/2015 08:48

tu n'as de grosses cocottes fonte ? tu fait deux petit chapons en cocotte, le foie gras tu le fais poêlé

j'ai tapé une requête sur google, voila un exemple

http://www.cuisineetvinsdefrance.com/,voici-comment-preparer-un-menu-de-noel-sans-four,118986.asp

roooooooooooooooo bisous

Marie-France 15/12/2015 14:29

ça a l'air tout simplement délicieux! Je regrette bien de ne pas avoir de cheminée... Merci de partager cette recette et pour moi, ces photos si appétissantes. Bises

jupi 15/12/2015 15:16

et oui marie france, les cheminées disparaissent, pourtant elles ont traversé des siècle

et cette cuisson n'est pas cancérigène contrairement au BBC
bise

Gégé 21 15/12/2015 13:55

Bonjour à tous,
Toujours de superbes choses chez toi, on ne s'ennuie pas à lire ou à réaliser.
Tu ne peux renier une partie de tes origines helvétiques, l'emmenthal le confirme. Le nôtre en France ne prend pas de "H".
Ce qui ne les empêche pas d'être aussi délicieux l'un que l'autre.
Bonne santé et prépare bien la fin d'année "avé les petitous".

jupi 15/12/2015 16:04

c'est vrai que la culture (pas celles des carottes) baisse de plus en plus, c'est dramatique

Gégé 15/12/2015 15:40

Oui je me souviens d'une jeunette en caisse à laquelle j'ai présenté une botte de carottes dites "carottes fanes". Elle a cherché le prix des "carottes FANEES".
J'ai souri en pensant à mon âge et mon expérience.
Bises à tous.

jupi 15/12/2015 15:22

bonjour gégé, si tu savais le nombre de vendeuses dans les rayons qui ignorent beaucoup de choses surtout sur le gruyère, j'adore le bon gruyère fait avec du lait d'alpages, il est doux et se mange bien volontier
bien qu'à moitié helvète je n'apprécie pas trop la fondue, même si c'est quand mon oncle qui me ramène le nécessaire, mais je la mange. Eux n'apprécient pas du tout une bonne cachina avec les tomates du jardin, c'est la vie!!!
J'aurais les petits le matin de Noël

Bonne santé à vous deux

René 15/12/2015 09:58

Bonjour Jupi..
Un MIAM de référence. En plus tu chauffes la oièce où tu cuisines. Pas de petites économie ! Hihi.
Bonne journée à tous*.

jupi 15/12/2015 10:06

il faut faire de grosses économies maintenant, surtout quand les économies sont dures à faire
le soleil est là, ouf, il coûte rien

josiane 15/12/2015 09:50

non, pas du tout ringard, de très bon goût et quand on voit les photos si réelles,on salive
et oui, dès le matin
bonne journée Patrick

jupi 15/12/2015 10:07

elles sont bien réelles les photos josiane, merci
que la journée vous soit belle

le vieux scaf 15/12/2015 08:17

Pareil mais je choisi dans l'échine sans oublier quelques feuilles de sauge. Un régal. C'est quand même surprenant ce gout que l'on a pour ce qui est si simple...et si bon !

jupi 15/12/2015 10:10

j'ai pas choisi , c'est meilleur l'échine en effet, par contre je suis fâché avec la sauge qui a temps de vertus , c'est "génétique", mon père n'aimait l'odeur du fromage , pourtant il était chef cuisinier, bizarre
avec une cheminée ou du feu de bois on transforme une banale viande en un délicieux repas

CATALANE 15/12/2015 07:58

Oh là, tu me fais saliver, et pourtant il n'est que 8 h !!! Bisous.

jupi 15/12/2015 10:13

et bé ! attention au bavoir. Je préfère le plat de cote, c'est plus goûteux
bisous bisous