Beignets de courgettes classiques

Publié le 6 Août 2017

Beignets de courgettes (c'est gonflé)

DSC00005.JPG

Question surprise facile le film à été "palme d'or: Je m’en vais te le dire moi quoi ! J’appelle deux experts complètement défoncés au crack qui vont travailler nos deux copains. Avec une paire de pinces, un chalumeau et un fer à souder. Est-ce que tu m’as entendu ! Espèce de porc ! Je suis très loin d’en avoir fini avec toi ! Je vais te la jouer à la flamme bien moyen-âgeuse !

 

Merci à toutes et ceux qui viennent consulter mon blog mais attention !

Par + 40° à l'ombre c'est risqué, vous pouvez avoir un retour de flamme et vous cramer les doigts sur le clavier

Non, je ne suis pas mort je résiste à la canicule stoïquement. A cotignac on a des point de refuge, les bistrots climatisés ou plus simplement l'église et en cas PIRE on a des avent où la T° ne dépasse pas les 14° dès la profondeur de 5 mètres (vrai).

Trêve de conneries, voici une petite recette facile à faire et, économique .Avec deux courgettes vous pouvez faire presque 150 beignets selon l'épaisseur, ici c'est assez fin. Le bicarbonate (ou levure chimique) permet de faire un genre de pâte "soufflée"

 

C'est du très banal très banal , ba oui des beignets de courgettes c'était très courant "avant", non pas les fleurs mais juste des tranches de courgettes

La réussite est dans la pâte, très simple mais il faut respecter le temps de repos de la pâte afin que la farine fusionne dans un élan d'éternel amour avec le reste des ingrédients. Attention j'ai pas dit que c'était une partouze dans le saladier au frigo.

DSC00007.JPG

 

Recette à faire dans l'ordre

 

Ingrédients pate à frire : 8 CaS de farine, 1 oeuf entier, 1 pincée de sel, 1 canette de bière 25 cl, 1 CaS de l'ait en poudre, 1 pincée de piment doux, 1 CaS d'huile , et : à ajouter en dernier au sortir du frigo, un sachet de levure chimique ou une bonne cuillère à café de bicarbonate

 

Pelez les courgettes (2 la quantité de pâte est très largement suffisante pour deux courgettes) en laissant un peu de vert encre les coups d'économe

Tranchez vos courgettes avec une mandoline, ou avec un bon couteau haut de lame

Posez les rondelles obtenues sur des torchons ceux ci vont absorber l'eau des tranches

 

Préparez votre pâte

dans un saladier cassez un oeuf

ajoutez une bonne pincée de sel

versez 25 cl de bière banale

ajouter la cuillère à soupe de lait en poudre

une pincée de piment doux (attention le piment peux donner un goût amer si vous sur-cuisez les beignets)

1 cuillère à soupe d'huile olive ou autre cela n'a pas d'importance

battre au fouet et incorporez 6 à 8 cuilléres à soupe bombée de farine normale, cela fait des grumeaux pas de panique ont passera le tout au tamis

Oui il manque un ingrédient, mais celui ci s'ajoute après le repos ( 1 heure environ) de la pâte au frigo,  en dernier juste avant la cuisson, il s'agit d'un paquet de levure chimique ou à défaut un bonne cuillère à café de bicarbonate

 

Ensuite c'est du blabla, friture maxi 150/160, papier absorbant , aérateur , ba oui, et tout le reste

Et puis le désastre dans la cuisine

DSC00008.JPG

DSC00010.JPGL'huile de friture ne sert qu'une fois chez moi, cela permet d'avoir une digestion plus facile. Ensuite comme je l'ai déjà dit, je filtre et je verse l'huile dans la cuve à fuel, la dilution est si importante que la chaudière ne s'en aperçois pas, sauf qu'elle regrette de n'avoir que l'huile et pas les beignets. Oui, un chaudière à fioul est gourmande surtout la mienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Spécialités provençales

Commenter cet article

helenne 09/08/2017 20:36

Que de bonnes recettes!
Dis moi, c est obligé le lait?
C est interdit pour moi
merci

CATALANE 07/08/2017 07:49

Tiens hier pas eu le temps de mettre un commentaire (le téléphone venait de sonner), mais ... tu m'as inspirée. Pour l'apéro, j'ai fait des beignets d'oignons doux des Cévennes. Délicieux. J'en ai fait une montagne, mais ils sont tous partis ! Cela m'a fait penser qu'il y a deux ans, nous sommes allés à une manifestation paysanne à Nîmes, et j'ai justement acheté des beignets d'oignons pour les grignoter pendant la visite. J'ai été horrifiée. Pas bons du tout (tout mous) et le prix je te dis pas ! Une honte. Plus jamais je me ferai avoir. Allez, bisous Jupi et bon début de semaine.

jupiter 07/08/2017 08:38

je la copie de suite, mille merci, bisous

CATALANE 07/08/2017 08:34

Oui, je fais une pâte à beignets. (100 g de farine, un jaune d'oeuf + le blanc monté en neige, 15 cl de lait, 1 CS d'huile, sel et poivre). Et les oignons bien sur coupés en rondelles. Nous, on adore, et franchement, c'est pas cher du tout, et on a toujours tout à la maison, pas vrai ? re-bises.

jupiter 07/08/2017 08:07

tient, je ne savais pas que les oignons existait en amuse gueule, sans rire. Bravo vous gardez vos traditions. quand à ceux des foires tu doit t'attendre à des surprises.
Donc je ne connaissais pas. ma belle soeur a de beaux oignons blancs. Je suppose que tu fais une pate à beignets ou simplement farinés ? Gros bisous

Liliane 06/08/2017 20:56

Je vais essayer !!! Parce qu'ici au plus chaud cet aprem (avec du vent) nous avons eu 23°... C'est pas la gloire et pour une ou deux heures le ciel a viré du gris au bleu avec beaucoup de moutons quand même... Alors on peut se permettre de faire des beignets ! Bonne soirée au Sud. RÔOOoooo bisousssSSSS Jupinou.Merci.

jupiter 07/08/2017 08:10

que de différence de température, je ne t'envie pas. Enfin cette nuit un mistralet s'est levé et la maison est retombé à 25° OUF, on crevait.

Ce matin tout est calme et le soleil est déjà haut, je sens que c'est encore une chaude journée.


Roooooooooooo Bisoussssssssssss

marie 06/08/2017 18:12

Coucou , Jupiter , j'adore tes beignets de courgettes " à se lécher les doigts " mais trop chaud aussi ; par contre , pour lutter contre la chaleur de la nuit tu fais comme les Egyptiens , qui dormaient enveloppés ds des draps mouillés : ils faisaient les momies avant l'heure mais c'est une très bonne façon de lutter contre cette chaleur et çà diminue bien la chaleur du corps : bises amicales : marie .

jupiter 07/08/2017 08:13

j'ai pensé le faire le coup de la momie, mais je suis juste allé prendre une douche froide et me mettre dehors, moralité ça dure pas longtemps mais les moustiques m'ont fait la fête, on dirait un urticaire.
cette nuit cela a baissé , grand ouf, mais ce matin le soleil est là. Certains commencent les vendanges ajourd'hui (j'ai jamais vu cela si tôt).

bises amicales , patrick

lizagrece 06/08/2017 15:01

Trop chaud aujourd'hui pour faire des beignets !

jupiter 07/08/2017 08:14

alors il faut faire des ronds dans l'eau. je ne me rappelle plus qui chantait cela

mounic 06/08/2017 13:39

je reviens! combien de temps le repos de la pâte? re bises

jupiter 07/08/2017 08:17

comme mon père disait , un certain temps, je blague pas, pour les cuisson aussi "tant que c'est pas cuit"

bon pour le repos 1/2 heure à 1 heure , c'est comme tu le sens et le temps que tu as.
Ouf cet nuit fut fraiche on en avait besoin. Mais zou maï lou souléou

mounic 06/08/2017 13:34

Ma Biche! je suis estranssinée par cette calourasse... En plus à la "maison de pépé" fa pas freï, ti va dioù...Enfin , ça ne me fait même pas fondre... Cette nuit, j'ai souffert. ça m'a empêché de dormir! et à deux h de l'après midi, à l'ombre ,il y avait 42°...Vivement les endumi! Je ne connais pas cette recette de pâte à beignets. Je vais essayer, même si la bière ne m'agrado pas trop...Tant je m'empègue! non, je plaisante...Fais attention à toi ma Biche! je ne t'écris pas souvent, mais tu es dans mon coeur! Gros bisous de mémé

jupiter 07/08/2017 08:19

J'espère que cette chaleur va baisser car c'est très difficile à supporter, dire que lorsqu'on était jeune on faisait pas attention.
Cette nuit fut bénéfique, ouf

La Fillle du Boulanger 06/08/2017 10:13

Aqueux coucou du sud-ouest toujours aussi gris (et... "vivifiant" ) !

Peut-être que le voilà, le secret de ma mère pour faire ses fameux beignets de courgettes que je dévorais avant, quand j'étais jeune ! et que je n'arrive pas vraiment à reproduire (ce qui s'en rapproche le plus est fait avec de la pâte à beignet Tempura que tu déteste tant ! )

Le secret serait-il la levure de bière ? (ma mère en mettait dans ses crêpes donc... elle pouvait bien en mère dans ses beignets, je pense...)

Ecoute, aujourd'hui, je devrais ramasser mes premières courgettes de l'année et je crois que je vais faire ta recette pour commencer dignement la saison car ma fille aînée qui vient nous rendre visite en raffole autant que moi... et j'aime les replonger mes enfants dans leur enfance avec les petits plats de ma mère.

Si je retrouve le goût et la texture, je "maile" ta recette à toute la famille qui en sera ravie, sans aucun doute autant que moi..

Quelle bonne idée, la dilution de l'huile de friture dans le gasoil !
J'en "use" très peu mais, moi, je m'en sers pour faire des départs de feu, dans mon jardin, lorsque je commence à cramer les mauvaises herbes que je "pourgue" dans mes rangées de légumes et je peux t'assurer que j'ai du mal à les faire démarrer ! ici, la végétation n'a rien à voir avec celle de mon sud-est natal... Au bout de 30 ans, j'arrive à allumer mes feux comme j'en ai envie mais l'apprentissage a été difficile... en plus, j'avais toujours la trouille d'un embrasement rapide de l'environnement proche qui ne s'est, en fait, jamais produit... et mes arrosoirs de proximité ne m'ont jamais servi à rien d'autre qu'à arroser, ensuite, mes plants de fleurs ou de légumes... Autres pays, autres moeurs !

Donc, aujourd'hui, nous t'invitons à notre table pour le repas de midi (celui du soir aussi, parce que le soir, c'est toujours les restes ;-) ) et tu ne seras pas trop dépaysé puisque nous aurons tes aubergines aux anchois et tes petits beignets de courgette, un clafoutis de tomates-cerise (faut bien que je les utilise, je n'ai que cette variété qui "donne", les autres sont crevées du mildiou ! à cause des pluies incessantes) du veau au citron, des pâtes au basilic avec, sans doute, des haricots-beurre qui arrivent en masse (pour que ceux qui veulent équilibrent leur repas aux petits oignons).
Je pétris le pain, 4 brioches et un gâteau à l'ananas et ouf ! sans doute plus de cuisine jusqu'à mardi :-) et si je me débrouille bien en jonglant avec une (fausse) salade niçoise, une omelette ou des croque-monsieur, peut-être, même jusqu'à ? mercredi ! .
En plus, fille aînée ramène des portions pour chez elle...

En tous cas, je ne te remercierai jamais assez pour tes bonnes recettes qui, via Cotignac, me reviennent de mon passé et me font beaucoup de bien à l'âme.
Je n'oublie pas ta bonne humeur et tes bonnes histoires dont je déplore, vraiment, que tu ne sembles pas vouloir faire un petit recueil, tes histoires entrecoupées de recettes du pays, ferait sans doute un mallheur...

Bonne journée que je vous souhaite très pluvieuse et, celle de mon côté, bien ensoleillée... pour changer... regarde la météo, tu verras que je n'exagère pas du tout...

La Fille du Boulanger

jupiter 06/08/2017 10:42

Mon Dieu mais tu n'arrêtes jamais, on doit se régaler chez toi, tu devrais faire "table d'hôtes".

nono, je ne déteste pas la tempura, c'est mieux mais les oeufs en neige et moi on est fâché, je pourrais en faire une histoire

en ce moment le feu ça craint un max, mais ça tu le sais , je ne connais pas ton type de végétation.
Hier on est monté à 37° sous abri (le thermomètre mercure minima maxima n'a jamais bougé de place de puis 35 ans). J'ai passé une nuit affreuse, comme je suis bien enrobé je ne résiste plus. il y avait 32.5° dans la chambre. il a fallut que j'aille dehors me mouiller et mettre un vieux drap mouillé comme cape , tu vois le spectre blanc, je pourrais en faire une histoire, mais jamais je n'ais subit cela , pourtant dans les pompiers c'était pire mais j'ais presque 20 ans de moins.

pour le recueil d'histoire recette c'est trop pour moi, je vais essayer de sauver petit à petit mon plog sur un disque car rien n'est dans l'ordi, tout est sur overblog.

j'attends la pluie, en ce moment il fait gris et lourd et toujours 30 dans la maison..


Patrick

René 06/08/2017 08:23

Bonjour mon bon Jupi.
Excellente idée cette recette. On ne sait plus comment manger les courgettes. C'est pareil chaque année, je me dis tien tu ne vas faire que 4 pieds, puis au moment de les planter j'en fait 10 + 4 rondes car j'ai peur d'en perdre et un mois plus tard j'en refais encore 8 pour en avoir plus tard. Je dois passer le lac de Carcés en arrosage ..Hihi.. Ça y est, on respire mieux. Il ne fait que 19° et le ciel est couvert...Quel bonheur...Tiens, pour changer un peu, je retourne au jardin me casser le dos aux haricots....Porte toi bien et bon dimanche à tous *.

René 06/08/2017 13:37

Mes échamps sont trop hauts et larges pour pouvoir faire des cultures en espaliers. Dommage. Merci pour l'idée.. Porte toi bien.

jupiter 06/08/2017 10:44

l'année prochaine fait des variétés italienne en espalier pour les courgettes et idem pour les haricots. Micron va te taxer car tu ne fais pas travailler la grande distribution

Martine 06/08/2017 06:28

Coucou Jupi! Je crois que je vais adopter ta recette! encore une fois! mdr! c'est qu'elles sont toujours parfaites! comme toi? ... je ne sais pas... J efile voir ton article d'hier! à tout de suite!

Martine 07/08/2017 06:36

Bonjour Jupi! J'avais remarqué qu'il y a parfois de la rediff' et ça ne me dérange pas du tout! Moi-même je relis parfois tes vieux articles, car j'aime flâner sur ton blog. Biz et bonne semaine!

jupiter 06/08/2017 10:45

là c'est du classique Martine, ne crois pas que nos recettes soient compliquées , loin de là. Pour les blagues c'est de la rediff

Anyrob 06/08/2017 05:07

Bonjour toujours sympa ces recettes ! J ai presque envie de m y mettre maintenant mais c est un peu tôt je risque de réveiller ceux qui ont la chance d etre encore dans les bras de morphee. Bonne journée

jupiter 06/08/2017 10:46

il faut respecter le sommeil réparateur, quitte à réchauffer une pizza à midi