Publié le 17 Février 2012

Voici avec le nouveau régime  "d'austérité" ce qu'il peut nous arriver. Sarko a dit vous mangez comme des cochons et cela vous rend malade, donc vous coutez cher, trop cher, si vous voulez un régime de protection maladie comme aux  Etats Unis , moi je suis prêt, j'ai du pognon, alors mettez vous à la diète et restez en bonne santé, autrement vous allez banquer le max. Vous êtes une plaie pour la France, alors choisissez, crevez, crevez vous au travail, comme ça pas de retraite, et pas de soins, cassez vous ou crevez.
La France sera forte lorsque j'aurais éliminé tous les profiteurs et fraudeurs
Et sachez que si vous êtes dans la merde (depuis 5 ans) il n'y a que moi pour vous en sortir
Voila donc une recette qui ne vous fera pas devenir malades


AIGO BOUILLIDO (Eau bouillie)

Plat de pauvres et de misère en Provence.


Mettez dans une casserole 1 litre d'eau, un peu de sel, 2 gousses d'aïl écrasées, une feuille de laurier, une cuillère à soupe d'huile d'olive et faites bouillir à gros bouillons un quart d'heure.

Mettez dans une soupière un jaune d'oeuf frais, battez-le en versant dedans, et peu à peu, le contenu de la casserole, après avoir sorti l'aïl et le laurier ; mettez dedans quelques tranches de pain coupées finement.

C'est tout, et vous n'avez pas besoin de photos, le titre veut tout dire

Mangées cette "soupe" à  4, vous ne risquerez pas l'indigestion.

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Entrée chaude

Publié le 16 Février 2012

Pour faire cette recette il va falloir attendre encore un peu car les légumes du Jardin sont encore loin il sont même cramés par la "petite période de froid que nous venons de passer, mais vous pouvez le faire avec des légumes du commerce présent toute l'année bien entendu, mais vous n'obtiendrez jamais le même goût  que fait avec de vrais légumes qui ont vu le soleil

 

mini_9720.jpgHeuu........petite photo des fèves ce jours, donc j'ai pris celle du congel. J'ose même pas vous montrer les plantes d'artichauts. Venez habiter dans le midi qu'ils disaient
feves-gelees.JPG.Bientôt j'espère elles seront comme ça
mini_9736.jpg 

 

Donc encore une recette simple, pire de la tambouille, presque une ragoûniasse, mais une bonne ragoûniasse


Il faut :
- 1 beau lapin de ferme de préférence coupé en morceaux, ou un beau garenne( ça c'est plus rare) c'est plus difficile vu que la chasse est fermée, oui je sais  mais ohhh certains chasse toute l'année  surtout le gibier à poil l'été. Bref et trêve de couillonnades, le lapin de garenne c'est dans la garrigue, et moi j'ai peur tout seul dans la garrigue, les sangliers sont affamés et errent dans la neige, les écureuils volants aux dents aiguisées sont prêts à vous sauter à la gorge pour vous vider de votre sang , donc direction la boucherie ou le fermier
- 1 petit poivron rouge détaillé en fines lanières
- 1 petite courgette coupée en rondelles
- 2 beaux oignons jaunes émincés fins
- 6 fonds d'artichauts violets de provence tournés à mi hauteur

- 3 ponnes (c'est la contraction  de pomme et bonne) de terre coupées en gros morceaux
- 2  petites poignées de fèves très tendres non décortiquées de leurs cuticules blanches
- 1 petit morceau de blanc de céléri haché fin
- 1 du fond de veau
- 2 feuilles de laurier (oui celles qui tuent les belles mères)
- 1 poil de thym, mesure bizarre, je préfère "ùn pessu"
- 1 poil de serpolet
- 4  pistils de safran
- 25 cl de vin blanc sec pour décollé le fond de cuisson
- sel , poivre en grains ou mignonette
- 1 allumette gitane bleu
- 1 bonne marmite qui n'accroche pas

Faire dorer votre lapin dans votre marmite sans qu'il brûle ni accroche. Enlevez tout de même les poils sil vous l'avez tué à la chasse, si vous mettez la tête comme moi, fendre la tête en deux dans le sens de la longueur, rincez la, arrachez les incisives et les yeux, et oui Jupi n'est pas un tendre.
mini_9647.jpg
Sortir la viande une fois bien dorer et laissez égoutter
Faire revenir les oignons (ils venaient de se barrer dans les escaliers) ainsi que le poivron, le céleri , dans une goutte d'huile d'olive
Mouillez avec votre vin blanc, décollez à la spatule les sucs du fond et ajoutez, les rondelles de courgettes
Les fèves 
mini_9648.jpg

 

Les artichauts,  (modèle de tournage à mi hauteur car ceux ci sont vraiment extra tendre), vous pouvez le faire avec des fonds congelés , mais pas en boites ils sont dénaturés par le liquide de conservation et sont durs et acides aussi
mini_9649.jpg

 

mini_9652.jpg
Les feuilles de laurier, le thym, le serpolet, le fond de veau
un peu de gros sel
les grains de poivre
remettre les morceaux de lapin les morceaux de pomme de terre couvrir d'eau tiède et faire partir à feu d'enfer et n'arrêtez le gros bouillon  que lorsque le lapin est cuit, j'insiste gros bouillons
mini_9651.jpg
Rectifiez en dernier l'assaisonement
remiam et remiam, repas pour toute une famille assuré.
Mais bon, ce n'est pas de la cuisine, c'est de la tambouille familliale, le plus terrible c'est que c'est bon et pas bien compliqué





Voir les commentaires