Faire ses pâtes Gurullos, façon espagnole , méditerranée

Publié le 17 Avril 2020

 

 

.Les Gurullos sont de petites pâtes faites à la main et qui ressemblent à un grain de blé, ces pâtes étaient faites par les ménages espagnols lorsque les temps étaient très durs , elles se substituaient au pâte et riz du commerce et chez nous aux "langues d'oiseaux"

 

 

Farine tu redeviendras grain de blé

porri-8175-copie-1.JPG

Tout le pourtour méditerranéen fait ce genre de pâtes , mais de différentes formes et de différentes façons . Les Gurullos font environ 1 cm de long et ressemblent à nos langues d'oiseaux qui elles  sont plates .

porri-8168.JPG

A une époque pas si lointaine la farine devenait l'aliment de base et même de survie, car cela apportaient beaucoup de calorie pas chère : exemple les migas ICI , (que l'on retrouve dans les restaurants espagnols à des prix, heu.......ébouriffants ) qui était un mélange de farine (semoule, pain rassis selon les pays) eau ,huile, sel, ail et quelques morceaux de charcutailles s'il y en avait ou des poissons frits pas chers. Les "campezinos" paysans, échangeaient souvent leurs produits de la terre et élevage, avec les "pescadors" qui eux avaient du poisson . Ce temps là je l'ai entendu bien souvent raconté par mes beaux parents andalous.....cela pourraient une longue histoire, mais revenons à la confection de nos Gurullos. Ceux évidemment ne se mangeaient pas seuls mais cuits dans un bouillon plus ou moins "riches", même mélangées à des pommes de terre, oui oui. Les gurullos qui sont longues à faire étaient souvent faites par les enfants de la famille qui rivalisaient de vitesse pour une promesse de friandise, grenade, raisins, figues, mantecados...les cochonneries made in usa n'étaient pas encore arrivées heureusement.

 

LES GURULLOS

   réalisation, assez long,; temps de cuisson : 1 heure, vi ,vi

 

Les ingrédients : (pour 1 oeuf - mais cela peu se faire sans oeuf)

 

- 1 oeuf

- de la farine ménagère

- une toute petite pincée de sel ou pas du tout

- une demie cuillère à café d'huile d'olive

- une main qui va pétrir tout ça

et un peu d'eau si vous avez mis trop de farine

 

Plouf l'oeuf du poulailler

porri-8157.JPG

Plaf la farine + sel ou non

porri-8158.JPG

Et hop la main qui pétrie tout ça, pour faire un boudin pas collant

porri-8159.JPG

porri-8163.JPG

Puis d'un morceau arraché au gros boudin vous en faites un petit serpent que vous allez triturer (le même geste que celui pour palper la monnaie) entre le pouce et l'index, pour avoir un résultat ainsi

porri-8165.JPG

Attention c'est long, mieux vaut le faire à deux, autrement ça "gonfle grave",ci-dessous, catégorie amateur

porri-8173.JPG

Catégorie mi professionnel, heuu...moâ. PS: Ces pâtes se congèlent très bien.

A l'époque le froid industriel n'existait pas évidemment

porri-8174.JPG

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Consommatrice Avertie 20/04/2020 19:59

Bonsoir Jupi, et oui quelle patience, tu es épatant et j'admire ce travail tout en finesse et en précision : bravo ! Empenadas : franchement plutôt 'longuet ' à faire mais ultra rapide de les manger, nous nous sommes régalés (même farce que toi et que 10 pièces, j'ai du étaler la pâte moins fine que la tienne), merci, belle soirée et amitiés de Bri..
Très bonne soirée même si, ta météo n'est pas fameuse, mais de la pluie il en faut. Amitiés de Bri

lizagrece 18/04/2020 13:45

Quelle patience !

manou 17/04/2020 17:51

Je sais que c'est une rediffusion parce que j'avais été épatée par ta patience quand tu l'as publié la première fois ! Perso je ne me suis pas lancée, je cuisine pourtant autant que d'habitude mais des choses plus simples à faire car je fais beaucoup d'autres choses en ce moment, je trie et je range, je couds, je fais le jardin et j'essaie aussi de profiter de ma balade d'une heure que je "m'auto-autorise" à faire avec papiers dans la poche tout de même dans les chemins de campagne derrière la maison. Bisous et prends soin de toi surtout

Marichante 17/04/2020 14:09

Je confirme : le temps est mi-figue/mi-raisin en Touraine, des nuages mais on sent que le soleil est au dessus.
Merci pour tes nouvelles Jupi. Le confinement est l'occasion rêvée de se lancer dans des cuisines qu'on n'aurait pas le loisir ou l'envie d'imaginer en temps "normal". Mais là rien n'est normal … et la cuisine est un refuge souverain. Je vais tester la recette des gurullos. Comme Jeanne j'aimerais savoir si la recette peut convenir pour d'autres recettes de pâtes (ravioles etc …) ? Puis-je utiliser de la farine de petit-épeautre complète ?
Prends soin de toi.

annette 17/04/2020 11:17

Bonjour enfin de retour quelle joie de vous avoir sur la toile cela me réjouis mais je ne connaissais pas cette recette .Aujourd'hui il fait un temps maussade chez nous et de plus avec le confinement le moral est en baisse .Annette de Touraine et amicales pensées de loin certes mais sincères.

La Fille du Boulanger 17/04/2020 10:55

Ah, un peu de nouvelles !

Si tu édites : tu dois aller bien. :-)

Comme, Catalane, je ne me sens pas de faire de telles pâtes !
Je n'ai pas la patience... pour peu que mon mari me tienne les pieds chauds (expression du 04 pour signifier qu'il m'agace => ce qui est extrèmement fréquent chez les vieux couples ! et bien que je sois de très bonne compagnie, je soupçonne que c'est réciproque ! ) il risquerait de prendre le plat de gurullos, déjà roulés, sur le bout du nez ! LOL !
(Ce n'est pas du sexisme, de ma part, mais ma moitié est très forte pour tenir les pieds chauds ! GRRrrr ! surtout lorsque je suis très occupée à faire quelque chose de minutieux ou alors que je suis pressée comme un citron...)
Le reste du temps, c'est un bon garçon...)

Sur ce, un peu rassurée car ton silence, Jupi, devenait pesant ?, je file pétrir mon pain tadi pour ce soir et mes petits pains au yaourt et à la levure chimique pour "pousser" la paëlla car mon mari (toujours lui !) ne peut rien manger sans pain. :-)

Bonne journée à tous et à plus !

jeanne 17/04/2020 10:45

Merci ..... ici, dans mon village plus de farine !!! il va falloir que je descende " en ville " ......
Est ce que je peux me servir de cette recette de pâte pour faire des ravioles ????
Bon courage et merci de nous donner des idées ....que nous ne ferions pas " en temps ordinaire " !!!
Amicalement. Jeanne

Florianne 17/04/2020 10:11

Bonjour Jupi, Bien contente de retrouver une de tes recettes qui pourrait même être pour moi, puisque je peux la faire sans l'œuf… J'espère que tout va bien! Profite du beau temps avant que la pluie (tant attendue pour les jardins) nous confine un peu plus… Amicalement fm

Charline 17/04/2020 09:42

Merci pour ce retour. Recette bien venue. Avec le confinement à trois autour de la table nous avons de quoi nous occuper avec des bla bla, commentaires, rires etc.
Tous, soyez prudents,
A bientôt

CATALANE 17/04/2020 08:58

Bon, avec ma patience, inutile de te dire que je ne me lancerai pas à faire des Gurullos !!!! Mais ces pâtes doivent être bonnes. J'espère que tu vas bien, car je me faisais un peu de soucis, car cela fait un moment que tu n'avais rien publié ! Bisous, bisous.