L’aïoli des estivants

Publié le 7 Août 2017

L’aïoli des estivants ou comment se faire ....................

Une rediff pour Gérard

L’aïoli des estivants ou comment se faire piéger.

 

Galéjades datant de quelques années

 

Aioli veux dire en Français "d’en haut", agapes, plat de fêtes, plat incontournable, peste ce n’est pas cela du tout et c'est simple comme bonjour. Il existe même l'aioli et la grande aioli chose inconnue bien sur chez nous. Nous, on dit simplement "ana s'y faïre ùn aillet" nous alons nous faire un ailet (ba oui il est du genre masculin ou féminin selon que.... idem , un lièvre devient , une lèbre puis une lébrasse )

 

Donc chaque année plusieurs aiolis sont organisés sur le Cours dans mon village, en principe ce sont des associations qui organisent cela, certaines sont au top , mais d'autres heu..... « à peu près » n’ayons pas peur des mots.

 

Bonne poire que je suis, on m’a demandé ( il y a bien longtemps) si je pouvais donner un coup de main à  une de ces  « cagades » d’aïoli . Déjà le nom de l'association "la choucroute Bas Varoise" était un peu bizarre, le nom de la présidente pas très local : Mme moulltfrit  (nan, j'ai changé le nom mais il y a des soirées moules frites ici !!!!)

Bref, je me suis pris en train de dire

- Oui, mais alors on la fait comme il faut ! une aioli normale
- mais oui il n’y a pas de problème, qu’on me répond.

Gnagna, gnagna, et quelques kilomètres de paroles plus loin, plusieurs jours plus tard, on me présente l’équipe de l'association

 

Bon , la commence, n’ayons pas peur des mots, les emmerdements. D’habitude les associations pour ce genre de trucs sont  constituées de gens  du pays , mais la population a changé.

 

Donc me  voilà en présence des représentant de l'association, en majorité  une bonne partie de l’Europe du Nord, par ordre décroissant, anglais, belges, allemands, hollandais, danois et pour finir quelques inuits avec leur traineaux pour faire couleur locale

 

Il ne faut pas de traducteurs, en principe il parlent tous français ,  mais ils disent toujours oui même s’ils n’ont pas compris.

Comment faire comprendre que l’on allait faire un vrai « Aïlé » cette fois.

Grosse crise : comme au conseil Européen.

 

- non on ne met que de l’huile d’olive du village, pas moitié,moitié
- non pas au mixer ou au batteur
- non pas des filets de poissons, que de la morue séchée dessalée
- non pas de moules mais des escargots , encore moins de bulots (qui c’est qui a dit bulot ?) pas de réponse
- qui a dit surimi ?
- non pas de chou fleur, ce n’est pas la saison
- j’ai entendu quelqu’un dire saumon

Devant toutes ces « c…….ies » j’ai sorti le carton rouge, ben oui j’avais que celui la dans la poche. Donc j’écris sur ce carton la recette de l’aïoli comme elle se fait « ICI »

- et vous vous la faites passer, ceux qui ne comprennent pas se font expliquer par le voisin , « moment pas triste ».

- Ceux qui ne sont pas d’accord n’ont qu’à partir.

Bref on s’est retrouvés 3 couillons, et cela c’est terminé devant un bon pastaga bien frais, et ouf pas d’aïoli  à faire pour moi « Yesssss »*.

Sur le carton il y avait écrit :

Pour 1 litre d’huile d’olive vierge = 6/7 personnes bon mangeur

- 10 gousses d’ail ou plus, beaucoup plus, pas d'oeuf évidemment
-  sel poivre

Garniture par personne

 

2 carottes

1 oeuf dur
2 pommes de terre
2 œuf durs (en principe c’est 1 on est raspi ici)
1 betterave rouge cuite
1 poignée de haricots verts fins  (banettes) si c'est la saison
Large comme une main (sacré mesure ) de morue séchée dessalée pochée, ou (et)  des escargots bouillis

Du pain et du vin à volonté

En gros j’avais souligné

 

C’EST UN REPAS DE PAUVRE EN PRINCIPE alors 25 euros pour un malheureux aïlé !!!!

En réalité les gens n'achetaient que la betterave et la morue, et encore,! au moments des escargots ils n'achetaient pas la morue

- Zont pas dû apprécier l'association
 

* noms fictifs bien entendu
* très vieux mots provençal qui veut dire : oui

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Spécialités provençales

Commenter cet article

Christine 08/08/2017 15:03

hummm j'adore l'aïoli je a fais assez souvent (je ne l'achète pas en pot lol ) et je mets toute cette garniture miam miam

jupi 08/08/2017 15:10

c'est à considérer comme un plat simpleChristine, beaucoup plus que beaucoup de gens ne croit. En plus c'est bon

Liliane 08/08/2017 00:03

Je ne suis pas provençale mais je sais que l'aïoli c'est sacré et qu'il faut mettre exactement ce qu'il faut ! J'aimerais en manger un vrai un jour...Bonne nuit au Sud;RÔOOoooo bisousssSSSS Jupinou.

jupi 08/08/2017 14:32

mais tu peux le faire chez toi, c'est simple et tu accès facilement à la morue.


Rooooooooooooooooooo Bisousssssssssssssssssss

Gigi 07/08/2017 11:59

Non mais!!!j'aime bien l'expression néo varois comme dit Farigoulette!moi qui suis varoise exilée puis revenue m'installer à Cotignac j'en ai un peu assez de cette représentation sans fin de culture , de spectacles parisianistes ,la cuisine revisitée selon comme vs dites façon conseil europeenne...bref on ne s'y retrouve plus je ne parle pas du mardi marché là on est dans une enclave nord européenne et on se retourne émue qd on entend bavasser avec l'accent!!alors qu'on ne laisse notre aïoli tranquille! bonne fin de journée

jupiter 07/08/2017 12:27

entièrement d'accord c'est le mot juste gigi. Une fois un collègue qui venait prendre sa garde à la caserne et qui avait traversé le marché en apnée, me dit : parle moi provençal je vais revivre.

à des amis je dis toujours , surtout ne venez pas le mardi !

lizagrece 07/08/2017 10:35

Du surimi dans l'aïoli ? Non pas possible ...

jupiter 07/08/2017 12:29

même des tourteaux . punaise et pourquoi pas des oursins, ils sont gaga les neo provençaux comme le dit farigoulette et gigi

mamiekeke 07/08/2017 10:20

COUCOU mon Jupinou ,
Décidément tu me fais toujours bien rire avec tes histoires du pays que j'adore ha ha ha , vive l'aïoli avec toi , la prochaine fois tu nous en prépare un ? d'accord ? ha ha ha , quel régal c'est en tout cas et tu m'as mis l'eau à la bouche dès le matin coquinou ....
Bon lundi , bisous à toi et à Tomie .
A très vite de te lire , tu devrais surtout faire un livre et l'éditer ce serai génial et je suis sûre que tu aurais beaucoup de succès .
Renée (mamiekéké).

jupiter 07/08/2017 12:32

le livre, mais je suis trop paresseux pour cela, en ce moment je collecte mes galéjades pour mettre sur DD.

cricri peut très bien faire l'aioli, c'est facile et pas long, une heure montre en main, sauf pour le dessalement de la morue évidemment

tu sais qu'on me dit de faire un livre ! un livre de 10 ans de couillonneries

bises à vous trois

Farigoulette 07/08/2017 09:46

Bonjour Jupi, je suis pliée de rire. Tellement vrai que les néo varois ont détruit notre cuisine provençale. Et en plus ils gueulent qu'ils détiennent la "vraie" la "the" recette.
Leur aïoli n'a pas plus de goût qu'une mauvaise mayo.

Et dans mon assos, même les néo varois qui ont grandi ici, osent te dire qu'il faut qu'une gousse d'ail sinon c'est trop fort.

Le mien d'aillet tu le manges pas si tu n'es pas un vrai varois, il t'arrache la langue. Mais j'adore.

ah oui ! je mets aussi une patate douce mais pas la rose qui nous vient d'israel moi, celle d'ici.

bon lundi

bises à tous

Farigoulette 10/08/2017 09:06

Les Rastègues ? Je n'aime pas, très très iodés.
Ma cousine en fait la soupe.

Je reste carrément à l'ombre lol, même le jardin souffre de cette sécheresse.
Cette nuit les sangliers sont venus piocher le jardin, rip les courgettes, les consoudes.

Tu as connu Maurice Roux à Cotignac ? J'aimais bien ce personnage féru d'oléïculture. L'épicier aussi, j'ai oublié son nom, il était guérisseur. Que de temps est passé depuis.

bonne journée

jupiter 07/08/2017 10:17

Que veux tu Farigoulette on est foutu bien mal parti en tout cas. non mais ! une gousse c'est pour les petits de la maternelle.
on habitue nos petits enfants au goût aillé, à la fleur d'oranger, un peu au fenouil dans le poisson, et ils aiment ça.

L'aioli n'existe plus, c'est de la mayo aillée, certain mettent du curcuma et pas d'huile d'olive car ils trouvent que cela est cher, (oui j'ai vu ça) boudiou, même pour les légumes ça dérape. j'ai vu des tourteau , des écrevisses, vé je dis plus rien


je viens de penser que cela fait des années que je n'ai pas fait de friture d'orties de mer
bon, il y a trop à dire, on y peut plus rien


marche à l'ombre et garde la santé
patrick

René 07/08/2017 09:09

Bonjour Jupi..
Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour boire un bon pastaga !! Hihi....Pour la cuisson de la morue, je tiens de ma mère," l'inratable ".....Mais chut, je ne vais pas trahir un secret de famille....Un petit truc quand même. Pour éviter que les morceaux ne se cassent quand on les sort de l'eau de cuisson, ça arrive quelquefois et ça fait râler, envelopper les dans des grandes bandes de gaze mais pas une couche de 3 centimètres et pas celles qui ont servi à soigner l'estafilade que vous vous êtes fait en découpant des courgettes à la hache ! Hihi...Bonne semaine à tous *.

jupiter 07/08/2017 09:25

bonne astuce rené, bravo et merci.

j'ai entendu dire dans ma maison que le Kbio surgelé c'était aussi bon que la morue sèche , voila comme on attrape un coup de sang ou un urticaire géant

la nuit fut fraiche , ouf

CATALANE 07/08/2017 08:30

Je ne crois pas que "nos" touristes aimeraient vraiment un pur aïoli comme on le fait chez nous. Ils ont le palais et l'estomac trop délicats et habitués aux Mac Do et compagnie ! Allez, bisous et bon lundi.

jupiter 07/08/2017 08:54

quelquefois on met un peu de pain trempé ou un pomme de terre écrasée. C'est sur ils n'aimeraient pas du tout, vu déjà qui n'aime pas la tapenade s'il y a des câpres, mais où on va, tchancrassin

pour tout te dire j'ai du mal à monter l'aioli, la vraie, ou alors je la fait au cutter électrique en 2 minutes , mais il y a trop d'air dans la texture.

l'aioli et devenu maintenant "de la mayonnaise aillée", pauvre monde.bisous

jluc 07/08/2017 08:21

Eh bè voui, c'est deviendu comme ça aujourd'hui, il n'y a plus que les vieux sangliers comme nous pour savoir ces belles choses.
A leur décharge, l'aillet, fait dans les règles, c'est "un peu" violent pour les palais délicats de ceux d'en haut.
mais faut savoir ce qu'on veut un aioli ou une mayo light à l'ail ?
Allez l'ami, belle semaine et continue à nous faire rire.
Adessias e gramaçi.
jluc

jupiter 07/08/2017 08:59

et oui jean luc, comme disait catalane, il faut être habitué, mais c'est très bon pour la santé. té vé je vais en faire des suppositoires.

la bataille est perdue c'est comme tu dis , une mayo. "Madre de dios"

au fait toi qui écrit, as tu déjà fait un recueil de galéjades ? Gérard me dit de le faire ?

vaï que Dieu te donne longue vie

patrick dit biche dans son village

ANDYTR 07/08/2017 08:14

Cher Jupiter, en ce lundi matin tu mets une bonne dose de rire, ce qui va perdurer la journée, ben oui, un aïoli, c'est tout un art et tu l'expliques très bien.
Je te souhaite une bonne journée, il fait un peu moins chaud, on est bien.
amicalement
Andree

jupiter 07/08/2017 09:02

c'est pas un art, se sont les estivants qui ont rendu cela comme ça.

cette nuit je suis arrivé à dormir comme il faut la T° de ma chambre est tombée de 31 à 26° OUF

amicalement
patrick

c'est un plat complet qui se fait 1 heure montre en main, juré, bien plus facile que des farcis provençaux ou une boullabaisse