Publié le 11 Juillet 2012

PETITS PAINS AUX CONSERVES D'AUBERGINES

 

Attention aujourd'hui les photos sont nases

 

mais ces petits pains sont supers pour les pique nique


En ce moment je profite de faire fonctionner le four car il ne fait pas trop chaud,, juste 30 dans la cuisine, ba voui au lieu des 32 il y a quelques jours c'est presque froid !
Non, je rigole, mais c'est plus facile de faire de la pâte à pain l'été car les levées sont plus rapides et moins aléatoires

La garniture peut varier à l'infini, aujourd'hui j'ai essayé avec des aubergines  au vinaigre (ici)

DSC08675

Pour la Pâte c'est comme d'habitude (pétrissage 15 minutes . levée 30 minutes)
- 500 grammes de T55
- 1 sachet de levure sèche vivante, quoique rien qu'à la voir on la dirait bien morte
- 20 à 25 cl d'eau non chlorée , source ,ou bouteille du commerce
- 1 cuillère à café de sel bombé
- 2 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 1 pincée de fleurs de marjolaine

Faire des petites abaisses juste un peu plus grande que le diamètre d'un bol

Posez votre tranches d'aubergines ou autre chose de comestible, sauterelles , vers de terre, ou punaises verte pour faire une farce , "farce", heu .. (Nan, ce n'est pas une figue sèche, mais j'ai foiré mes gros plans)

DSC08656

Couvrez avec une deuxième abaisse et bien pincer les deux bords avec votre pouce ou une roulette plate, et lire l'indication de l'autre photo

DSC08661

Faire l'empreinte de la découpe avec un bol et coupez le surplus avec une roulette dentée, vous obtiendrez ainsi de beaux pains ronds, faites cette opération directement sur votre plaque noire farinée, autrement vous allez déformer le pain en le déplaçant, puis faites une incision avec un petit couteau pointu

DSC08669

Continuez jusqu'à l'épuisement de la pâte et de la sueur qui goutte à votre front

Laisser lever 30 minutes à 30° à l'abrixxxxl'abrixxxx des courants d'air

Enfournez à 2400/10 soit 240° pour 10 à 12 minutes

Voili, voila !

Voir les commentaires

Publié le 11 Juillet 2012

Ancien travailleur du bâtiment je peux vous assurer que les métiers s'exerçant à l'extérieur sont pénibles. En ce moment dans le Sud/Sud on souffre de la chaleur. Ok en tant que retraité je peux me mettre à l'ombre avec "beer" quand je veux, mais il en est pas de même pour les ouvriers des TP, Maçons et VRD. D'après l'avis d'un expert qui travaille quelquefois sur les routes de la côte, le plus dur c'est le goudronnage, il me disait  : "un véritable enfer sur terre".

Pensez aussi aux peintres sur les façades, aux grutiers, aux camionneurs des  TP qui ont presque toujours des camions sans clim.......et bien d'autre aussi

Pensez à eux qui travaillent souvent pour un salaire peu mirobolant et qui sont dénigrés par le reste des travailleurs qui travaillent dans des bureaux climatisés et qui hurlent à la mort si la clim tombe en panne 1/2 heure

 

 

Voir les commentaires