Publié le 23 Mars 2007

Erudition: Poussière tombée d'un livre dans un crâne vide.
Bierce, Ambrose (1842-1914)


Voici l'explication du nom de mon blog qui est le nom d'une recette

Certaines et certains le connaissent déjà.

Cette petite photo est extraite du livre 
de Monsieur Gabriel-Henri Blanc de Cotignac
Ce livre est entièrement manuscrit et enluminé à la main
je ne sais pas s'il est encore à la vente chez ce Monsieur même,
car il à été édité "à compte d"auteur"

AUTREFOIS LA TABLE

Livre dédicacé le 6 novembre 1994


Si vous désirer réaliser cette recette, attendez les bonnes tomates de fin Juillet, gorgées de sucre et de soleil, pas des imitations de super marchés à saveur insipide et à peau ultra blindée. Pour la morue la prendre très très sèche, et pour le feu de bois respectez les lois en vigueurs, si vous venez cet été dans notre beau Département. Laissez moi aussi vos impression gustatives

je sais que la reproduction laisse à désirer, mais je n'ai pas de scanner, et c'est juste une photo de mon APN

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #La cachina

Publié le 17 Mars 2007


Il faudrait déjà que je commence par un bon petit déjeuner. C'est important, paraît-il, de commencer la journée avec quelque chose de chaud dans le ventre comme le Soleil.

Egloff, Joël (1970- )
 

Laurier sauce
Image
Elle  sont comme elles sont, sans quantités , les temps sont approximatifs, mais avant tout elles sont bonnes,
L'homme qui rendrait du dur travail des champs, ne faisait pas dans la présentation ou l'art culinaire, il fallait que cela calme sa faim, mais il fallait que le plat soit bon et goûteux , sans être coûteux... évidemment

rameaux d'olivier
Image
Nos mémés étaient ingénieuses pour faire des plats que vous trouveriez succulents maintenant, avec trois bouts de ficelle. Le gaspillage n'existait pas.  Pas comme ces enfoirés de Harry qui lève la croute au simili pain sous cellophane

de belles miches de la boulangère de Fox amphoux
Image


Vous allez faire des :

Des épinards frais aux oeufs et aux anchois

plat rustique , difficulté nulle.

Je t'en prie mon petit kitty, veille encore sur moi cette nuit encore
 
Prenez un bon kg et demi d'épinards frais , un jour de marché
Rincez les bien, les trier et les faires blanchir
Les égoutter et les hacher à la demie lune, si vous en avez pas, faites le avec un grossss couteau (attention pas de hachoir mécanique)

Dans une sauteuse moderne  (autrement c'était un poêlon en terre) mettre un peu d'huile d'olive
Thym en fleur et serpolet
Image
Faire revenir un oignon  émincé

Ajoutez les épinards hachée, deux gousse d'aïl dégermées et aplaties
un peu de persil plat haché
un peu de thym et du laurier

Pendant ce temps faire durcir deux oeufs par personne (bien oui le paysan à faim, il va pas se contenter d'un repas   WW)
Coupez chaque oeufs en deux , sans la coquille "coquin dé diou" coquin de dieu.
des oeufs durs écalés
Image
Détachez les fauves, zut,  détacher les jaunes
Nettoyez une bonne dizaine d'anchois au sel que jous avez fait au mois de juin dernier, tirez proprement les filets
Image
Bien les rincer
Ecrasez finement avec une fourchette les jaunes et les anchois, rajouter si besoin est , quelques gouttes d'huile
Bien mélanger et finir avec un petit peu de lait (et oui) je suis allé le voler aux vaches de mon article précédent, mais dans l'obscurité, c'est le taureau que j'ai essayé e traire. alors "scapa via" expression italienne qui veut dire filer vite.
Poivrer
Les épinards doivent être bien cuit et sans eau résiduelle
Retirer les petite branchette de thym et le laurier, incorporez votre "mix" d'anchois aux épinards ,
Image
Rectifiez en sel, attention il y a dèjà les anchois salés.
Laissez un peu cuire.

Laissez tremper une grosse poignée de mie de pain dans du lait, et l'essorer. La hacher grossièrement et l'incorporer aux épinards qui cuisent encore

Transvasez le tout dans un plat à gratin adéquat (je vous fais confiance)
Mettre les demis blanc d'oeuf en décoration, et couvrir avec un peu d'emmenthal râpé , dans la vraie recette ils mettaient des rondelles de fromage de chèvre et de la chapelure  (je sens que vous allez le faire comme çà) avec quelques gouttes huile d'olive aromatisée à la marjolaine , mais pas trop. Oui cela ne coutaît rien.

Passez au four vif 20 minutes à 225°C

déguster un bon plat de la campagne

Promis je mettrais les épinards aux sardines fraîches grillées
Ou une brouillade d'asperges sauvages (divin)




Voir les commentaires