Publié le 11 Mars 2010

Zou on retourne dans le gras, après la canette d'hier,c'est l'idéal pour avoir la bouée intégrée pour l'été

A la demande générale vu que Général Hiver ne veut pas mourir, voici une recette qui réchauffe. Attention* il faut aimer le goût anisé de la Longanisse, et non pas du Pastaga comme vous avez dû le penser. Oh! le pastaga c'est pour l'été, et encore ...... il parait que la vilaine sorcière Roseline est en train de mettre au point deux vaccins un contre l'alcool, l'autre contre le tabac. Nico n'est pas d'accord car elle supprimerait de ce fait les deux mamelles de la France.

Il y a deux mois environ j'ai refait une saucisse typique du sud de l'Espagne, la longanisse, non pas celle que vous pouvez trouver dans le commerce mais une dont la recette qui m'a été transmisse par une andalouse lors d'un séjour (il y a des siècles) en Andalousie.
C'est donc  avec cette 
Longanisse,  maison, (Vous pouvez tout de même tenter la recette avec la longanisse du commerce) que je vous propose cette fois un plat typiquement andalou, ce n'est pas une recette légère vous vous en doutez, mais vous pouvez faire une entorse de temps en temps. De qui plus est le temps gris , froid, maussade, neigeux incite à "bouffer" des calories, donc je vous absous mes frères et soeurs, aujourd'hui vous pouvez manger gras ou sucré, et encore mieux les deux. Par cet acte de courage et dévouement vous rendrez le sourire à nos pauvres cardiologues, et si par la même vous allez faire de la luge en chemise de nuit mouillée et attrapez par hasard la H1 plus très N1, peut être que Roselyne vous décernera une médaille pour "Service rendue à la Patrie" ou encore "Courage et Dévouement"
________________________________________________________


Pour cette recettasse il faut :
- 800 grammes de poitrine de porc
- 300 grammes de pois chiches en boites (mieux des pois chiches , 200 gr trempées la veille)
- 2 cuillères à soupe de pâtes "langues d'oiseaux" au blé dur
- 2 gros oignons
- 20 cl de vin blanc + (un grand verre de cognac pour dérouiller le cuistot)
- 150 grammes environ de saucisse "longanisse"
- 1 poivron vert

- 1 poivron rouge

- 3 gousses d'ail dégermées
- 1 peu de concentré de tomate en tube  = une cuillère à café
- 1 sachet de spigol (colorant  alimentaire et amidon de maïs) ou des filaments  de  safran trempés si vous êtes riches, c'est beaucoup mieux et meilleur
- 1 boite de  tomates pelée épépinée,  car on est en hiver si vous ne l'avez pas remarqué
- 1 bouquet garni
- 3 pommes de terre en morceaux (facultatives)
- Sel poivre

DSC06101


Détaillez la poitrine de porc en cubes grossiers
Faites les revenir sans huile (les morceaux  rendent beaucoup de gras)
Ajouter la longanisse coupées en tranches pas trop fines (l'épaisseur d'un doigt)
Mettre les oignons émincés grossièrement et les poivrons détaillés en morceaux et faites un peu roussir
Enlevez l'excès de gras
Coupez la tomates en morceaux et les ajouter + les gousses d'ail aplaties au couteau
Versez la totalité le vin blanc,  puis laissez monter en température
Ajouter les pois chiches et les langues d'oiseaux, couvrir d'eau tiède
Si vous avez opté pour les morceaux de pommes de terre c'est maintenant qu'il faut les mettre
Pousser le gaz à feu très vif et gros bouillons, cela permet de bien lier le tout, un peu comme les fonds  espagnols à
base d'échine de porc salée
Rectifiez
l'assaisonnement en tenant compte des épices que contient la "longanisse" (piment doux, poivre noir, poivre gris, ail, clou de girofles, cannelle, piment fort, safran, sel)

DSC06148


Servir très chaud " Es de la Comida con mucho gusto"
ATTENTION * : Pour les personnes qui n'aime pas le goût de l'anis vert , je vous déconseille ce plat qui est assez relevé en ce sens

Voir les commentaires

Publié le 10 Mars 2010

Ouais, j'ai mis dans le titre "cocotte fonte" car il parait que c'est vachement "mode", et bé je ne savais que j'étais à la mode car je n'ai jamais lâché la cocotte en fonte, madre mia qu'il sont C.....Chassez le naturel  il revient au ....., jusqu'au jour où un technocrate de Bruxelles qui a bouffé une mauvaise daube sous vide dans un faux restau avec des cocottes en fonte de Chine (attention je rigole pas la fonte chinoise n'est pas très cool car faites en majorité avec du recyclage, idem pour l'alu) et qui aura passé la nuit sur les WC va sortir un "carton rouge " pour la fonte.

Oui je divague, mais on en reparlera un jour !

Bon c'est un blog de miam et pas de blabla.
J'ai reçu il y a quelques semaines des échalotes de la gentille Bigorneau Masqué et je me suis dit pourquoi ne pas les utiliser pour une petite canette qui attendait une bonne compagnie

Canette aux échalottes

DSC07446Ba oui, il n'y avait pas de soleil alors j'ai loupé la balance des blancs, alors photo berk, mais canette bonne

Attention la recette est simple et pas du tout sophistiquée

- 1 canette en chair pas en alu
- Échalotes à votre discrétion
- 5 gousses d'ail en chemises
- Un peu de thym en miettes
- Huile d'olive
- 1 bouquet garni avec des queues de persil ou sans,  bof
Poivre , sel , deux baies de genièvre


Et bien sur une vraie cocotte en fonte avec un gaz au dessous ou une bougie volée à l'église

Faites chauffer l'huile dans la cocotte, pendant ce temp salez dehors et dedans la canette , poudrez-la de thym en miettes (attention pas trop tout de même)
Faites la revenir sur toutes les faces afin qu'elle soit colorée, 20 minutes environ

Jetez le gras de cuisson et faites revenir vos échalotes plumées pendant 5 minutes et réservez
Remettre la canette avec bouquet garni, poivre mignonnette et l'ail en chemise
Laissez cuire à couvert pendant 20 minutes et en la retournant de temps temps
Ajoutez les échalotes et cuire 20 minutes
DSC07409
Enlever le gras et récupérez le jus que vous allez lier avec un peu de fécule ou de maïzena
Servez sur une assiette chaude en nappant de jus, ce que je n'ai pas fait car la anette est assez grasse par elle même et mon cholestérol dans le rouge.
La garniture habituelle sont des pommes de terre sautées à la graisse, ici niet , je n'avais pas le temps ni l'envie, bé oui je bâcle tout en ce moment , tout fout le camps .

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Plat principal