Balade en haute Provence

Publié le 15 Novembre 2016

Balade en Haute Provence  Une de mes dernières sorties, il y a longtemps longtemps

Le pouvoir est l'aphrodisiaque suprême.
(trump 1er)

 


Il y a des jours où il faut prendre un peu le large, rassurez vous le bateau c'est pas pour moi, et de changer d'air.
Donc ce matin Dieu m'est apparu dans un nuages de fumée, je me suis vite planqué car j'avais peur qu'il m'envoie une copie des tables des dix commandements sur la cabucelle (tête)

- Mécréant quitte ta maison et éloigne toi des estubas (carçois)* pour découvrir le monde
 

Me voila donc parti vers le Nord, au début tout se passa bien mais je remarquais que l'architecture changeait mais en mieux
 

Inquiétant ce lion non ? Non, je ne boirais pas de ton eau non potable
 

Un petit cours d'eau attira mon attention et il fallut que je demande à un manant le nom de ce fleuve

 
 
 

- Je crois que c'est le Colostrum
- Quoi ? un fleuve de lait maternel
- Mais non je crois que c'est le Colostre, je m'étais trompé
Bref cela ressemblait plutôt à un égout
Chemin faisant d'un coup .... je suis tombé sur cette colonne, et là il y avait un contrôle
 
 
 

Voui, elle penche.
- Papiers ! Avez vous le passeport et le visa  pour allez au delà de cette borne ?
Punaise, un passeport pour changer de département c'est quoi ça ? En plus au loin je voyais la neige sur les sommets, comme je n'avais pas envie de refaire Tintin au Tibet et me farcir le yéti, j'ai préféré dire non et prendre un chemin de traverse, soi- disant un raccourci

 

Qué raccourci, vlan une route privée , pitin, c'est quoi ce pays

 
 
 

Après une discussion assez tendue avec madame Michelin mon GPS acheté au puces, un route goudronnée gratuite m'a été indiquée sèchement. Tchancrassin je suis tombé sur un panneau vraiment bizarre (vrai de vrai, c'est pas une blague)

 
 
 

comme je suis pas très futé cela me laissa perplexe. Déjà que je roulait pas vite , j'ai encore ralenti de peur d'écraser un escargot géant une espèce d'ammonite clonée, ou alors de tomber sur un chantier DDE où les ouvrier grillaient des andouillettes et des escargots au milieu de la route.
Plus loin je suis tombé sur un autre panneau Triangulaire (j'ai oublié de le prendre en photo, misère) avec une pente sévère et encore un petit escargot en bas du panneau, Oh c'est quoi ce pays ?
Du coup je suis rentré dare dare dans mon petit village où les panneaux sont normaux !
Vé, je ne vais plus nulle part, même si Dieu se déplace en personne pour me sermonner


* Carçois : habitant de Carcès surnommés les "estubas" - les enfumés- à cause du brouillard assez fréquent  qui est inconnu à Cotignac

 

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Villages -monuments et paysage

Commenter cet article

Bernadette 23/11/2016 21:39

Merci pour cette jolie ballade, que j'ai particulièrement appréciée dans la grisaille parisienne ... j'ai beaucoup aimé le panneau avec l'escargot ... Merci de continuer à ensoleiller mes matins malgré la maladie ...

jupiter 24/11/2016 09:37

c'était du réchauffé Bernadette, je ne conduit presque plus. L'escargot m'avait bien intrigué, mais mieux vat ça que des tags de M.......

Bernadette 23/11/2016 21:39

Merci pour cette jolie ballade, que j'ai particulièrement appréciée dans la grisaille parisienne ... j'ai beaucoup aimé le panneau avec l'escargot ... Merci de continuer à ensoleiller mes matins malgré la maladie ...

irmi 19/11/2016 17:19

Si tu voudrais - Grace à Dieu - sortir un peu, Patrick ! Ça n’est pas bon seulement pour « ton large », mais aussi pour tes yeux, pour ton cœur, pour ton esprit et pour la moral, n’est-ce pas ? –
Je sais que ceci est une histoire assez ancienne, mais oui, tu d’en racontes très très belle et excitant ! J’aime ça : « Un petit cours d'eau attira mon attention… ». Bon choisi les mots… Dommage que je ne peux pas dire exactement ce que je voudrais dire dans ma langue maternelle…
J’aime toutes cettes photos – formidables alentours que tu as !
Bonne soirée !

jupiter 21/11/2016 10:48

beaucoup de maladies Irmi, j'ai des pertes d'attention au volant et une grosse fatigue dès 10 km, et dire que j'ai conduit de gros camion et des milliers de kilomètres. C'est la vie je me résigne irmi

irmi 20/11/2016 20:05

Je suis désolée que tu ne peux pas sortir encore sans peine! Qu'est-ce qu'il ce pain? Le dos? Les pieds? L'arthrose?
J'ai pensé comme ça: Mais oui tu peux sortir! J'ai pensé à ta fille (qui peut conduire certainement, n’est-ce pas ?) et t’emmener, toi et tes petits enfants. Et aller à la nature dans ton belle Var. - Ce serait un plaisir et une joie pour tous, ne tu penses pas ?
Autre pensée peut-être: Un fauteuil roulant? Mais peut-être l'environnement chez vous ne corresponds pas - vous avez trop des collines, n'est-ce pas? Dommage!
Bon courage, Patrick!

jupiter 20/11/2016 10:44

la nature est encore belle est sauvage dans le haut-var Irmi, la vie plus paisible loin des gros courants de touristes.
Sortir me deviens pénible, les seules sorties sont des RDZ à l'Hopiital pour des rendez vous.
bonne journée

Liliane 16/11/2016 23:16

Quelle jolie balade !!! Du coup, moi aussi j'ai rencontré Dieu ! Tu me fais bien rire... Merci. Bonne soirée au Sud. RÔOOoooo bisousssSSSS Jupinou.

patrick 17/11/2016 10:06

mais passer ma vie en sandales dans le froid c'est pas pour moi liliane.

roooooooooooooooo bisoussssssssssssssss

daniele brignoles 16/11/2016 18:25

un régal comme d'habitude continue de nous regaler bisous

patrick 17/11/2016 10:07

merci beaucoup Daniele, bonne journée

Buffet 16/11/2016 14:26

Merci pour cette ballade originale.
Joëlle

patrick 17/11/2016 10:08

un grand merci joëlle, bonne journée, le soleil est toujours là

patrick 16/11/2016 14:44

merci Joelle, l'arrière pays est beau aussi


patrick

maite 16/11/2016 12:41

Bonjour Patrick,
Je ne avais pas que ta maladie était aussi invalidante et qu'elle t'empêchait de vadrouiller dans ton beau pays. Je t'embrasse et merci de partager ces moments magiques de ta belle Provence.
très amicalement

patrick 16/11/2016 14:47

Et oui Maïté, j'ai plusieurs maladie, quand je conduis cela me fatigue, comme le syndrome de fatigue chronique.

j'ai été obligé de refuser un tournage sur la cuisine sur FR3, je n'en peux plus, c'est désolant

grand merci Maïté

Annie06 16/11/2016 09:17

Bonjour Patrick une belle promenade dans la nature chez les "Verts", il manquait les loups et les sangliers au croisement de la route... oui maintenant on protège... Ils feraient mieux de "protéger" les abeilles.. Bisous au soleil.

patrick 16/11/2016 14:49

il faudrai que j'écrive un article sur les insectes qui disparaisse chez moi, pourtant rien n'est traité.
les frelons asiatiques et autres font du mal aux abeilles, c'est grave
Bisous, c'était les alentour de riez

loridon 16/11/2016 08:00

Pourquoi aller si loin alors que tout est beau quand on ouvre la porte le matin. Ce que je ressens l'été quand je me lève et que je découvre la colline et les châtaigniers. Et au fond mon potager et ses tomates rouges bien mures. Par contre dans le var gîtant au milieu de lotissements et d'immeubles, je rentre vite appelant le chien qui, malheureux cherche à s’ébattre au milieu de notre domaine de 400 m2.. Alors j'attends les beaux jours pour remonter là-haut.

patrick 16/11/2016 14:52

je suis dans la nature Gérard, adossé à une colline, mais je me délecte toujours du paysage car je vois jusqu'au Maures vers le Sud.
Je n'ai jamais vécu en appartement, je ne peux pas savoir.
le total délice c'est de manger une tomates primeurs de son jardin , mordre dedans comme dans un fruit.
Bonne soirée gérard

nicolas 16/11/2016 07:32

pas mal ta ballade et en plus c et beau
pour les routes privée j ai du payer 1 fois en Italie et une autre en Autriche alors tu vois y a pas que chez toi de route privée

patrick 16/11/2016 14:53

privé Nicolas, ça veux dire interdite en principe ici, mais dans mon coin rien de payant.
Bigre en Autriche !! je vais demander cela à ma copine aurichienne.

marie 15/11/2016 23:03

Quelle Promenade , Patrick , tu as réussi à me faire sourire avant de lire un peu , puis "dodo " après cette journée épuisante et songeuse ; que tes photos sont belles et des routes privées il y en a pas mal maintenant ds notre "beau coin de Provence " , pourquoi ? et ton panneau escargot est vrai de vrai ou on marche sur la téte ? c'est une blague ! pas possible ! bises amicales du soir et merci : marie .

patrick 16/11/2016 14:55

si, le panneau est vrai de vrai, comme il y a des machine à couper la lavande (large) et des moissonneuse larges aussi il faut leur laisser la priorité, et elles sont lentes. Bises

danielle54 15/11/2016 22:35

bonsoir,
belle balade avec des rires à chaque image
merci, ça fait du bien
bonne soirée

patrick 16/11/2016 14:56

je me défoule comme je peux Danielle, merci, et bonne soirée