Julienne (tailler les poireau en julienne) VIDEO + PdT à la provençale

Publié le 13 Février 2017

Comment tailler les poireau en julienne ? 

     

 

 

Une autre sorte de découpe très classique "la julienne"
 
Ici du poireau par exemple, comme toujours prendre un bon couteau , donnez un coup de fusil avant et attention que le demi poireau ne tourne pas, c'est plus risqué que pour émincer un oignon,  demandez si vous avez des questions particulières, genre : est ce que le poireau souffre beaucoup ? Mais c'est une ration pour un schtroumph ? La vidéo est minablesque (il n'y a pas que Chirac pour inventer des mots), un cuisinier ne fait pas taper la lame et découpe sans bruit, il aurait pris un couteau chef pour faire cela. Désolé mais je ne sait pas faire mieux !
Un conseil : n'émincez jamais avec un couteau d'office car il y a beaucoup plus de "chance" que vous vous coupiez
 
 
 
 
 
 
 
 

Il est évident qu'un véritable cuisinier va beaucoup plus vite, c'est son métier, mais ces petites vidéo sont là, pour vous montrer qu'avec une planche et différents couteaux on peux faire beaucoup de choses, sans salir les robots culinaires, c'est aussi pour vous faire plaisir et pour me faire plaisir aussi, si vous en voulez encore dites-le.  
On ne peut être aimé à tout âge, mais à tout âge on peut aimer, et l'on a toujours des raisons de le faire.
Pierre-Marie Quitard

 Pomme de terre à la Provençale

 Recette très facile.

Désolé pour les proportions mais cela dépend de la tablée, oh, je ne sais pas combien vous êtes, alors prévoyez  pour que tout le monde mange à sa faim.

Epluchez les pommes de terre, les laver, ne laissez surtout pas les pommes terre dans l'eau, le but est de récupérez l'amidon comme liant, les essuyer et les couper en coins assez réguliers.

Dans une cocotte en fonte noire  mettre de l’huile d’olive à chauffer (3 bonnes cuillères à soupe d'huile d'olive) et y ajouter :

- 1 mini poil de  zeste d’écorce de citron non traité

- 4 gousses d’ail aplaties du plat du couteau et dégermées

- Du persil plat et tendre

- De la ciboulette

- Un peu de muscade râpé

Une fois l’huile chaude, on y jette les pommes de terre que l’on a préparées ;

On les fait cuire très doucement dans cet assaisonnement,  si cela attrape, mettre un peu de bouillon de poule chaud, on sale, on poivre, et au moment de servir, on y ajoute un jus de citron et vous parsemez avec le persil haché et la ciboulette

 

C’est aussi simple que cela.

 

A consommer avec une bonne salade ferre*, bien aïlée (ou avec un mesclun de salade du commerce) la frisée va très bien avec l'aïl à défaut de salade ferre*

Se sert en accompagnement d'une viande, ou bien seul lors des temps où l'on se serrait la ceinture.

*Salade Ferre : Je ne connais pas le nom en français mais c'est une salade dont la feuille est un peu dure , jeune elle est assez douce au goût , plus vielle elle devient amère et dure.

Il va falloir que je vous donne un peu la composition de plusieurs salades sauvages, un mesclun veut dire mélange en provençal, ce n'est pas une variété de salade comme beaucoup le pense.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Techniques et trucs

Commenter cet article

maite la basque 15/02/2017 06:38

Bonjour voisine , avec ton pseudo je pensais que tu vivais à Marseille !...
contente d'avoir pu te rendre service. J'habite sur le golf de Bassussarry. Je connais assez bien le Béarn, j'ai vécu en Chalosse pendant 7 ans. Avons pas mal bougé et nous sommes là pour la dernière étape (retraite)
Bonne journée

La Fille du Boulanger 15/02/2017 10:12

Coucou Maïté,

Nous sommes voisines, en effet.
Je viens de regarder la carte, dans ma mémoire de provençale exilée en Béarn, il me semblait que ton "coin" était près de Saint-Jean Pied de Port mais je m'étais trompée... en fait, je connais peu Bayonne car mon mari n'aime pas trop la mer, ni bouger d'ailleurs... nous sommes d'abominables sédentaires ! moi, cuisinière et lui gourmand (peut-être plus que gourmet, d'ailleurs !) et nous vivons dans les alentours de Pau. Je ne suis pas encore à la retraite bien qu'elle approche à grands pas.
En effet, tu as vadrouillé pas mal en Aquitaine et dans des régions pleines de saveurs mais peut-être pas les plus diététiques ! .
Sinon, en effet, ton flair ne t'avait guère trompée : je suis bien née pas très loin de Marseille? A une petite vingtaine de km de notre Jupi qui me rappelle tant de souvenirs gustatifs très anciens de ma grand-mère ou de mes tantes que j'avais oubliés et parfois aussi des plats de ma mère qu'elle faisait rarement et que j'avais oubliés aussi ou que je ne savais quasiment pas faire puisqu'elle les faisait du temps de son vivant. Mon pseudo m'a fait rire, en le choisissant, car je suis bien née dans une boulangerie mais je n'ai pas la nature volage de la Femme du Boulanger de Pagnol !
Bonne journée à toi aussi : aujourd'hui, nous allons avoir du soleil ! ;-)
La Fille du Boulanger

La Fille du Boulangerl 14/02/2017 23:01

Merci Maïté la basque :-) c'est gentil de m'avoir répondu car je n'avais pas vu la première parution de cette recette en 2012 ;-) et pas eu l'idée de faire une recherche...
Je vais essayer un de ces jours avec de l'agneau car il me semble que ça doit bien aller ensemble...
(Je vis dans le 64, en Béarn et toi ? tu es d'où au Pays Basque ? )

Merci encore pour la réponse rapide. :-)

La Fille du Boulanger 13/02/2017 22:44

Hello ! je passe avant de fermer mon ordi et mes petits yeux...
Moi, Jupi, quand j'émince ou que je "julienne", je vais bien moins vite que toi mais je ne me coupe plus les ongles depuis que j'ai compris qu'il me fallait couper en biais et bien plier mes doigts de manière à faire une butée à la lame qui sera, aussi, maintenue loin des mes petits ongles déjà ras...

Autre chose, je tenterai bien ta recette mais je n'ai pas tout compris et pourtant, je n'étais pas blonde, avant. Que veut dire "essuyer les pommes de terre et les couper en coins assez réguliers" ? Est-ce qu'on les découpe en petits cubes ? avant de les jeter dans la cocotte en fonte ? (je ne sais aps pourquoi, j'aurais, spontanément, coupé les pommes de terre en tranches d'un demi-centimètre d'épaisseur si je n'avais pas lu cette petite phrase que j'ai mise en exergue.
Et maintenant, une expression culinaire qui m'a toujours fait rire ! "je vais mettre la viande dans le torchon" et j'espère bien dormir et... longtemps ! :-)
A plus : je reviendrai lire ta réponse, Jupi (en attendant, merci pour toutes celles que tu m'as données pour l'instant :-) )
Sinon, c'est pas demain, la Saint-Valentin ? que mon mari et moi fêterons mercredi parce que... ça m'arrange plus ! ;-) Bises

maite la basque 14/02/2017 13:52

regarde sur le blog "pommes de terre à la provençale" du 27 11 2012 tu auras les photos des fameuses "pommes de terre en coin"
Bonne journée Maïté

Liliane 13/02/2017 20:40

Elle est superbe ta citation... Je ne me risquerais pas à couper le poireau de la sorte ! Mais toi, tu maîtrises ! Bonne soirée au Sud. RÔOOoooo bisousssSSSS Jupinou.

jupiter 26/02/2017 15:08

mais je n'ai pas vu de citation, je part en brioche comme on dit

rooooooooooooooooooooooooo bisousssssssssssssssss et du soleil dans le coeur

chris 06 13/02/2017 17:27

Mes beaux-parents cueillaient une salade sauvage "le répuntchou'( écrit phonétiquement) .qui ressemble au pissenlit,mais bien meilleur. (dans l'Hérault). Je n'en n'ai jamais vu dans le 06 et le 83.
Un souvenir que je ne retrouverai jamais

jupiter 26/02/2017 09:36

je connais cette salade Chris, ici on nous appelle les "mange régardeli" et les habitants de puget sur argens "les mangent limber) gros lézard vert.

c'était une autre époque chris, elle ne reviendra pas...

patrick

marie 13/02/2017 17:16

Merci , Jupiter , pour ce plat de saison , la Tramontane souffle fort et le réparateur de mon ordinateur est arrivé pour la 3 ième fois gelé !! j'ai dit que c'était tjrs la méme panne que la 1 ére fois , les pubs et marques antivirus me bloquent , ne vois + rien et dois éteindre à chaque fois " je viens voir " , pensais gratuit car sa faute mais le seul qui parle français et connais mon clavier : 25 euros et 1 fois parti , je vois que rien n'a changé ! trop vieux aussi , mettre Windows 7 et payant : je compte 2X45 et 25 çà fait 115 pour arriver à la méme chose ; c'est de l'arnaque ; demain je refais mes poireaux au curry avec des filets de rougets, trop bons et tu as vu les oursinades à la télé chez nous en ce moment ; çà m'a fait une de ces envies mais ai de la fièvre depuis hier , çà passera mais fais bien attention à toi : marie .( et Maité a raison qd bien accompagné , il n'y a pas d'àge pour l'amour platonique et tendre ! )

marie 13/02/2017 17:21

Je voulais dire comme Maité , il n'y a pas d'àge pour l'amour Non platonique et plein de tendresse et il n'y a pas de honte à en avoir ! marie .

René 13/02/2017 13:53

Bonjour Jupi.
Avec ta citation, tu nous prépares une bonne Saint Valentin !!! Hihihi....A midi c'était 2 jolis tourteaux...Mais ça commence à être la fin et ils n'étaient pas bien pleins...Cet après-midi, motobineuse et semis de pois gourmands et dans la foulée encore quelques févettes....Quand on aime ça....Porte toi bien. Amicalement.

jupiter 13/02/2017 14:46

je préfère les grosses araignées de mer. ici il fait un vent d'Est fort mais pas froid, ça gonfle. en ce moment le motoculteur se repose les sangliers font le travail gratuits.
Garde une bonne santé

loridon 13/02/2017 12:53

"On ne peut être aimé à tout âge, mais à tout âge on peut aimer, et l'on a toujours des raisons de le faire" Oui mais à un certain âge on aime...platoniquement. heureusement il reste aussi la table et les légumes comme tu nous les prépares c'est encore bien agréable. Tiens ce soir on se fait des betteraves en salade. Et ce midi on a eut deux œufs au plat avec des pomme de terre sautées. Le lundi on se calme !

jupiter 13/02/2017 14:53

Pour MAÎTE.

C'est presque pareil pour moi, mais il y a eu des tensions certaines années et en vieillissant ça ne s'arrange pas!

jupiter 13/02/2017 14:50

et oui tout change au fils des ans Gérard, bien vieillir en est une bonne approche aussi.
Morue vapeur et endives de même, rien de plus . Il faut que je tienne jusqu'à ce soir.

Le vent d'Est devrait se calmer ça commence à gonfler

maité la basque 13/02/2017 13:59

A tout âge on peut aimer, je t'assure que c'est la vérité . moi je suis une passionnée . Je connais mon mari depuis 50 ans ! depuis que j'ai 17 ans . Rien à voir avec la cuisine , même si l'on dit il va chercher l'appétit ailleurs et il vient toujours manger à la maison ... ( pas très glamour ).à vérifier je préfère être une romantique inconditionnelle. Je crois en l'amour. Bonne Saint Valentin à tous