Foie de Sanglier des Collines poêlé

Publié le 7 Décembre 2016

 

FOIE DE SANGLIER

Première difficulté  : trouver, troquer, voler,(je n'admet pas la prostitution pour un foie de cochon sauvage) tuer un foie de sanglier, je vous préviens cela ne court pas les rues, mais les sangliers courent les collines , et vous avez peut être des amis qui sont chasseurs.
Dans des cas rares certains sangliers s'arrêtent dans mon jardin et me laisse leur foie contre une balle , en dévotion, c'est rare il faut le reconnaître ...
Le foie de sanglier est très très fin en goût, si un jour on vous en propose , n'hésitez pas, mais il faut qu'il soit extra frais , et là vous risquez votre vie à pile ou face (le foie est gorgé de sang , et de ce fait porteur possible de trichinose et autres saletés)
Le choisir beau et brillant, autrement injuriez copieusement l'ami qui vous l'a offert
Ouf un ami de moins , enfin !
 
1 ére options la plus simple

 

Ensuite le reste est d'un banalité déconcertante.
- tirez des tranches d'un centimètre d'épaisseur
- les faire frire dans un mélange huile d'olive/beurre 3 minutes sur chaque face
- jetez votre persillade dessus au dernier moment
- déglacez au vinaigre de vin  le fond de la  poêle , (c'est plus facile que dérider Poutine)

 

DSC02701

 


- 2 ème option , le préparer à la moissonière (meissounenque ou meïsounnière)

 

Foie de Porc Moissonnière ou Meïssounnenque

 

olives-6971.JPG

Koi Kil fo:
- 1 gentil foie de sanglier ou de porc à défaut ou moins évidemment si vous êtes  peu nombreux
 - 2 oignons
- 2 verres de vin rouge pas trop corsé
- Laurier, thym, sel poivre, huile d'olive
olives-6955.JPG
Cuisinons :
- lamélisez finement les oignons, au fait j'ai testé une fausse mandoline Lidl du tonnerre , et solide en plus
- les faire les cuire à couvert dans un fond d'huile d'olive avec laurier , thym, sel et poivre
- pendant ce temps dénerver (terme impropre car le foie n'a pas de nerf se sont les artères et le système de vascularisation qui est dur à retirer) et le le couper en gros cubes et réservez
- les oignons sont cuits ok, mouillez avec deux bons verres de vin rouge et faire un peu réduire
- jetez négligemment vos morceaux de foie et les faire cuire 5 minutes l'intérieur dois rester légèrement rosé, une cuisson plus longue rendra votre foie (nan pas le votre) caoutchouteux, les remuer de temps en temps pour avoir une cuisson uniforme

Voila c'est tout

 

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Gibier, #Spécialités provençales

Commenter cet article

sergio 12/12/2016 09:58

ciao Jupi et les amis
concernant la recette,je fais un peu comme toi;à la fin de la cuisson je rajoute un filet de vinaigre.
Je voudrais par contre attirer votre attention sur cette maladie du sanglier(assez rare)la trichinellose.
je lis dans les commentaires que certains pensent qu'en gardant la venaison longtemps au congélateur on réduit à néant les effets secondaires(transmisssion à l'homme);hors il n'en est rien,c'est seulement la cuisson; les parasites peuvent persister dans la viande lorsqu'elle est consommée rosée mais sont tués quand la température de cuisson atteint les 65°C pendant 5 minutes, c'est-à-dire lorsqu'elle est cuite à coeur.
ceci étant il ne faut pas en faire une maladie....peu de sujets sont ateints,donc risques sanitaires faibles,je transforme pas mal en saucisses,jambons,copa la venaison de sanglier depuis des années et tout va bien.
dans ma vie professionnelle je n'ai vu qu'un chasseur qui avai contacté la maladie et c'était directement lors de l'éviscération de la bète car il avait une plaie à la main....et pas de gants;on est pauvres en cévennes..
Donc pour résumer,faites bien cuire votre sanglier et vous ne risquez rien!
bonnes fètes à tous.

jupiter 12/12/2016 10:39

je suis dans la catégorie Congélateur, je ne savais pas que la cuisson pouvait éradiquer ce risque, j'ai eu mangé du foie saignant et du coeur du jour sans être malade , mais il y a toujours une arrière pensée, donc tu me rassures.
C'est pour cela que je ne faisais pas de figatelli que j'adore. Bien que l'on ne soit pas riche, je mettais toujours les gens (d'autant plus que en étant dibétique les bouts des doigts sont plus que piqués.
Merci pour ces précisions Sergio, et bonnes fêtes !

Pat 07/12/2016 19:42

Alors ,entre le ragoût aux lard et les oranges aux baumettes ???
(Dans le nord on ne pige pas tout..)
Et le cyanure quand le cochon sauvage y avait mis le groin c'était pas dangereux de le manger ?
Pfff...

jupiter 08/12/2016 07:15

pour le groin la plupart ne le mangeait en fromage de tête , mais le cyanure liquide devenait gaz et provoquait la constriction instantané des voie respiratoire. dire qu'il y avait pas de trace de ce cyanure, là je ne suis pas assez calé.
je préfère le ragoût au lard que les baumettes et finir avec un trou de balle qui ressemble à un tunnel
bonne journée Pat

maïté la basque 07/12/2016 13:19

Bonjour Patrick
c'est un met que je ne connais pas du tout. j'ai eu le plaisir de recevoir de la viande de sanglier d'amis chasseurs que j'ai fait en civet.
Par contre par ici je fais souvent du foie d'agneau ou plus simplement des foies de volaille cuisinés de diverses façons J'ai une recette de ma maman ( quenelles de foie - que l'on mange avec une petite salade pour le repas du soir ou en complément d'une choucroute) Le mardi c'était le jour des abats et maman faisait des tripes, des foies : plats pas chers et goûteux cuisinés avec amour )
J'espère que tu vas bien car l'autre jour : résultats des analyses !!!! pas super.
si ta fille est dans la diététique, peût être trouvera t'elle un équilibre pour une solution ton diabète. Il a tellement de solutions pour trouver un bien être au quotidien.
Porte bien Je t'embrasse.
très très amicalement
Maïté

jupiter 08/12/2016 07:22

j'adore les abats Maïté, sur tout les tripe que l'on appelle (gras double à la marseillaise ici), le problème c'est que leurs prix sont devenus chers, c'est fou ça !
On mange religieusement aussi les pieds et paquets d'agneau (il n'y a pas la recette sur mon blog et il faudrait que je la mette)
Les abats ça demande de la patience mais c'est bien bon.

mon endocrino me vois ce jour, ma fille ne s'occupe que de la dyalise, elle m'a laissé un tas de menues hier au soir, j'aurais les conseils ce WE

que Dieu te donne santé et bonheur.
amitiés, Patrick.

jany04 07/12/2016 12:59

Très bon mais il faut passer toute la viande de sanglier au congélateur avant de la consommer

jupiter 08/12/2016 07:24

en principe oui Jany, je compte trois mois minimum de congel

René 07/12/2016 10:14

Bonjour Jupi.
J'ai déjà 2 foies de sanglier au congélo pour faire les pâtés quand on va cochonner et ça va vite arriver...Le 3ème sera pour faire ta recette. Ce n'est pas trop dur à avoir car les chasseurs font vite leurs provisions comme moi et ensuite ils ne les gardent plus !!! Donc MIAM pour moi et ce weekend sans doute. Je vais vite faire un appel au téléphone " ardéchois " hihi. Bonne journée à tous *.

jupiter 07/12/2016 10:22

bien que je le mange volontier , j'ai toujours eu un peu peur du foie de sanglier, mais passé au congélo on risque rien

beau soleil ici

Monique Toulouse 07/12/2016 10:05

Bonjour. Là je pense qu'il faut goûter car je n’adhère pas du premier coup ..C'est très bien cuisiné ,mais ça reste un abat difficile à trouver .Merci de nous avoir fait découvrir ce plat .

jupiter 07/12/2016 10:33

c'est du gibier et pas celui d'élevage, pas moyen d'ans trouver dans le commerce Monique, cela n'a rien à voir avec le foie de porc, c'est bien plus goûteux. A moins d'avoir des amis chasseurs , je ne vois pas comment en trouver

loridon 07/12/2016 08:23

Faut que je trouve le chasseur, où que j'en braconne un s'il vient dans mon potager. Mais la nuit je dors.En Algérie des copains m'ont expliqué qu'il mettaient une grenade sous un tas de figues.
En Corse ils m'ont fait voir comment on pouvait les prendre au collet avec un solide câble d'acier attaché à un arbre coupé. Bon, mais tout ça c'est interdit alors...Il nous reste le fumet de ta recette et c'est quand même bien sympathique de ta part. En attendant ce midi je vais nous préparer un ragoût de pommes de terre au lard.

jupiter 07/12/2016 10:41

hé, un ragoût de bonnes pommes de terre avec du bon lard c'est pas mauvais du tout.
J'ai essayé le collet attaché à une vieille traverse de chemin de fer, j'ai attrapé un blaireau par le nez, il était bien vivant, je te dis pas le cinéma pour le débarasser du câble !!! avant on trouvait des ampoules de cyanure vendu dans des boites en bois et les ampoules entourées de coton, c'était vedu par les italien, puis , plus rie, mais c'était efficace , tu enfonçais délicatement l'ampoule dans u quignon de pain et c'était tout, à l'arrêt des pose d'appa^t empoisonnés contre les renards par l'ONF, ces ampoules on finalement disparu (c'était très dangereux en réalité), pour les grenades je n'ai pas connu.

Mais mieux vaut un ragoût au lard que des oranges aux baumettes