Faire des Petits pains canapés à garnir (jour de l'an)

Publié le 20 Décembre 2020

Quand une absurdité est reconnue par tout le monde depuis 400 ans, on l'appelle réalité.
Amélie Nothomb (1967- )

. La recette ci dessous est facile à réaliser mais un peu longue (2 levées d'une heure + 30 minutes pour la levée des petit pain mis en forme) Rassurez vous , vous pouvez pianoter sur votre ordi pendant ce temps, ou ramasser les feuilles qui tombent dans votre jardin.

Ces petits pains supportent bien la congélation, et peuvent se manger au petit déjeuner (je viens de tester)

L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, c'est une connerie. Prenez les éboueurs...
Jean Gouyé dit Jean Yanne (1933-2003)

 

Bon, on commence pour réaliser environ une vingtaine petits pains, forme navette

Petits pains à garnir (canapés)

Les ingrédients simplissimes : je les énonce dans l'ordre pour une Map ou un Pétrin

- 20 cl d'eau (à ajuster par la suite)

- 1 sachet de levure de boulanger lyophilisé (un sachet fait lever 1kg de farine, alors que le fabricant dit 250 gr, à les voleurs

- 1 cuillère à soupe de lait en poudre, cela permet de précipiter la levure et mieux la dissoudre (hydroxyde d'aluminium berk, et oui, il y en a même dans les lait maternisé)

- 400 grammes de farine 55 banale

- une petit cuillère à soupe de marjolaine (facultative)

- 3 CàS d'huile d'olive

- 1 CàC rase de sel fin

 

On y va :

Mettre l'eau non chlorée dans la MAP+ la levure+ le lait en poudre-

faire tourner 1 minute

Ajoutez la farine la marjolaine (si oui), et faire tourner , puis l'huile, faire tourner, puis le sel et faire tourner 7 minutes

Ajuster l'eau ou la farine, puis faire tourner encore 7 minutes (c'est le temps de ma  Map), la pâte doit juste coller au doigt et être élastique

Mettre le pâton dans un saladier et couvrez d'un torchon, laissez une heure ou plus, ne pas laisser crouter

le pâton après une heure de levée sous un torchon
le pâton après une heure de levée sous un torchon

le pâton après une heure de levée sous un torchon

Dégasez le pâton et le pétrir comme ci dessous, puis remettre à lever sous un torchon afin qu'il double de volume, le temps dépend de la t° de votre pièce

 

Petits pains à garnir (canapés)
Petits pains à garnir (canapés)
Petits pains à garnir (canapés)

Au bout de ce laps de temps farinez légèrement votre plan de travail et faire une abaisse d'environ 1 cm d'épaisseur

Bricolez un emporte pièce et faite comme sur les photos, puis laissez pousser sous un torchon, 30 à 40 minutes

Ne vous affolez pas cela monte et grossit, il n'y a pas de dorure, elle sera donner par le verre d'eau que vous verserez dans le lèche frites brûlant en enfournant

Petits pains à garnir (canapés)
Petits pains à garnir (canapés)
Petits pains à garnir (canapés)
Petits pains à garnir (canapés)
Petits pains à garnir (canapés)
Petits pains à garnir (canapés)

Préchauffez votre four à 280 °, la cuisson est à surveiller à l'oeil, plus le petit pain est gros au plus il faudra baisser la T° et augmenter la durer de cuisson, cela se contrôle à l'envers du pain comme ci-dessous

Pour ma part, les petits cuisent en 10 minutes

Les plus gros en 13 minutes à 270°

 

Enfournez à mi-hauteur, versez immédiatement le verre d'eau, fermez rapidement et surveillez la cuisson

Petits pains à garnir (canapés)
Petits pains à garnir (canapés)
Petits pains à garnir (canapés)
Petits pains à garnir (canapés)

Sortez les pain cuits et les mettre sur une grille

Attendez qu'ils refroidissent pour les goûter

Voila c'est tout, je sais que mes fautes d'orthographe dérange la lecture et me rends peu crédible, mais sachez que si vous prenez des médicaments pendant très longtemps , ceux-ci on à la longue ont des effet non désirés, tremblements , trous de mémoire, un tas d'autre chose, excusez moi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Pains et farinages, #canapés, #fête, #jour de l'an, #Noël, #la cachina Provence

Commenter cet article
L
Cette année ici on va surtout "faire canapé" en se couchant à 22h avec le couvre feu
Répondre
P
ça c'est sur Liza, et bonjour les nullités à la TV en France, donc canapé avec "couvre lit" à 20 heures pour nous , mais les directives changent tous les jours ici.
Un jour on va avoir les chars sur les boulevards parisiens
M
Ils sont superbes ces petits pains ! Très joyeuses fêtes ! Merci d'être passé par chez moi, Bises d'Athènes
Répondre
P
Bonjour Mary, se sont de petites expériences que je fais de temps en temps. Que vos fêtes soient joyeuses ;)
R
bisous cher ami!! merci pour toutes ses lipétariés et autres , qui nous régalent!! gramaci pour toutes les galèjades, qui nous mettent du baume au coeur!!
Tout le monde fait des fautes , un dicton dit que l'orthographe est la sciences des nuls!! donc laissez pisser le bouc et continuez de nous enchanter et nous régaler (régaler vient du mot Roi!!) Bonnes Fêtes et canten nouvé nouvé nouvé!!
Répondre
P
Bonjour Roselyne, le pire c'est que j'étais un des bons en français, mais avec l'âge j'ai des difficultés , il faut que je fassent remonter les règles grammaticales apprises par coeur mais cela ne suffit pas, désolé. Ce que j'écris c'est pas difficile , c'est comme je parle ou plutôt , parlais. Mais ce que je raconte est en voie de perdition; sur 2200 H de cotignac on est plus que 600 et sans doute moins , cotignacéens a être né à Cotignac. bientôt il y aura plus de piscines que nous (ça c'est vrai) 600 piscines et sans doute plus. hihi. il reste encore quelques rois à se régaler Roselyne. Joyeux Noël, ici plus de chorale , et je ne sais même pas s'il y a une crèche à l'église. Adesias.
M
Ouille ! Ouille ! Patrick , dire que je ne pourrai les faire , car, ici, je n'ai que le congélateur de mon frigo américain ,et, pour garder la ventilation , ne peux tout y mettre : dommage , pour moi qui aime tant le naturel et non ttes les cochonneries que l'on nous vante à coups de publicité , je " rale " mais ne me vois pas en faire 2 comme René , car c'est tt de meme assez long !! dommage : bises amicales : marie .
Répondre
M
Recoucou Patrick , le mien était aussi un General Electric , les 1ers arrivés en France et ai du aller à Cannes pour l'acheter , mais je reconnais qu'il a tenu : 23 ans ,et, c'était du solide car 4 pour le porter ! maintenant , on les pousse avec la main ! ici , en Espagne en ai racheté 1 , car étant au Muy , il y a une coupure de courant et en arrivant : tout " pourri " dedans et en ouvrant des moucherons partout , quel nettoyage ce fut !! et qd on me l'a livré , ai demandé : " ou était les résistances " et on m'a répondu , à l'intérieur des parois , çà c'est bien : facile à nettoyer , mais fini , qd je pars , je vide tout !! dire que çà n'était jamais arrivé ! mais les nouveaux ne sont pas fait pour durer aussi longtemps : dommage , car je l'aime bien , en gris ( pas le choix ! ) et très pratique , mais ici , n'ai pas de congélateur supplémentaire ! bises amicales : marie .
P
bonjour Marie, j'ai eu 2 frigo américain, des vrais général electric, il sont tombé en pane , un à 12 ans et l'autre à 5. allez hop j'a acheté des frigos et congélateurs séparés premier prix et ils fonctionne, c'est la poisse cette société de consommation. J'ai hérité du frigo pontiac de ma mère, il date de 1960 (le joint est abimé mais il fonctionne toujours, il est dans le garage et j'y fais rassir le gibier qu'on me donne. Bonne santé, bises amicales , patrick
R
Biche,tu n'as pas à t'excuser pour les fautes on s'en fou,par contre comme j'ai 1 très petit cerveau j'ai pas compris,l'eau tu la verses dans la plaque ou il y a la pate à pain?? Merci de me remettre dans le droit chemin pour ça. A La Seyne comme hier il pleut,alors devine ce que je fais??????
Et bien tout simplement je me met à l'abri. A bientôt.
Répondre
P
salut Roland, questions neurones on doit être à égalité.
bref dans le four, sur la sole j'ai mis un plaque légèrement creuse, tu vois une ancienne plaque en émail, c'est la dessus que je jette l'eau pur faire de la vapeur, c'est ce qui fait dorer le dessus des pains.
les boulangers d'avant vaporisaient le brouillard d'eau avec un pchiit direct sur les pains avant l'enfournement.
Maintenant ils ont des fours qui fabrique de la vapeur il tourne juste une vanne. Bref les boulangers alentour de chez moi font du pain même pas passable, qué cagade.
il a plu tout le WE, ce matin c'est le soleil qui se lève, tant mieux. asta luego
R
Et bien personnellement, je vais en faire 2. 1 pour moi et l'autre pour mon amour de chien. Je suis seul pour les fêtes mais ça ne me dérange absolument pas car je n'aime pas cette période. Profitez en bien . Bonne fin de dimanche à tous *.
Répondre
P
Je comprends, plus jeune Nöel on l'attends, ensuite en vieillissant c'est pas mon truc, trop de tralala , de bouffe etc... Cette année on ne sera que deux, heu non, en comptant les chats cela fera quatre, mais ils ne sont pas difficiles. Bonne journée René. Patrick
A
ne vous excusez pas vos newsletters réveillent nos cœurs, nos papilles, notre imagination pas le temps pour relever les fautes d'orthographes continuez à nous enchanter bisous plexiglassés
Répondre
P
c'est une longue liste pleine de bons conseils, je comprends que pour les gens habitants des villes c'est lourd d'effet le confinement.
il faudrait ajouter je ne regarderais plus la tv avec les guignols de l'info.
Vivre libre comme les oiseaux.
Si tout le monde meurt sur terre iles animaux seront les plus heureux

oui serrer les enfants dans les bras ça me manquent terriblement

prenez bien soin de vous, patrick
M
Bonjour Anny Robin et merci pour avoir partagé vos pensées intimes face à ce virus qui nous empêche de vivre normalement. Vous avez écrit avec élégance et pudeur nos vies depuis bientôt un an.....
Je vous souhaite un bouquet de bonnes nouvelles et un feu d'artifice de joie de vivre retrouvé en 2021 ....... Le tout à partager avec Jupi et tout le blog de La Cachina.
A bientôt et que notre cher Jupi se rassure : les fautes d'orthographes .... hé bien .... on s'en fiche ! Tout le monde en fait !!!!
M
Quelle si belle lettre , très émouvante mais si VRAIE , je vous remercie Anny Robin de l'avoir écrite , mais , attention , vous allez concurrencer Patrick , je sais que ce ne sont point des Galéjades , mais j'ai tout de méme relu 3 fois votre envoi , tellement , il sonne juste un peu mélancolique par les temps quicourent , mais point " amère " du tout : elle représente le temps des regrets , mais gardons espoir , c'est ce que je vais demander au Père Noel , rien que celà : pouvoir ns revoir en famille car , qt à moi, je serai seule à 77 ans , opérèe de ma colonne et avec un mari très handicapé par un a.v.c. de 9 ans et tjrs en colère , mais ne veux point d'une chaise vide l'année prochaine et mes enfants et petits-enfants trop moin ou occupés : cordialement : marie .
A
moi aussi je suis à risque. j'habite un appartement en pleine ville et j'ai cassé toutes mes habitudes par la force des choses. plus de ciné, plus de shopping en ville, plus de courses dans les magasins, plus de repas avec ma fille, et plus de bénévolat ! et malgré toutes ces cassures, nous n'avons pas le droit de nous plaindre ! il y a toujours pire ! heureusement qu'internet nous permets quelques liens de sympathie Si on m’avait dit qu’un jour ...
Je ne sortirais pas sans être masquée,
Je « me » signerais des autorisations de sortie pour déambuler 1 heure autour de chez moi dans un rayon de 1 kilomètre, et que,
Je calculerais, pour m’occuper la tête, le nombre de pas que je fais durant cette balade autorisée. Facile : sachant que la moyenne de mes pas est de 65 cm, comme 1 km = 100 000 cm. 100 000 / 65 = 1 538 pas. Reste à multiplier le nombre de pas par le nombre de kilomètres parcourus. Ouais, je sais, je sais, ça ne sert à rien, juste à me défouler !
Je me laverais les mains avec du savon, juste après m’être lavé les mains avec du gel hydroalcoolique, au cas où,
Je terminerais tous mes messages par « Prenez soin de vous » et des vôtres et de tous ceux que vous aimez,
Je changerais de trottoir pour ne pas croiser des insoumis non masqués,
Je me demanderais ce qui peut se passer dans la tête du chat de mon voisin, quand il se fige des heures durant, sur le rebord de la fenêtre,
Je rejouerais à la marelle (comme quand j’avais 8 ans et c’est loin) pour atteindre la case magique : « le comptoir de ma boulangère » et lui demander : - un pain S.V.P. Madame.
Je chercherais sur Internet le véritable sens des mots : confinement, Covid-19, cluster, distanciation,
Je regarderais émue, deux tourterelles venir se poser sur le toit près de mon balcon pour se bécoter, se papouiller tranquillement alors que moi,
Je n’embrasserais plus ceux que j’aime,
Je ne les serrerais plus dans mes bras et
Je mettrais mes émotions en quarantaine,
J’observerais les pies de mon voisinage, futées, bavardes, mais libres comme l’air tandis que moi, derrière mes fenêtres,
J’essayerais d’écouter leur bavardage sans les comprendre comme je ne comprends toujours pas comment nous en sommes arrivés là.
Et plus le temps passe, plus je me rends compte à quel point notre vie aujourd’hui dépend de tous ces assemblages faits de détails.
Alors, je me mets à imaginer ce qui aurait pu être mieux ou pire, si on nous avait demandé de faire autrement à un moment donné, Nul ne le sait.
Je continuerais à rêver au retour des bisous, des poignées de mains chaleureuses, des câlins, des retrouvailles familiales et amicales alors, Père Noël, vous qui allez bientôt revenir, faites que mes rêves redeviennent notre quotidien.
voilà ce que j'envoie aux résidents que je visitais quand c'était avant la covid histoire de ne pas couper le lien complétement parce que dans les maisons de retraite ce n'est pas la joie non plus.
P
Bonjour Anny, c'est très gentil ce commentaire. Comme je suis très à risque pour le covid j'ai le temps car je m'autoconfine depuis le début, ça fait long mais j'habite à la campagne et je peux sortir car dans une maison isolée il y a toujours quelque chose à faire ou à réparer. Bisous masqué. patrick