Faire des Gurullos (andalousie)

Publié le 29 Novembre 2016

 

.Les Gurullos sont de petites pâtes faites à la main et qui ressemblent à un grain de blé, ces pâtes étaient faites par les ménages espagnols lorsque les temps étaient très durs , elles se substituaient au pâte et riz du commerce et chez nous aux "langues d'oiseaux"

 

 

Farine tu redeviendras grain de blé

porri-8175-copie-1.JPG

Tout le pourtour méditerranéen fait ce genre de pâtes , mais de différentes formes et de différentes façons . Les Gurullos font environ 1 cm de long et ressemblent à nos langues d'oiseaux qui elles  sont plates .

porri-8168.JPG

A cette époque la farine devenait l'aliment de base et même de survie, car cela apportaient beaucoup de calorie pas chère : exemple les migas ICI , (que l'on retrouve dans les restaurants espagnols à des prix, heu.......ébouriffants ) qui était un mélange de farine (semoule, pain rassis selon les pays) eau ,huile, sel, ail et quelques morceaux de charcutailles s'il y en avait ou des poissons frits pas chers. Les "campezinos" paysans, échangeaient souvent leurs produits de la terre et élevage, avec les "pescadors" qui eux avaient du poisson . Ce temps là je l'ai entendu bien souvent raconté par mes beaux parents andalous.....cela pourraient une longue histoire, mais revenons à la confection de nos Gurullos. Ceux évidemment ne se mangeaient pas seuls mais cuits dans un bouillon plus ou moins "riches", même mélangées à des pommes de terre, oui oui. Les gurullos qui sont longues à faire étaient souvent faites par les enfants de la famille qui rivalisaient de vitesse pour une promesse de friandise, grenade, raisins, figues, mantecados...les cochonneries made in usa n'étaient pas encore arrivées et d'ailleurs auraient été hors de prix pour ces familles

 

 

LES GURULLOS

   réalisation, assez long,; temps de cuisson : 1 heure, vi ,vi

 

Les ingrédients : (pour 1 oeuf - mais cela peu se faire sans oeuf)

 

- 1 oeuf

- de la farine ménagère

- une toute petite pincée de sel ou pas du tout

- une demie cuillère à café d'huile d'olive

- une main qui va pétrir tout ça

et un peu d'eau si vous avez mis trop de farine

 

Plouf l'oeuf du poulailler

porri-8157.JPG

Plaf la farine + sel ou non

porri-8158.JPG

Et hop la main qui pétrie tout ça, pour faire un boudin pas collant

porri-8159.JPG

porri-8163.JPG

Puis d'un morceau arraché au gros boudin vous en faites un petit serpent que vous allez triturer (le même geste que celui pour palper la monnaie) entre le pouce et l'index, pour avoir un résultat ainsi

porri-8165.JPG

Attention c'est long, mieux vaut le faire à deux, autrement ça "gonfle grave",ci-dessous, catégorie amateur

porri-8173.JPG

Catégorie mi professionnel, heuu...moâ. PS: Ces pâtes se congèlent très bien

porri-8174.JPG

 

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Recette méditerrannée

Commenter cet article

lizagrece 01/12/2016 18:11

Il faut un peu de patience ... en plus de la farine et de l'oeuf !

jupiter 02/12/2016 04:16

beaucoup de patience, mais cela peux déstressé en lieu et place de la balle en Caoutchouc "plante ongles"

Liliane 29/11/2016 19:48

Tu récites ton chapelet quand tu égrènes la pâte ??? C'est peut-être un bon calmant ! Il y en a qui en auraient bien besoin !!! Bonne soirée au Sud. RÔOOoooo bisousssSSSS Jupinou.

jupiter 30/11/2016 09:26

il est pas facile à mettre dans la poche le chapelet. Je mène toujours quelques morceaux de pâte à la messe du matin, et pendant le blabla je fais en cachette quelques gurullos

roooooooooooooo bisous


soleil mais froid ce matin 3°

marie 29/11/2016 14:13

Je suis d'accord avec toi , mais presque les 2 / 3 des français vivent à crédit ne serait-ce que pour leur appt ou maison et voiture , plus avec ces cartes de magasins !! et en Espagne , on n'arrive plus à vendre avec cette crise car les banques qui prétent sont les propriétaires de ton achat donc comme les espagnols préfèrent louer en ce moment car pas d'impot , ni de charges et meublé très souvent avec cuisine équipée aussi pour 400 euros , on ne peut plus vendre : des panneaux partout aussi d'espagnols " pris à la gorge " avant la crise : " en vende " ; à coté de moi le propriétaire français ,il y a 3ans de celà s'est sauvé en laissant tout et la banque a laissé tomber et ne vends pas : le courrier s'accumule , déborde mais ne l'ai jamais fréquenté car présenté déjà comme un escroc en france et ,la banque n'a pas les moyens de le retrouver ? je n'y comprends rien , sinon que nous payons ses charges !!!! sympa !!! mais La Loi comme on me dit : moi , méme préte à vendre à mon prix d'achat et discuter , n'y arrive pas et mes fils me le reprochent , mais qu'ils y viennent et de tte façon , pour nous en ce moment d'autres soucis !! ds 2 agences , mais faut étre sur place et les français recherchent plus petit pour les vacances , moi, 3 chambres car là ils aimaient venir , 1 s de bains et 1 s d'eau + 1 cuisine fermée : il y a 10 ans tu achetais et revendais 6 mois plus tard ss problème , puis il y a 3ans 2 banques ont disparues dont la mienne devenue une autre et à salaire moindre , le cout de la vie est proche de celui de la france méme les légumes , moins chers parfois de l'autre coté alors qu'ils viennent d'espagne ! là , çà ne tourne plus rond : bises : marie .

jupiter 29/11/2016 14:30

en effet après tout ce que tu racontes ça déraille de partout


pour les légumes je trouve ça incroyable !!!!!

bises, Patrick

marie 29/11/2016 12:08

Coucou , Jupiter , j'arrive un peu tard ( trop de papiers à remplir , car ne sors pas " la picouse de moustique " n'est pas encore dissipée et de tte façon il pleut , une pluie fine et continue ) ;Les Gurullos : toute une histoire ! ici les vendent ss vide comme les pates fraiches mais je suis sur que les Anciennes en font encore , car vraiment la crise en espagne et peu de monde ds les magasins et à Lidl et Mercadonna , faisais remarquer à une française , mais on entend parler que français ! n'avais pas réalisé qu'on arrivait déjà en fin de mois ! je les ai connus , comme tu dis ,la 1 ère fois sur le pourtour méditerranéen et aux Maroc surtout ( çà ressemble aux pates sèches dites langues d'oiseaux , joli nom ! ) , mais pour tes Gurullos il faut de l'huile de coude et le coup de main de la maitresse de maison , tout comme toi , et ceux qui ont l'habitude le font à tte vitesse , m'y suis risquée et ai fait rire tt le monde ! Bon, faut aimer , 2 de mes fils les adoraient mais moi , plus dur car déjà pas fan de gnocchis que les garçons , à une certaine époque "dévoraient " et en plus une bonne recette de fin de mois et qui cale , mais ne trouve plus de Migas ici ds le nord de l'espagne et regarde tjts pourtant : bonne journée ss pluie j'espère ; bises amicales : ( le curcuma est très bon pour les mauvaises graisses et plein d'autres choses dont les ieeitations du colon et tt le systéme digestif ! ) : marie .

jupiter 29/11/2016 12:45

je ne savais pas pour le cucurma, les gurullos je trouve que c'est facile mais long.

pour les migas tu peux le faire mais il faut un peu de temps. C'est bizarre que les priz des denrées soient chères en Espagne car se sont eux qui produisent la majorité pour toute l'Europe. La crise c'est la faute au banque et mode de vie des amerloc, personne a puni les banques, pire on leur a donné des sous, une honte.

ils ont plongé les états européens dans la merde, pourtant en france on vit peu à crédit (moi jamais) si j'ai pas les sous j'achète pas voila.

dire que maintenant il y en a qui partent en vacances à crédit, font leur mariage à crédit etc..........je dois être vieux jeu non !
j'adore les gnoccgi et les recettes italienne, mon grand père était calabrais, ma grand mère grecque avant le mariage, donc j'aime tous les plats du sud

il grisouille mais ne pleut pas, c'est déjà ça. Bises. Patrick

annie31 29/11/2016 05:08

Bonjour,
On apprend tout un tas de choses avec vous.
Bon Mardi et bien amicalement.

jupiter 29/11/2016 10:44

en plus se sont des choses vraies, c'est pas ma culture mais c'est tout de même méditerranéen annie