Publié le 1 Avril 2007

 Je vous remets cette recette car si mon blog n'est plus là bientôt, gardez cette recette précieusement.

 

Pour petit mangeur ou tête à tête amoureux
je sais ce n'est pas trop romantique, mais
sachez que l'artichaut est une fleur.


Cette recette n’a rien d’original, mais c’est un régal en Provence, une recette de famille qui se réalise vers la  fin du printempse à cause de la venue de ces légumes, seulement à cette période. Les légumes qui composent ce petit ragoût, sont de première importance. Ils doivent être frais et jeunes, ils conditionnent à eux seuls la qualité gustative de ce plat rustique mais délicieux. toutes nos mémés faisaient ce plat, il reste ancré dans ma mémoire et mes papilles.

- 6  petits artichauts Violets de Provence du jour, et surtout pas de gros artichauts de Bretagne qui modifieraient le goût, notez que je n'ai rien contre les Bretons.

 

- 6 toutes petites carottes 6 cm environ arrachées toutes fraîches du jardin, rincez-les seulement, ne pas lever la peau.

- 8 à 10 lardons (facultatif, mais à faire blanchir impérativement).

 

 

- 2 pommes de terre moyennes nouvelles, ou quelques petites rondes.

 

- 1 oignon blanc moyen   

 

- 1 gousse d’ail frais pelée écrasée avec le plat du couteau.


 

- 1 toute toute petite branchette de thym* (attention pas de laurier).

 

- 1 demi citron (pour empêcher les fonds de noircir).  

 

- 1 poignée de petits pois primeurs (garder quelques fanes tendres).

  

 

- 1 petit cœur de laitue.


 

- Sel, poivre; 

 

Si les artichauts cueillis ont quelques pucerons (absence de pesticide), plongez-les dans une bassine d’eau additionnée de vinaigre.

 

Emincez finement un oignon blanc et faites-le revenir doucement dans une cuillère d’huile d’olive.

 

 

 

Tournez les fonds d'artichauds correctement, coupez-les en quatre, citronnez-les et réserver dans de l’eau fraîche , mais pas  longtemps tout de même.

 

 

 

Mettre dans le poêlon les petits pois écossés, les pommes de terre coupées en morceaux (grosseur d’une noix),  les morceaux d’artichauts, les carottes, la minuscule branchette de thym, la gousse d’ail écrasée sommairement, les lardons. 


 

Saler très légèrement quitte à rectifier à la fin.

 

 

 

Ajouter 3 ou quatre cuillères d’eau et faire suer doucement à couvert 7 à 8 minutes environ.  

 

 

 

Couvrir d’eau tiédie (attention pas de bouillons ou de fonds, les légumes seuls suffisent à donner leur plein arôme) un petit doigt seulement au-dessus des légumes.

 

Ajouter le cœur de laitue et quelques fanes de petits pois dont vous aurez au préalable retiré la petite peau extérieure, avec le coin de l’ongle, ou en cassant simplement la fane à son extrémité et tirer la peau comme les fils des haricots verts.

 

Laisser cuire doucement à découvert, surveillez les légumes en les piquant, ils ne doivent pas fondre, se sont des légumes délicats.   

 

Rectifier l’assaisonnement.  Poivrez.

 

Dans un petit récipient  (bol par exemple) préparer une petite liaison avec le jus de cuisson, un peu de farine et une minuscule noisette de beurre. (Koooooooooooooâ du beurre, et ben oui).

 

Lier le tout délicatement.   

 

C’est tout.   

 

 

 

Si vous ne pouvez avoir la chance d’avoir ces légumes extra frais, faites pour le mieux avec ceux du commerce, mais le résultat est différent.


Mieux, faites-vous inviter par des personnes qui la réalisent encore ainsi.  

 

 

 

Comme je suis un peu étourdi (genre oublier les cerises dans un clafouti, c'est vrai), je peux avoir oublié un ingrédient, signalez-le moi s’il vous plaît.

* pour celles et ceux qui habitent dans le Midi, c'est le moment de ramasser le thym et le romarin ils sont en fleurs, j'aimerai tant vous envoyer et vous faire profiter de ces vraies herbes de Provence qui n'ont rien à voir avec ce que vous achetez dans le commerce.

Voir les commentaires

Publié le 31 Mars 2007


PÂTES AU FOUR  ET AU SAUCISSON

Ou

"Pasta a forno"


Recette Italienne que ma soeur me proposait lorsque j'allais chez elle, elle est mariée avec un sicilien et possède de merveilleuses recettes qui vous enchanteraient, les sardines au fenouil sauvage entre autre.

Si vous voulez des recettes de Sicile dites-le moi.

 

- Faire une sauce genre bolognaise avec 300 gr de viande hachée et pendant ce temps faire cuire des macaroni al dente.


- Faire revenir la viande à part dans une poêle, pendant que les oignons reviennent dans une casserole.


- Faire cuire 2 poignées de petits pois frais  dans de l’eau non salée.


-Ajouter la viande cuite dans la casserole avec :

-1 litre de tomates passées

-Herbes – marjolaine, laurier, ail, persil poivre, sel

-Réduire la sauce et ajouter les petits pois égouttés.

-Mettre les pâtes dans un plat allant au four, couper quelques rondelles de saucisson sec ou de la figatelli, mais attention tous les saucissons ne conviennent pas pour cette recette, celui qui s'adapte le mieux, mais j'ai horreur de citer cette marque , c'est le "bâton de berger" de Justin  Bri... , verser la sauce, mélanger proprement le tout, saupoudrez de parmesan, et mettre à four moyen 30 minutes environ.


Dégustez au sortir du four.

Avec une bonne salade en entrée et une salade de fruits frais vous avez un repas  très acceptable.

Voir les commentaires