Morue en Raïto (un plat classique bien provençal, mais mais pas tant que ça)

Publié le 21 Octobre 2020

 

Punaise, même mister google sait ce que c'est que la Raïto, au début il me mettait essayez Rata, Rate, mais maintenant il commence à être un peu plus apprivoisé
Avant à "braconnage" il proposait "bronzage", maintenant on y trouve la forme conjuguer  "que vous braconnassiez" difficile à placer dans une conversation !
Revenons à nos moutons: La Raïto est une sauce, mais elle est bien souvent associer à un poisson, vous savez les sauces sont rares en Provence ce sont plutôt de liaisons que nous employons; En plus cette Raïto n'est pas une sauce provençale , mais Juive , Phénicienne ou Ionienne, en tout cas c'est pas une sauce à Noé car il aurait sifflé le vin ce bougre, bien assez qu'il ait embarqué deux
moustiques, punaise il aurait pu prendre deux moustiques mâles, bon Ok je m'égare sur de sentiers dangereux...mais  je ne lui pardonne pas.

Bon, après avoir négocié âprement la morue sèche nous voici prêt pour réaliser cette recette qui en fait n'est pas bien compliquée
 
Pour voir une vrai morue en raïto aller chez Mémé mounic morue en raito
Elle la fait au vin rouge et c'est comme ça que cela se fait

Ok on dirait du vomi, mais je vous assure que c'est bon, vous pouvez venir goûter si le coeur vous en dit, je ne blague pas

Que Quoi faut il ?
Cela dépend de la tablée évidemment et aussi des "connaisseurs", ne rigolez pas j'ai repéré sur le Net une morue en Raïto avec des filets de Pangas, si , si, juste un coup à ma faire cailler le sang

- 1 kg de morue bien placée dessalée au moins 12 à 24 heures à l'avance
- Des oignons
- 1/2 litre de vin rouge
- 2 cuillère à soupe de coulis de tomates ou des tomates concassées
- 1/2 litre d'eau ou mieux du bouillon de poisson fait avec des collier de congre ou autres parures
- 2 bonnes cuillères à soupe de farine de ménage
- 1 cuillère à soupe de câpres blanchis
- 1 vingtaine d'olives noires douces
- 2 à 3 gousses de bon ail
- poivre , sel , bouquet garni
- et bien sûr de l'huile d'olive cela va de soi

Émincez vos oignons sans pleurnicher et les faire revenir jusqu'à ce qu'il soit transparent dans une sauteuse , avec de l'huile évidemment (j'emploie une cocotte en fonte, j'aime bien la fonte , mais je préfère l'or)
Singez* ces oignons avec deux bonnes cuillères de farine
Mouillez ensuite avec 1/2 litre de vin rouge pas trop fort
Puis versez 1/2 litre de votre bouillon de poisson ou de l'eau tiède
Ajoutez les gousses d'ail aplaties , n'oubliez pas de touiller de temps en temps
Jetez le bouquet garni dans la cocotte
Vi, il est drôle mon bouquet garni, en fait je met du thym en fleurs en même temps que les oignons, le laurier de même, ce brin est en fait un attrape couillon ,nan !

Poivrez avec de la mignonnette (grains de poivre écrasés avec le plat du couteau)
Délayez vos cuillères de coulis (dans le cas de tomates concassées les faire un peu revenir avant)et baissez le feu
Épongez vos morceaux de morue
Faites frire coté peau, ba vi je laisse la peau , pour une meilleure tenue, et puis on est à la campagne , pas dans une cuisine de chef raffiné. Merdum je me suis gouré comme d'habitude, ce sera pour la prochaine fois

Une fois votre morue saisie de frayeur car elle n'avait pas de protection solaire, la déposer dans votre cocotte, laissez un peu mijoter, attention cela risque d'accrocher
un peu avant  de servir ajoutez vos câpres blanchis et vos olives noires


Dans cette version vous ne verrez pas d'olives noires car mes olives noires "Fachouires" ne sont pas encore prêtes.

Vous pouvez accompagner ce plat de pommes vapeur ou de polenta, plus simplement avec du pain, on est pas compliqué dans nos campagnes, on se lève la faim comme on peut et on va jamais au restaurant car pas assez que cela soit cher on mange bien meilleur et en quantité chez nous. Même les gens de l'Elysée mangent à l'Elysée ça coûte moins cher, non !!!!! Même les sénateur mangent au sénat, mais parait qu'on y mange mal, regardez comme ils sont maigres . Pu.... j'ai failli m'étrangler, ils se gavent avec nos sous. En plus peuchère ils faut qu'ils soient chez eux à 21 heures. Mais ce couvre feu a du bon, si vous invitez une copine à manger le soir, les 21 heures sont vite atteintes , alors elle est obligée de rester chez vous, ensuite , heu..........!

Si par contre c'est un mec qui écluse, le lendemain matin il y aura plein de cadavres au pied du canapé, il sifflera même la bouteille d'eau de vie des montagnes avec le crapaud dedans , mais comment font ils pour faire rentrer le crapaud , la couleuvre ça c'est facile , mais le crapaud. Je sais que vous le savez alors je ne donne pas la solution. Pour un mamouth laineux c'est pas facile j'ai échoué, les défenses ne passaient pas.

Protégez vous , le Covid rentre partout.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Plat principal, #poisson, #morue, #spécialité, #la cachina Provence

Commenter cet article

lizagrece 23/10/2020 08:54

Une sauce que je ne connaissais pas ... Assez riche en effet pour se contenter de la saucer avec du pain sans autre accompagnement !

patrick 27/10/2020 08:53

Et oui Liza, le pain à une époque était l'aliment essentiel, en fait c'est pas une sauce mais une liaison à la farine. Bonne journée

Roland 22/10/2020 09:54

Waouh elle tombe bien cette recette de marlusse,ma femme en a acheté Vendredi dernier coupée en tronçons et au congel,et bien on va en sortir 4 beau morceaux et en avant Roland pour la recette de Patrick.Aujourd'hui suis monté à la chasse suis revenu la queue entre les jambes,10 mn après que je sois arrivé il a commencé à pleuvoir et comme l'eau augmentait de volume au revoir et merci.J'aurai pas la goutte cette saison qui pour moi à mal commencé,enfin il y a plus grave. A bientôt.

patrick 27/10/2020 08:51

en vieillissant les chasseurs n'ont plus l'étincelle. Pire ils ne peuvent plus se rabattre sur les bars, maintenant c'est le covid qui les traque.
Restons cloitrés et surtout ne pas être malade car les ch ne soignent plus les "malades".
J'ai acheter un livre Do It Yourself genre "s'opérer de l'appendicite", plus simple il ya comment se soigner les dents avec une Dremel.
J'arrête les conneries. Bonne journée

Roland 24/10/2020 03:51

Pour ma part,je dois être le seul chasseur du Var qui n'ai tiré un seul coup de fusil sur les grives,c'est pas grave,pour les sangliers je n'ai pas commencé la battue avec les potes,comme je disais dans le précédent commentaire au moins je n'aurai pas la goutte,c'est vrai que le passage des grives n'est plus comme avant je pense que le changement climatique fait là aussi des dégats. A bientôt.

patrick 23/10/2020 08:19

La marlusse a les prix qui s'envolent et c'est dur d'en trouver de la bien sèche Roland. J'entends peu tirer en ce moment je pense que le passage des tourdres ne doit pas être abondant, tout change. Quand je chassais je revenais souvent bredouille. je me contente des sangliers qui laboure mon jardin. A bientôt

manou 21/10/2020 18:17

J'en fais aussi de temps en temps pour changer de la morue à la provençale mais tiens cela fait longtemps que je n'en ai pas fait tu me donnes l'idée ! bisous contente de te voir publier de temps en temps même si tu rediffusionnes :) Prends soin de toi

patrick 23/10/2020 08:25

Tu sais manou je cuisine peu en ce moment , en plus des trucs très classiques, hier c'était "tarte bova" pour ma femme et pizza pour ma fille.Attention au covid, bisous

Miechambo 21/10/2020 16:53

Et si je fais ta recette avec du cabillaud ......tu vas me traiter de "parisienne" ? ;o)) Pfffff ,mon auvergnat de mari n'aime pas la morue mais il aime le cabillaud. Figure toi que je n'ai jamais eu l'occasion de déguster cette recette. Je note !
Bises
MIE

patrick 23/10/2020 08:28

ma femme aussi Mie, mais le goût n'est pas pareil, c'est la vie, bientôt dans les SM on ne trouvera plus de produits bruts, allez zou hop tout sous barquette. Cette recette classique ne se fait presque plus, comme" l'aïgo bouillido" et tant d'autres. Bises, gaffe au covid, Bisous

Consommatrice Avertie 21/10/2020 15:18

Coucou Jupi, très contente de lire ta recette et elle me tente bien, merci.
Je vais surveiller les promotions dont parle le copain René pour en profiter aussi.
Bonne fin de journée et à bientôt. Bri

patrick 23/10/2020 08:30

bonjour Bri, tu sais les promos cache souvent une tactique commerciale, le fric le fric le fric.Bien à toi, patrick

René 21/10/2020 14:45

Bonjour Jupi.
Ça fait du bien de voir que tu repars un peu en cacarinettes !! ( je ne suis plus sûr de l'expression, c'est l'âge )...Tu as bien raison, nous bien mieux à la maison. C'est meilleur, à volonté et bien moins cher. En plus en ce moment c'es les promos sur la morue. j'en ai déjà congelé 6 gros pavés !! Miam pour cet hiver avec les légumes du jardin et l' aïoli !! Je ne connais pas cette recette au vin et donc je vais tester...Ça doit bien valoir une bonne entrecôte à la marchand de vin !! Les chapeaux sont là mais pas en grosse quantité. Avec le vent du Sud ça va les booster ...Bonne journée à tous et régalez vous *.

patrick 23/10/2020 08:39

tu sais René je ne vois quasiment plus de coccinelles dans le jardin ou ailleurs, en plus mon voisin GB emploie beaucoup de désherbant pour les oliviers et les fleurs, alors...............Cette recette de morue est en train de se perdre, misère. Même au sénat ils n'en mangent plus, les pauvres. Je n'ai pas vu de promos , ba c'est la vie. Il pluviotte ici , il y a qq pissacans, mais pas de sanguins ni cèpes. je sens que je vais me faire un carré de cotes de sanglier à la cheminée. Tu te rends compte , hier au soir il faisiat 17° et ce matin à 6 heures 18° c'est pas normal. On a pas mal de vent d'Est, peut être que je vais trouver des oursins sur ma terrasse ! bonne journée.
au fait il va falloir que tu me donnes des cours par téléconsultation sur la pêche en eau douce. il y a deux ans j'ai pris le permis et tout le temps bredouille (à part des poissons chats). Bonne journée.