Publié le 7 Août 2009

Ça se passe en Provence, c'était l’automne dernier, le baril flambait.

Il y a un estranger* qui vient de s’installer dans la région et qui ne  connaît pas le climat de cet endroit et qui veut se chauffer au bois because , pas cher, mon oeil.

Réfléchissez bien avant de choisir le bois comme combustible

Vous savez tous, que le bois chauffe trois minimum , bé oui une fois quand vous le coupez, une autre fois pour le trainasser et le charger, encore une fois pour le vider et le ranger, ensuite lorsqu'il brûle.

J'oubliais, il faut sortir les cendres et désuguer* une fois par an si vous ne voulez pas voir arriver les pompiers qui vont vous vider toutes les bouteilles  "d'eau de feu" de votre bar. En plus pas assez d'avoir écrasé la niche à Kiki avec leur gros pneus, il vous faudra repeindre, refaire le jardin, changer le portail, et bien sûr changer la moitié des tuiles de votre toiture? Si le père Noël est discret, les pompiers laissent des "traces". Et encore heureusement que leurs services sont gratuits, mais Nicolas, non pas Hulo, l'autre , pense faire payer ces services dès qu'il aura un prétexte.

Mais revenons à notre estranger.

Un soir d'automne précoce la froidure tombe d'un coup et il fait de plus en plus froid.

Alors il commence à couper du bois pour l’hiver. Bien sûr il achète une tronçonneuse d'occasion, quelques menus outils et une machine à refendre .

Image

Image

Il fait son petit tas, puis il se demande s’il en a assez ou pas assez...

Image

Image

Il voit un vieux couillon de provençal qui fume son infâme tabac gris dans sa pipe, on va l'appeler Zé (Zé d'Aubagne quan plaou si bagne*) , son voisin, et il va lui demander

" est-ce que tu penses  Mon Brave que l’hiver sera rude " ?
- qué "Mon Brave", je suis pas ton manant, putain merde, on peux plus fumer sa pipe tranquille, en plus tu me casses les coucougnettes avec ta tronconneuse de merde, heureusement qu'elle n'a pas de phare autrement tu travaillerais la nuit.

"merci Monsieur mon voisin, mais je voudrais bien savoir si l'hiver sera long et froid" ?

Zé lui dit :
-  Oh ! faut être prudent, avec les hivers de maintenant on ne sait jamais, en plus avec le réchauffement climatique, j'en parlais  encore avec ce Couillon d'Hulot ce matin, il m'a dit qu'il va faire encore plus froid, parce que ça se réchauffe, il doit être un peu fêlé. Vé pour l'hiver il faut prendre ses précautions. Personnellement, mon fils qui habite aux bananas, merde Bahamas, m'a offert de passer l'hiver chez lui car je lui ai expliqué qu'il avait un casse burnes qui me les brise menu menu depuis qu'il a  acheté une tronçonneuse


Alors, voyant "l'indigène" un peu sceptique et assez communicatif sur les prévisions météo à long terme , il va recouper un peu de bois, puis il retourne voir Zé quinze jours après et lui demande :

" Alors qu’est-ce que tu en penses, maintenant, as-tu des signes ?"

- non couillon ce sont des grives, qué Cygnes ? Ah ! dit Zé, les signes ?, ça va tout de même être un hiver un peu froid... je pense

Image

" oui, mais comment comment sont les signes annonciateurs" ?

- je viens de le lire dans le calendrier des Postes Télégraphe et Téléphone, mais non couillon, je suis allé voir sur le Net, et il est prévu un hiver très rigoureux le 15 janvier 2032, mais tu vois , tu as encore le temps.

Alors, là, il  à faire un gros tas de bois de pin  et puis il se dit, même si j’en coupe trop, il m’en restera pour l’année prochaine au moins

Image

Alors, il va revoir son voisin Zé, et lui demande :
" alors, tu as du nouveau ?"

- ça pour sûr , ouh la la ! qu’est-ce qu’on va déguster !...mais ce que je ne comprends pas c'est pourquoi tu coupes les pins, ici on se chauffe au chêne. Tu comptes faire un four ? car le pin sert à cuire le pain, mais pas le pin vert, le pin sec, et il se met à s'estrasser* de rire

Alors l'estranger impatient lui demande :

" mais comment fais-tu pour savoir" ?
C’est le lichen sur les arbres ?
Les oiseaux migrateurs ?
La couleur de la lune ?
Le soleil ?


- qué oiseaux mi-gratteur, t'é fada, tu met quoi dans l'essence de ta tronçonneuse, du CCl4, pardon du tétrachlorure de carbone ? oh, faut arrêter de me seringuer avec "ton" hiver

"Oui mais comment tu sais, alors" ?

- Vé , c'est pas compliqué,  il y a un vieux proverbe provençal qui dit  : quand l'estranger coupe beaucoup de bois c'est que  l'hiver sera rude,très rude ! Tchao je vais aux Bahamas, et estubes* toi bien dans ta piaule à triple vitrage, je t'enverrais des cartes postales

Image


*Zé d'Aubagne : simple un peu idiot qui reste sous la pluie , Zé d'aubagne quand il pleut il se mouille

*estranger : toute personne qui n'habite pas la région proche, les carçois qui ne sont qu'à 7 km sont des estrangers, alors pensez un peu un estranger de Paris il est vraiment ESTRANGER

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Galèjades

Publié le 6 Août 2009


Comment voulez-vous que je dise l'exacte vérité quand je parle? J'ai déjà tant de peine à l'écrire.

Renard, Jules (1864-1910)

Vous savez tous qu'il ne faut pas réveiller un provençal pendant sa sieste, déjà qu'il a eu du mal à trouver un coin assez frais tranquille. Celui-ci est irascible au réveil surtout après ses dix pastis et son litre de rosé. Donc défense de le réveiller, même s'il y a le feu.

Bon revenons à nos moutons. J'avais mangé deux assiettes de soupe au pistou mauvaises comme tout, il fallait bien que je dorme un peu pour effacer cette horrible plat qui vous fait venir les grosses gouttes , oui des gouttes de sueurs comme le poing, bon , comme le poing d'un petit bébé.  Comme j'étais pas chez moi (vi, j'étais invité)  il m'a fallu un moment pour trouver un coin propice à l'art de la sieste. Oh, c'est pas facile de trouver un coin , voir la siestasse.
Après avoir écarté quelques aroumi -ronces- j'avais trouvé un truc pas trop mal. Par contre j'ai cherché un moment l'interrupteur pour éteindre les cigales et le putain d'âne d'un voisin soixante huitard qui bramait comme Julien Clerc. J'adore les ânes, mais le bon Dieu a dû se tromper dans les fils lorsqu'il a tripatouillé le cri des animaux, les preuves ne manquent pas en commençant par l'âne mâle .
Les cigales , c'est spécial, les pauvres elles appellent l'âme soeur au plus vite car leur vie est de courte durée. Imaginez un peu les mecs qui cherchent une nana en plein mois de juillet sous un cagnard de plomb en faisant crisser leurs côtes, heureusement Dieu a inventé le portable , mais en réfléchissant c'est encore plus chiant, et le SMS très grossier S...Moi ...Sa...... Oh, tu dérailles jupi.

Et alors quoi les espadrilles ?

Tout compte fait j'étais en train de rêver tout ça, des craquements me réveillèrent, vi, j'ai le sommeil léger, vous savez que les seaux d'eau glacés volent horizontalement l'été ici, alors il faut avoir l'oreille.
Ahhhh - horreur, un Martien allait me piétiner, vision de cauchemard.
Image
- tu veux boire quelques chose de frais ?
- Boudiou c'est quoi ces horreurs que tu as aux pieds ?
- mais enfin , sors un peu, c'est super à la mode, il en a de toutes les couleurs encore plus fashies , c'est hyper confortable, hyper léger...
- euh ! tu crois pas qu'elles te sont un peu grandes !
- c'est pour cet hiver je pourrais mettre de grosses chaussettes en laine
- Comment ? t'as fumé ou quoi ? et bé putain je regrette les veilles espadrilles en corde de Gaston Lagaffe, oui  celles avaient une forme inommable et qui puaient à la fin de l'été .


Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Galèjades