Publié le 22 Avril 2012

Vous ne le savez peur être pas, mais bien que né pagoulin du haut var, ma jeunesse heureuse déroule pendant près de 10 ans auprès de mes parents à St Tropez , simple gros village endormie l'hiver

ma vie c'est ma mer

 

merdum je vis depuis des dizaines d'années dans les pins du haut var

 

je veux voir la mer avant dd mourir et d'être trop vieux

 

oui c'est sentimental, mais on devient con avec des idées fixes en devenant vieux

 

je veux voir Ma MER

 

bisous à toutes et tous

Patrick

St Tropez

 

Et voici la mer à Mireille

Image

Image

Image

Image

Image

 

Voici quelques vues transmisent par une fidèle lectrice. Sachez que St tropez est un gros village endormi l'hiver et que vous pouvez flâner sans être bousculer hors saison, et profitez de son climat  execptionnel.

 

Nitch connaitre

Image

en revenant de la jetée

Image

le port toujour plein, où le prix de "l'anneau est exorbitant"

Image

là je ne sais pas qui sais , ni l'artiste de cette création, ba voui, je ne connais que le "Bailly de Suffren"

Image

on commence à apercevoir les "gros yatchs" qui sont en fait la vitrine surfaite de ce village

Image

on se dirige vers la ponche et la jetée du port

Image

ici commence les gouffres à carburant

Image

les "petits voiliers" normaux

Image

La suite en image demain

Voici quelques vues transmisent par une fidèle lectrice. Sachez que St tropez est un gros village endormi l'hiver et que vous pouvez flâner sans être bousculer hors saison, et profitez de son climat  execptionnel.

 

Nitch connaitre

Image

en revenant de la jetée

Image

le port toujour plein, où le prix de "l'anneau est exorbitant"

Image

là je ne sais pas qui sais , ni l'artiste de cette création, ba voui, je ne connais que le "Bailly de Suffren"

Image

on commence à apercevoir les "gros yatchs" qui sont en fait la vitrine surfaite de ce village

Image

on se dirige vers la ponche et la jetée du port

Image

ici commence les gouffres à carburant

Image

les "petits voiliers" normaux

Image

La suite en image le 28 mai

 

Voir les commentaires

Publié le 21 Avril 2012

Rediffusion:  Il y en a qui vont rire c'est sûr, René en premier
 
Je comptais vous mettre une recette de riz au Poissons de la Méditerranée
Mais en vérifiant l'orthographe du mot Saupe, j'ai fais un bond
J'en avais déjà mangé, c'est un poisson très épineux et sans grande valeur, mais il y avait très longtemps.
La Saupe est toxique et Hallucinogène dans certains cas


Donc je vous conseille de lire ceci extrait d'un site

Vendredi 20 dans la nuit j'ai été affecté par la toxicité de ce poisson . Je vais prendre des renseignements complémentaires, car la nuit de vendredi à samedi fût "terrible", le samedi dans la journée , je ne suis pas arrivé à récupérer, je passe les détails des troubles. Cela a duré jusqu'au dimanche dans la matinée, j'étais prêt à partir pour les urgences lundi , mais le dimanche après midi, cela allait mieux


Photo du poissons et du plat

Image

 

Image

 

Image



Extrait

Animaux toxiques
Envenimation et intoxications

L. De HARO Centre Anti-poisons
Hôpital Salvator
249 Bd Sainte Marguerite
13009 Marseille

Poissons hallucinogènes (p26)
Plusieurs espèces de poissons herbivores ont été décrites comme ayant entraîné des syndromes hallucinatoires (24,30). Ce type d'intoxication appelé Ichthyoalleinotoxisme, concerne des poissons des récifs se nourrissant d'algues et de débris organiques, tels les mulets (mugilidés), les rougets (mullidés), les poissons-lapins (siganidés), les saupes tropicales (kyphosidés), certains poissons chirurgiens (acanthuridés), et, en Méditerranée, la saupe Sarpa salpa (famille des sparidés).
Des observations ont été colligées dans l'Océan indien (Maurice, Afrique du sud), mais la majorité des cas a été collectée dans l'Océan Pacifique où mélanésiens et polynésiens utilisent l'activité hallucinogène de ces poissons lors de rites religieux.
Notons qu'en Méditerranée des ingestions volontaires de saupes ont été décrites au cours de l'empire romain. Depuis, la saupe n'est pratiquement plus consommée sauf en France, en Israël et en Tunisie (ces 3 pays sont les seuls où l'on décrit régulièrement des cas d'ichthyoalleinotoxisme méditerranéens).
Quelle que soit la région, les poissons responsables ne sont pas toxiques toute l'année, mais seulement durant quelques mois ou quelques semaines. Cette dernière notion fait suspecter le rôle de toxines d'algues ingérées par les poissons, et pullulant à certaines périodes. Dans le cas de la saupe, les intoxications surviennent lorsque le poisson pêché n'est pas immédiatement vidé de ses viscères contenant de grandes quantités d'algues.
Le tableau clinique est dominé par des signes neurologiques centraux : deux heures environ après le repas, les patients présentent vertiges, troubles de la coordination, perturbations de la sensibilité thermique au niveau buccal et pharyngé, cauchemars, puis hallucinations visuelles et auditives, délire et agitation.
Des troubles digestifs (nausées, vomissements, douleurs abdominales) sont possibles, mais ils sont modérés et peu fréquents.
Il n'existe pas de traitement spécifique, et l'essentiel de la prise en charge consiste à éviter tout comportement auto ou hétéro agressif lors des hallucinations qui sont vécues par les patients comme des phénomènes très désagréables (animaux monstrueux, impression de mort imminente).
Les signes durent en moyenne 24 heures, et, lors du retour à la normale, plusieurs cas d'amnésie post-événementielle ont été collectés.

vous reconnaissez la saupe? au milieu à droite, avec des raies longitudinales jaunes

Voir les commentaires