Publié le 5 Avril 2007

Fougasse aux olives noires
Les fleurs ne sont pas pour JC, mais pour les dames et gentes damoiselles

Notre ami JC pour me sortir de ma morosité, me demande de faire une fougasse aux olives et lardons , malgré mes nausées récurentes j'ai donc essayé de faire cette "fougasse"
La pâte est en train de lever et je viens de m'appercevoir que j'ai oublié l'huile d'olive, mais il ne faut pas le dire. Pour les lardons j'ai zappé car il sont dangereux pour ma santé.

Base de réalisation, sans huile d'olive, et "ne croyez pas que je vais recommencer".
D'abord de la farine
Bè Voui n'en fauo un pauo per si farina lei mans
(il en faut un peu pour se fariner les mains)
Nadine de Trans va sauter au plafond

PAIN AUX OLIVES SPECIAL JC

Fan de chichourle, oui j'ai tout foiré

- 250 grammes de farine T 55
- 100 grammes de farine de seigle(c'est une fantaisie, mettez plutôt de la T80)
- 8  grammes de sel
- 1 cuillère à café de graines de sésame, il n'en faut pas mais je m'en fout, la prochaine fois je mettrais de la noix de coco rapée et des fraises tagada
- 13 grammes de levure fraiche de boulangerie diluée dans  215 grammes d'eau tiède
- 15 olives noires environ escachade*
- 1 malaxeur
- 1 four
- 1 prise de courant et l'agent EDF qui va avec
- 2 mains propres

Jetez le tout dans le malaxeur position 4 et laisser lui faire son zigouzigou 12 minutes, entre temps faire quelques photos de fleurs entre deux ondées , ben oui aujourd'hui 4 avril 2007, il fait des gouttes et il fait froid, merde alors.

Finissez le pétrissage et le façonnagela main,
Les mains et le plan de travail farinés doivent être farinés, c'était pour cela qu'il me fallait un camion de farine, ensuite ne faites pas comme moi, la fougasse ce n'est pas du tout comme ça.
ça  c'est un ignoble pain aux olives

Laissez pousser jusqu'au doublement du volume, et enfourner à 260° huit minutes, puis laissez à 220° pendant 15 minute, cette fougasse est "petite" alors il faut savoir s'adapter. La preuve j'ai fait un pain à la place d'un fougasse.


Sortir et laisser refroidir 30 minutes sur une grille.

Cette photo n'a rien à faire ici, c'est juste un figuier sauvage qui pousse comme du chiendent, même sur les blogs provençaux, qué cagade

Ensuite vous pouvez soit la manger le lendemain avec des amis  une bonne cébette* et un bon canon de rouge, ou la donner au poules qui en feront de la fougasse (pain) aux olives et aux oeufs.




*cébette : c'est bête , non ?  petite cèbe ou si vous voulez un petit oignon, mais en réalité ce n'est pas vraiment ça, c'est une variété spécifique assez douce (pas pour les dames car cela donne : - oh t'a mangé des cébettes ce matin ? tu pues de la gueule) qui sont vendues par trois , au dela c'est peut être mortel ???? avec la queue encore verte et bien fraîche, et ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit.
*escachade : dans ce cas ce mot qui vient de Escacher (émietter)  veux dire simplement enlever le noyau des olives noires avec un couteau
* Fan de chichourle : la chichourle est une jujube, fruit du jujubier ou une fille écervelée, fan de chichourle ! = tête de chichourle !
Tête de jujube y sont vraiment pas très clairs dans cette région
Traduction en français d'en bas = "et bien merde , putaing de cong, ça alors" les deux G sont nécessaires

Bref je pourrais en parler longtemps, mais il faut que je vous communique une nouvelle importante tout de même, le TGV a proovoqué une véritable génocide tout un groupe de Tavan Merdassier , )je vous laisse chercher ce que c'est car je l'ai déjà expliqué,)  qui allait visiter la Capitale a été anéanti par un train de merde qui fonçait bien au delà des limites de vitesse autorisées, Sarko aussi d'ailleurs.

je vous parlerais un jours des Langastes , animal assez proche du....



Voir les commentaires

Publié le 4 Avril 2007

Pistou de Fèves et de Pécorino

Recette très simple, mais où il faut de bons ingrédients

Il faudra donc :
- 1 mortier en marbre ou en buis
- 1 pilon en buis de Moustiers Sainte Marie
Image

Et oui, pour préserver les saveurs intactes il vaut mieux piler cette "mixture", 
Si vous n'avez pas ces ustensiles, utilisez le mixer mais en faisant bien attention de ne pas échauffer le mélange

Image

Ingrédients :
- 200 grammes de fèves fraîches juste un peu grainées

Image

- 30 grammes de pignons de pins , les vrais de vrais sont succulents

Image
Image
- 60 grammes de Pécorino de chez votre bon Fromager
- 1 petite gousse d'aïl dégermée
- un peu d'huile d'olive de très bonne qualité, la quantite dépend de la consistance que vous voulez obtenir.

Allez hop allons y :

-Ecossez les fèves, les plonger 6 à 7 minutes dans de l'eau salée bouillante, réservez, (conservez un peu d'eau de cuisson,) et lorsqu'elles sont tièdes enlevez la fine peau qui recouvrent les graines avec les ongles (propres). pour ceux qui ont les ongles sales passer au rayon chocolat pour écosser les fèves de Cacao
- dans le mortier pilez ces fèves et introduisez, la gousse d'ail et les pignons au fur et à mesure,
- ensuite le pécorino râpé
- ajoutez l'huile de la même façon afin d'obtenir la texture souhaitée
- rectifié en sel poivre
- au moment de servir détendre un peu l'appareil avec de l'eau de cuisson tiède.
Image
Que faire de ce Pesto un peu spécial ?

- Déjà il ne se garde  que la journée, même au frais , les fèves mi cuites s'oxydent
- Le mettre à la poubelle , nooooon.
- Il sert à allonger des soupes , genre paysannes , minestrone, on peut le mettre aussi sur toutes sortes de pâtes cuitent à l'eau, surtout les gnocchis
- Sur du pain rôti en amuse bouche
- On peut aussi détourner son usage pour y tremper des bouts de légumes crus, mais en disant cela je risque ma vie.

L'agonie de Columbia
Si vous avez un peu de compassion regardez ce document  jusqu'à la fin, déjà le début est dramatique le booster gauche crache un flamme contre le réservoir hydrogène/oxygène, ensuite cette chute sans fin du reste de la navette



Voir les commentaires