La chatte bélugues (galéjades anti covid morose)

Publié le 10 Décembre 2020

 

Hier à confesse le curé m'a dit : il faut arrêter de "sniffer la  colle"*, venir plus souvent à la messe et cesser de raconter des inepties sur le blog.
Ben merde alors, le curé regarde mon blog
- mais moussu lou cura -monsieur le curé- si vous regarder mon blog c'est que vous êtes en péché de gourmandise !
Peuchère ,  je lui pardonne car dans cette communauté ils sont tous maigres comme des
stockfish, ou stockfishe* comme on prononce ici.

Bélugue*

 Bélugue frappée à mort par un rayon de soleil

Récession oblige, on se débrouille comme on peut. Pour ma part j’ai trouvé un moyen d’économiser les allumettes. En effet j’ai petite chatte nommée « bélugue »*, mais pourquoi un nom si bizarre ?

Non ce n’est pas une déformation semi professionnelle après 30 années passées dans « la couale (colline) » à essayer d'éteindre des feux et on parle souvent de bélugues.

L'hiver cette petite bestiole familière se charge d’électricité statique et chaque fois que je la caresse, j’en suis quitte pour un décharge de 3 milliards de volts minimum, si si je vous jure. L’autre jours j’étais en train de consulter le site de la CIA pour voir si je n’étais pas classé comme terroriste, et cette couillone de chatte est venue se frotter contre ma jambe un tantinet velue, et vlan, pas assez de la décharge, cela à fait faire un reset à mon PC et par cascade à ceux de la CIA.

Je vous dis, pas, 10 minutes après il y avait les gendarmes en armes à ma porte, puis un blindé, hola , pourquoi pas un bateau de guerre, Toulon n'est pas loin . Et oui c’est fini les gendarmes gentils en vélo.

Bien sûr ceux-ci n’ont pas voulu me croire, et il a fallu que je leur fasse une nouvelle démonstration en me connectant à « minettewhitehouse.con », et le phénomène s'est de nouveau produit.

Ouf cette fois ci je m’en tire bien, une bouteille de pastis et une de visequi.

Donc cette chatte est bourrée d’électricité, mais cela vous vous en foutez. Et bé pas moi , car j’ai trouvé comment utiliser cette électricité gratuite, mais tout à fait par hasard.

Un jour en la brossant avec une pigne  pour lui enlever les "crampons"(bé oui on est pas riche à la campagne) la décharge à enflammé la pigne, ok ok j'exagère Marseille n'est qu'à 80 km !

Moralité, depuis j’utilise ma chatte pour allumer ma petite cheminée. J’ai calculé que l’économie en allumette me permettrait de renflouer la CPAM dans 3.2 milliards d’années



* sniffer la couale: humer la colline, la couale ou  colle veut dire colline en provençal
* stockfishe : maigre , gringalet, gisclet (comme le poisson séché)
* bélugue : étincelle volante, quand le bois "pète" dans la cheminée, le bois de châtaignier est le roi pour faire plein de bélugues (vrai). Il va falloir que j'écrive quelque choses sur ces béluges !
* pigne : pomme de pin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Consommatrice avertie 11/12/2020 20:24

Bonsoir Jupi, merci pour ce petit moment de folie ... Je suis heureuse de sentir que malgré toutes les difficultés du moment tu retrouves le courage de nous amuser., bravo..
Douce pensée pour Blanchette et Grisous et merci aussi à Monique d'afficher son amour des chats d'amusante façon. A bientôt cher Jupi et amicales pensées de Bri

patrick 12/12/2020 10:12

Je fais comme je peux Bri, merci pour tes encouragements. Dans ma vie on a toujours eu des chats à la maison, pas de chiens. Se sont les chats qui commandent les humains.Bien amicalement, patrick

Monique 11/12/2020 08:58

Oh Jupi ! Que tu m'as fait rire ! Et que ça fait du bien par ces temps moroses !!!! Pour info (et même si tout le monde s'en f....,ça me fait plaisir de le dire, alors ... je le dis ! J'ai quatre chats et ils ont tous un surnom : Bidule et Bidulette (dernière arrivée, une mamy chatte de 19 ans qui a perdu sa servante morte à 86 ans), Douxdoux qui adore mes genoux et m'intime l'ordre tous les soirs de venir m’asseoir dans le fauteuil pour lui servir de coussin et Ersatz qui racle de sa langue râpeuse toutes les gamelles.
Je les aime beaucoup mes chats. Ils sont drôles, charmants, désarmants, ne me parlent pas de covid, d'isolement et impôts !
Voilà ! Surtout continue à nous faire rire : nous en avons tous tellement besoin !!!!
Bises

patrick 11/12/2020 09:23

Bonjour Monique, j'en ai deux une chatte blanchette qui impose sa loi dans et hors la maison, elle avait été abandonnée par sa mère sauvage, on l'a sauvé, puis un mâle tout gris, on l'appelle grisous , recueilli aussi, il est bonne pâte mais reste un peu sauvage, il se laisse maltraiter par blanchette mais ne riposte pas. la chatte ne veut pas rester sur les genoux, c'est la chaise avec le coussin qu'elle veut, punaise un sacré caratère mais ronronne bien volontiers . La vit est morose avec ce C....... mais à la campagne ça passe mieux. J'ai encore quelques histoires en réserve, jamais méchante, souvent tirées de faits réels mais enjolivés. Le rire est un bon remède. Bon je vais aller nourrir mon poulpe apprivoisé qui a élu domicile dans la vasque du plafonnier, il m'aide à éplucher les légumes un économe et couteaux au bout de ses multiple tentacules. Tu vois je ne suis pas sérieux, ça défoule. Bises et prends soins de toi.

Christine 10/12/2020 19:02

Olala, Patrick! Oh le délire ! ;/) Faut vraiment qu’on déconfine… ça va mal finir ces galéjades ! :/)

patrick 11/12/2020 08:35

Bonjour Christine, se sont des galéjades remontées du fond du blog, j'avais plus de verve, mais ce n'est jamais méchant. Vivement que l'on déconfine je vais aller parler à mon jardin pour savoir s'il a bien supporté le Covid...hi..;)

danielebrignoles 10/12/2020 17:56

j'adore!!!!!!!!!!!!!!!!!!merçi pour tous ces bons moments que l'on passe a te lire.Prend soin de toi bisous

patrick 11/12/2020 08:31

bonjour et merci Daniele, il m'en reste quelques une en réserve, ensuite il fait que me creuse la tête. Attention au Covid et restes au chaud. bisous, patrick

René 10/12/2020 11:59

Bonjour Jupi.
Une chatte électrique...Tu aurais du l'appeler Volta ! Stockfish, était mon surnom quand j'étais minot. Mon grand-père disait qu'on pouvait lire le journal à travers moi !! J'ai bien changé crois-moi !! Hihi..Il a neigé pendant 1/4 d'heure ce matin..Bonne journée à tous *.

patrick 10/12/2020 13:03

Bonjour René, Volta c'est trop abstrait on ne voit pas l'électricité, mais une bélugue on la voit, au fait nos politiques men ils ne font pas des étincelles en ce moment mais vont nous faire péter les plombs. Stockfish c'est pas mal, tu est un chef pour pêcher. Moi je n'ai rien d'une biche, je ne bouffe pas de l'herbe. La neige ! tu vas pas rigoler cette nuit et demain matin tu aura des ours dans ton jardin. Bonne journée blanche

Patou55 10/12/2020 09:07

C'était vraiment amusant. Cela m'a rappelé que ma grand-mère et ma mère prononçaient "stoquofiche". Je ne sais pas d'où est venue cette déformation. Elles n'étaient pas varoises. Est-ce que c'était un terme qui avait embarqué avec nous en 1962 ? Nous avions des amis du continent là-bas. Je ne vois que cela car d'aussi loin que je me souvienne elles utilisaient cette expression. Bonne journée à tous.

patrick 10/12/2020 09:41

bonjour Patou, je ne sais pas non plus, les gens de mon village disaient la même chose, mais comme on prononce bien la fin des mots en Provençal comme quand on parle le français. Par exemple on prononce pneu : peune. bonne journée, c'est frisquet dans le midi. Patrick

nicolas 10/12/2020 08:13

merci pour ta petite histoires réchauffe par se temps froid de canard

patrick 10/12/2020 09:45

bonjour Nicolas, je ne sais pas pourquoi on dit froid de canard, ou il fait un temps à pas mettre un chien dehors, pourtant le chien normal résiste , un exemple les chiens de traineaux, il parait que le chien meurt en laboratoire à -170°, vrai faux je ne sais pas. La cheminée qui ne chauffe que devant est la bienvenue aujourd'hui. Ma chaudière faisait des hic, ivre du fioul qu'elle avait bu toute la nuit. Bonne journée

Roland du 83 10/12/2020 08:12

Je vois que le temps passé chez les pompiers reste,et oui "les bélugues" qu'est-ce que l'on peut faire faire avec ce mot,surtout au bleu quand il intègre une caserne,style,oh jeune va voir le capitaine et demande lui un seau de bélugues c'est pour l'instruction d'aujourd'hui. On est un peu con chez les pompiers mais toujours rien de méchant. Ah souvenir souvenir,aujourd'hui,ils viennent m'installer la fibre,je te dis pas après ça doit aller plus vite pas le temps que j'arrive sur le site tu auras ma réponse waouh. STOP j'arète les conneries . Porte toi bien à bientôt.

patrick 10/12/2020 09:56

Bonjour Roland, il y avait un bulletin de l'amicale de SPV varois qui s'appelait Bélugue. On ne faisait pas trop de farce car on avait les dernier temps à recruter. Au fait j'ai une galéjade qui parle des pizzas du PC mobile, cela se passait au grand feu de pierrefeu / la londe, je vais essayer de la retrouver. une petite aussi sur les squelette de chats dans les arbres (c'est pas méchant), bref on rigole comme on peux dans les pompiers. Le seau de bélugues je ne connaissais pas. La fibre vient juste d'être mise sur les poteaux il y a une semaine, pourtant on est trois chats sur son parcours, et des vieux en plus. il parait que la fibre détecte à travers le clavier les lettres que tu vas taper heuuuu.. Aux premiers temps de google j'avais taper "braconnage", ce couillon m'a sorti "bronzage". Zou finit les connerie. il caille ce matin. bonne journée.

Andree Bonifay 10/12/2020 07:50

Bonjour, vous devriez écrire un livre de recueil... ????
Merci pour le sourire matinal

patrick 10/12/2020 10:00

Bonjour Andrée, plusieurs personnes me l'ont dit, mais dans le midi on a la flemme. Non en réalité je suis atteint par la procrastination ( remettre au lendemain ce que ......) et cela depuis l'école, j'étais toujours à la bourre. Un jour en explication de texte on a eu : expliquez , un clair obscur ! punaise celle la je m'en rappelle . Bonne journée.