Publié le 27 Février 2012



C'est en visitant le "Chaudron Magique " d'Applemini que l'envie de faire un kouglof m'est venue. Remarquez que si je n'avait pas acheter un lot de moules  chez Lidl avec ce fameux moule inclu, j'en aurais jamais fait.


J'ai suivi à la lettre la recette d'Applemini , car en pâtisserie je n'improvise pas, ni ne transforme. Pour le salé non plus d'ailleurs, il peut y avoir des fantaisies genre : Oreilles de lièvre farçies au groin de sanglier. Bon, cette fois je me contente de réussir ce Kouglof

Punaise les deux levées sont longues, j'ai cru craquer.

J'ai "volé" la recette à Applemini et son Chaudron Magique. Si vous suivez sa recette vous verrez que ce n'est pas difficile, la preuve c'est que j'y suis arrivé.

Attention très important, si vous avez acheter ces mêmes moules antiadhésifs  chez Lidl, je vous conseille fortement de chemisez les moules soigneusement, dans le cas du moule à Kouglof utilisez un pinceau beurré




Ci dessous la recette d'Applemini mot pour mot
Les annotations en bleu sont les miennes  pour mieux vous guider




190 g de lait entier - 375 g de farine de gruau (La farine T45 est équivalente car enrichi en gluten) - 75 g de sucre en poudre - 110 g de beurre - 7.5 g de levure de boulanger fraîche - 8 g de sel - 1 oeuf - 100 g de raisins secs - 100 g de rhum pour tremper les raisins (50 g suffiront pour aromatiser le gâteau)* - quelques amandes entières (pour le fond du moule). (ba, je n'avait que des effilées)
Quelques heures avant la préparation, faire tremper les raisins dans le rhum.
Faire ramollir le beurre à température ambiante.
Faire tiédir le lait et y diluer la levure dans le bol du robot. Ajouter ensuite dans l'ordre en pétrissant la farine, le sel, le sucre et l'oeuf.
 Pétrir 20 minutes , Important.
Ajouter progressivement (Vers la quinzième minutes, ne jamais mettre le beurre au départ) le beurre ramolli en petites parcelles.
Lorsque le mélange est homogène, incorporer les raisins et 50 g de rhum.
Corner les parois et laisser pousser une trentaines de minutes (60 minutes bon poids) couvert d'un torchon, dans un endroit tiède à l'abri des courants d'air. Ce n'est pas facile de donner un temps précis, c'est suivant les saisons, la chaleur de votre pièce. Il faut cependant compter 1 bonne heure, voir 1 heure 30 (ou plus, ne vous découragez pas)
Disposer les amandes dans le fond du moule,

 Versez la pâte dessus, couvrir à nouveau et laisser de nouveau pousser.



Préchauffer le four 180°.


Le temps de pousse varie selon la température de la pièce. Il faut compter environ 60 /90 minutes et même plus. La pâte doit doubler de volume.
Lorsque l'on appuie sur la pâte et qu'elle revient à sa position initiale c'est que le kouglof peut être cuit.
Enfourner pour 45 minutes.
Laisser refroidir avant de le saupoudre d'un voile de sucre glace tamisé pour le décors.
Il est possible aussi de le glacer avec un mélange d'eau et de sucre glace.


* le kirsh plus alsacien que le rhum est habituellement l'alcool utilisé.


Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Desserts

Publié le 24 Février 2012

Pour sûr vous allez dire que je suis frappé en plein, et bé non., pourtant les financiers ont mauvaise cote, heu les financières je ne sais pas....... Cette vulgaire recette est une façon comme une autre de recycler les restes de volailles ou autre viandes blanches des repas de fêtes ! Coté vol allez voir directement les financiers!
Oui vous avez bien lu FÊTES. Sachez que je révise moâ avant les fêtes, (pâques par exemple) car je veux un repas presque pas parfait mais goûtuu, donc je fabrique aussi des restes exprès.
Nan, des potes avaient promis de passer manger à la casa, mais ils ont préféré s'arrêter en  route et soi disant  ils furent pris dans une embuscade de pastaga, ça je les crois, mais bon ils sont bannis de mon carnet mondain, idem pour borlo qui a bu toute l'eau de Cologne de la maison  la dernière fois (il va pas au Fouquet , car il est banni)
Bon bref, je me suis retrouvé avec une grosse volaille sur les bras, type autruche à bandelette AOC Égyptienne, Koâ faire alors ?

J'avais pensé un moment à faire des cultures biologiques et développer un nouveau virus HVLait Tousse, mais comme je suis gentil j'ai décidé de faire une toute bête "financière"* à la moi

Financière à la volaille

financière poulet (2)
Attention c'est très basique avec pas grand chose, sauf les bouchées à garnir qui m'ont coutées une petite fortune chez le "mousquetaire" du coin, pensez un peu ! 2.44 Euros les 4  soit  4,06 Francs pièce  (je compte encore en francs) une vraie arnaque, vive l'Euro!
Bon passons, j'ai fait une bonne action en remplissant les poches des actionnaires du Mousquetaires qui ne combat pas la vie chère. Moralité vous risquez plus de prendre un coup d'épée dans le dos qu'autres chose.
Petite récap :
- du reste de volaille sans la peau coupé en dés
- un oignon ciselé
- une lichée d'huile
- un bouquet garni
- quelques olives vertes dénoyautées
- un peu de vin blanc (20 cl par exemple)
- un peu de fond de veau surgelé maison (ou de la poudre miracle si vous avez)
- sel , poivre + beurre et farine pour une tite liaison

Triez votre volaille
Faites revenir votre oignon ciselé dans une lichée d'huile sans le  faire roussir
Ajouter votre volaille coupée en dés , touillez et mouillez au vin blanc
Ajouter votre bouquet garni
Sel poivre et fond de veau
Couper vos olives en rondelles (c'est assez difficile avec le naoyau) , les blanchir et les incoporer à votre péparation
Portez doucement à ébullition et faites légèrement cuire afin que les arômes se mélangent
A l'aide d'une cuillère enlever la graisse jaune que va rendre la volaille , ba voui, les vollilles son de plus en plus grasses que voulez vous
Goûtez et réctifiez l'assaisonnement
Faites une liaison beurre +farine toute bête
Ou alors faites un liaison plus légère à la fécule de pomme de terre (nan, je ne suis pas payé pour faire la promo), d'ailleurs je ne connais pas ce Monsieur  Paille qui vend de la poudre fine et blanche sans paille comme la coco à la papaye
financière poulet
Servez comme vous voulez
Dans des bouchées à garnir, comme plus haut, le céleri à la noix est juste là pour la photo c'est sûr.

A la paysanne avec les reste de frigo, et bien oui il faut tout finir
financière poulet (4)
Ou bouffez carrément ce truc qui ressemble à du vomi , directement dans le faitout

 
financière poulet (3)

* financière = directrice de l'agence banquaire, mais plus pour longtemps, la boulangère l'a démasquée

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Entrée chaude