Publié le 8 Octobre 2010

Je pense que vous avez reçu pour la majorité d'entre vous ma petite Newsletter. C'elle ci ne concerne pas le boeuf salé mais un petit inconvénient*

 

Il y a quelques temps j'ai commencé à mettre du boeuf au sel pour essayer de faire une similie viande des Grisons. J'irai droit au but, c'est loupé et cela me déçoit beaucoup.

boeuf salé (1)

 

DSC00725

DSC00716


Donc pas la peine que je vous explique ce qui a foiré, il vaut mieux rester sur du classique inratable


 

 

Filet de porc salé

http://la-cachina.over-blog.com/article-faire-sa-longe-de-porc-poivre-thym-49793080.html

 

Filet de porc salé fumé

Ihttp://la-cachina.over-blog.com/article-filet-de-porc-fume-voir-construction-du-fumoir-51023170.html

 

si les liens ne fonctionnent pas (big mystère)recopiez les adresses dans votre navigateur

 

DSC00712

 

 porc salé/fumé

 

DSC00729.JPG

 

* Je m'excuse de ne pas être présent mais j'ai de gros effets résiduels pas chouette du tout de mon anesthésie. Passez un bon "week end " comme on dit en bon provençal.

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Conserves

Publié le 2 Octobre 2010

Comme vous le savez je patauge dans les coings et le sucré, c'est un comble pour un diabétique, mais je ne peux tout de même pas laisser perdre les coings que la nature nous offre. Ensuite c'est moi qui offre les produits finis du coings aux amis , famille etc.....

Cette fois je me suis fait une recette que pour moi , c'est simplement de la compote de coings sans sucre et stérilisée dans des bocaux, oui je sais on peut la congelé aussi, mais les conserve ne consomme qu'une fois de l'énergie et ne sont pas sujette à une panne éventuelle d'un congélateur facétieux

 

Compote de coings

Ba vi, la photo n'est pas chouette c'était le soir avec flash

compote-coings-.JPG

 

Tout d'abord il faut commencer à faire la pulpe de coing, qui est d'ailleurs la base de la pâte de coings

- Couper les coings sans les éplucher (la peau est chargée de substances aromatiques et colorantes)

- Garder les centres (parties dures et pépins, riches en pectine) dans une mousseline, cela servira pour la gelée éventuellement

- Couvrir d’eau froide le tout et porter à ébullition pendant petite heure ou plus selon l'état de maturitée.

- Passez les coings cuits au moulin à légumes, grille fine

- Mettre cette préparation dans un tamis inox à petite maille afin de séparer et conserver la pulpe et le jus

-  Presser au maximum (pensez que vous esquichez Nico)  pour récupérer dans le jus le plus de pectine possible.(c'est pour la gelée, sirops , liqueurs ....)

- Reste la  pulpe servira à la confection de la compote et d'autres  nombreuses recettes

 

Ensuite le reste c'est facile évidemment

- Laver bien vos bocaux et les laisser égoutter, surtout ne pas les essuyer

- Mettre des joints neufs obligatoirement, les vieux serviront à faire le chewingum des pauvres

- Faire chauffer votre pulpe en touillant

- Remplir vos bocaux jusqu'au trait pas plus

- Mettre un grille au fond de votre cocotte

- Coincez vos bocaux avec des chiffons

- Couvrir largement d'eau

- Faire stériliser 20 minutes en cocotte fermée, ou 40 minutes dans une marmite ouverte

- Laisser refroidir dans l'eau de stérilisation

 

Et n'oubliez pas de mettre les étiquettes par la suite

    Voir les commentaires

    Rédigé par jupiter