Publié le 28 Septembre 2007

Meuh non ce n'est pas une recette, juste une blague d'un de mes lecteurs Québéquois (crédit photos , Marc Vertigo)
Pour ceux que cela tente vous pouvez toujours acheter un thon entier pour farcir le potirothon, mais je ne fourni pas le four pour le faire cuire

Ici je potimarrone car il ne pleut pas mais là bas il y a l'air d'avoir de l'eau, froide certainement , mais de l'eau.
 

Le pays est grand , le reste aussi, jugez plutôt
Image
Image
Le jeu c'est de partir d'une petite graine insignifiante et de faire des monstres
Image
Certains mettent des nains de jardin , d'autres des potirons géants
Image
Les plus exentriques font de la compétition avec une sorte de raft un peu particulier sur la rivière Bécancour
Pensez un peu au film Halloween Monster
Image
Bon allez je prends mon tracteur tout assister par GPS

Image
pour aller planter des tomates
Image
et ramasser des poivrons
Pays magique , non ?
Image

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Galèjades

Publié le 27 Septembre 2007

Pas assez de me rouler dans la fénéantise , voila que je fais réaliser recette et photos par des "Free Lancer". Notez que je ne les paie pas un rond radin comme je suis.

Comme le Papet disait à Galinette (Ugolin)
- dit : tu les aimes les sous Galinette ?

Voici une petite recette Méditerranéenne qui se fait sur tout le pourtour de la partie Nord et Sud de la Méditerranée

Les Cocas à la Frita de Michelotte
Recette 100% végétarienne

 

Tout d'abord il faut faire une "Fritas", chose peu compliquée, tout commence par les oignons comme souvent en cuisine

Sortez faire votre marché ou allez dans votre jardin et ramenez :

- 2 oignons blancs et doux
- 1 poivron vert
- 1 poivron rouge
- 1 poivron jaune ,nan, pas la peine
- 6 gousses d'aïl et du bon, pas celui qui sent le moisi
- 4 belles tomates bien charnues genre coeur de boeuf
- 1 oeuf pour la dorure, "avecque" un pinceau pas trop con qui perd pas les poils, choisissez un pinceau jeune non atteint par une calvitie précoce

- 1 petit bouquet garni avec seulement une branchette de thym des garrigues et une feuille de laurier, niet persil

Passez votre joli tablier à carreau, armez vous d'une planche impeccable,

Image

Vi elle n'est pas impecc mais les couteaux coupent même si ce ne sont pas des Über comme ceux d'Estèbe

et d'un couteau légumier + un éminceur affuté, et n'oubliez pas l'huile d'olive et le presse aïl.
Poussez votre hotte aspirante à fond afin que vos voisins profitent de la bonne odeur de vos légumes qui exalent leurs âromes.

Pour avoir un meilleur résultat plus doux , enlevez la peau des poivrons en les grillant sur la flamme du gaz, puis vous les passez sous le robinet d'eau froide , le temps est très réduit de la sorte et la peau part facilement, c'est truc de cuisinier pressé

Image
Lorsque j'aurais un moment je vous raconterai l'histoire de la crevaison

Détaillez en tous petits morceaux les oignons , les poivrons , épépinez les tomates et faites de même.
Faire revenir doucement dans l'ordre dans une belle poêle bien culotté , les oignons, les poivrons, puis les tomates, écrasez l'aïl à mi-cuisson, salez poivrer et laisser réduire

Bon ce n'était pas difficile.

Les Cocas

Maintenant on va faire une pâte brisée à l'huile , ben oui pensez qu'avant nous n'avions pas de beurre, vous n'êtes pas au pays de la chantilly ici, d'ailleurs encore une année de sécheresse et nous passerons en zone semi désertique bésaï (peut être). Je ne sais pas si vous avez vu les actu, le Var est mal en point , les mimosas des collines sont en grande partie morts de sécheresse.

Maintenant passons à la pâte brisée à l'huile, ne rigolez pas ! Méfi ! C'est facile
Mettre environ 500 gramme de farine salée fontaine sur votre belle toile ciré
Attention il n'y a pas de levure
Ajoutez un verre d'environ 10 à 12 cl d'huile d'arachide ou de tournesol, ou pour les riches de l'huile d'olive.
Verser de temps de l'eau tiède
Touillez et faites bien rentrer la farine au maximum, la pâte ne doit plus coller à vos doigts de fée. Pour les sorcières je vous recommande de vous couper les ongles.
Faire une jolie boule, puis des petites
Sortez votre arme secrète "le morceau de manche à balai", c'est radical pour faire des abaisses minces de la grosseur d'une assiette à dessert et de 1,5 mm environ d'épaisseur
Ensuite suivez les images c'est pas sorcier.

Image

Comme ce ne sont pas mes Images ce n'est pas mon manche à balai

Avant de fermer verser une petite rasade d'huile pimenté pour celles qui aiment
Replier et bien coller les bord à l'eau ou à l'oeuf
Dorez le dessus de vos Cocas

Image
Tupperware était passé par là , pas de jolie nappe provençale ou à carreau, mais l'important c'est ce que l'on mange, hein !

Ouvrez la bouche de votre four et enfournez à 215° et surveillez pour obtenir ce résultat, je ne peux pas vous donner un temps précis cela dépend vraiment de votre four.

Image
Ici les Cocas sont à la friture

Sachez que cette recette se faisait traditionnellement à grande friture, bé on avait pas de four avant. C'est plus gouteux mais plus gras évidemment (les mettre sur du sopalin pour absorber l'excès de gras dans ce cas là)
Vous pouvez les congelez sous vide sans problème, mais c'est un repas de grande famille alors faites venir des amis, pendant l'apéro accrochez une affiche de sarko et jouez aux fléchettes, celui qui arrive à lui clouer les deux oreilles a gagné un prince Charles.


Vous pouvez aussi mettre les garnitures de votre choix , mais faites bien cuire les aliments avant de les enfermer dans les cocas , par exemple du saumon, ou des champignons , quelques schtroumps, il faut que cela soit goûteux,- mucho gustoso-

Lundi vous aurez droit à la "Roquette"
Mardi aux figues à la Jupiter

Et pour les dames, deux petits loirs très curieux qui sortent de ma toiture

Image





Voir les commentaires