Publié le 30 Août 2012

Redif because malade

Poulpes à la provençale

Ou céphalopode (ceux qui marchent sur la tête) provençal qui a prit un coup de soleil sur le teston
Ok la photo ressemble à la chevelure de Méduse, faut dire aussi que j'avais un peu forcé sur ma dose de LSD ce jour la,.Produit bio par excellence Lucy in the Sky with Diamonds, est un dérivé de l'ergot de seigle qui donnait le "Mal des Ardents " il y a .......des siècles

Il faut reconnaître que le poulpe bien qu'intelligent et  sociable n'est pas très beau,. Le poulpe est curieux et craintif à la fois , certaines personnes en adoptent comme animal de compagnie d'ailleurs. Avantage sur les chats , il ne laisse pas de poil, monte au rideau sans griffer le tissus, il ne court pas la nuit non plus et reste tranquillement à la maison en tricotant avec dextérité huits petit chaussons à la fois. Bon d'accord il reste quelques petits inconvénient;  au niveau couchage il  monopolise la baignoire, aime à jouer tarzan de lustre en lustre , et si un chat ronronne, lui il aime bien exprimer ses sentiment en faisant le "baisé du poulpe", bref il est collant comme on dit dans notre midi
Si vous êtes sages je vous raconterais un jour, la fable du poulpe botté parti au fond de l'océan combattre un ogre......et qui épousa...une méduse qui s'avéra être un travelo

________

Dans ce cas de cette recette ce sont "encore" des poulpes congelés et nettoyés. Bien qu'ayant huit "pattes" ces petits fainéants ne montent pas dans le Haut Var, il faut aller les pêcher dans les congélateurs des super market.
Bien sûr rien ne vaut le poulpe frais, mais ne vous cassez pas la tête s'agissant de petits poulpes je vous promet qu'ils seront tendres.
De temps en temps il faut bien un peu rigoler, ci dessous un poulpe à "la plancha"....heu, non, la plancha est un appareil de cuisson, ou un fer à repasser en Andalousie

Une fois bien dompter il reste sagement à se dorer au soleil, toutefois dénué de protection solaire il faut dire qu'au bout d'un moment il "sent" un peu fort. Un autre jour je vous parlerais du poulpe séché qui lui sent très très fort.

Ok la photo est effrayante pour les jeunes enfants, mais Alien l'est tout autant et on en fait pas un plat pour autant.



Ingrédients courants et collants

- 1 kg de petit poule congelés et nettoyés (vérifiez bien le nombre de ventouses)
- 1/2 boite  pulpe de tomates
- oignons émincé finement
- 1 poivron rouge (facultatif) qui rainait dans le fond du frigo
- 1 cuillère à soupe de coulis de tomate
- bouquet garni
- 1 verre de vin blanc
- 1 peu de vert de céleri coupé très fin (ba vi je n'avais pas de persil
- 3 gousses d'ail hachées finement
- sel poivre
- huile d'olive
- 1 bouquet garni avec bâtonnets de fenouil pour le passage en marmite

Primo, rincez vos poulpes soigneusement (en principe on laise la peau , et oui) et coupez les à la hauteur de la calotte
dans une marmite garnie d'un peu de sel et de bâtonnets de fenouil faire pocher doucement vos poulpes pendant 10 minutes environ, ils vont se rétracter , c'est normal avec des poulpes congelés.
Ok la photo n'est pas appétissante mais pensez aux tripes, boudins ou andouillettes


Pendant ce temps, faites revenir dans une sauteuse  avec un peu d'huile chaude l'oignon et le poivron
Réservez
Sortez vos poulpes et laissez les égoutter (ne pas jeter l'eau de cuisson)
Hachez vos gousses d'ail et le céleri

Dans la même sauteuse faites revenir vos morceaux de poulpes, ATTENTION si les poulpes attachent à la sauteuse c'est qu'ils ne sont pas morts
Faites roussir votre pulpe de tomates
Mouillez avec le vin blanc et rajoutez l'oignon et le poivron rouge
Bon d'accord, cette photo  cela ne vous incite pas à continuer

Ajoutez la cuillère de coulis
Mettez votre bouquet garni
Salez et ajoutez un peu d'eau de cuisson
Couvrez et laisser mijoter 1 heure ou plus à petit feu
Photo d'un génocide, je vous autorise à me dénoncer au tribunal international de la Haye

Puis découvrez et faites réduire
Virer le bouquet garni
Ajoutez votre ail haché

Je voulais garnir des Conchiglie avec ces poulpes mais , mais , mais , mais mais .....
Photo soft pour tout public

 

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Spécialités provençales

Publié le 25 Août 2012

Aujourd'hui pas de miam.

 
Pour vous faire un peu patienter je vous présente mon ennemie " la Boudrague", ou en bon françois,  l'éphippigère des vignes, mais je préfère Boudrague, et vous ?
Image
Cet insecte ne se trouve pas que dans les vignes, cette saleté inoffensive se promène de partout  même sur la farigoulette , et sur les pauvres provençaux qui font leur légitime sieste quotidienne.
Image
Pourquoi mon ennemie ?
Il y a quelques jours,  je ronronnais doucement sous mon Mûrier adoré, lorsque un guili-guili sur mon petit bédélet* bien rebondi par une sauvage aïoli me fit sursauti*.
- Schlack ! réflexe de la main pour esquicher* l'intrus(e).
- Plotch ! fit la patte de mon gentil Tyrex sur mon ventre pour me protéger.
Et voili comme je fit caca dans mon pantalon.
Moralité mieux vaut une tapette à mouche qu'une patte de Tyrex !

Image
Bon je sais, c'est un peu court et nul, mais le Jupi se fatigue vite avec ses neurones en désordre et plus que ramollis par cette chaleur persistante. Vous me direz que je peux faire la sieste dans mon lit plein de punaises suceuses de sang,  derrière des volets clos, mais comment profiter alors de tous les petits bruits de l'été si agréables , soupirs de cigales , bavardages de mille pattes, engueulades des lombrics qui peste contre la sécheresse, vrombissements des taons (tavan merdassier) qui cherches un endroit bien tendre de votre anatomie pour vous ponctionner 3 litres de sang, bzzz bzzz des moustiques tigrés plein de chikungunya, pas cadencés des chenilles processionnaire et cris du lointain bouliste qui veux baiser Fanny(faut être calus pour jouer au boule avec 37° à l'ombre) 
Bref le plein air à son charme
* bédélet : petit ventre rond plein de miam
* sursauti : hola , j'écris comme je veux
* esquicher : il parait que c'est sur le dictionnaire maintenant, à vous de le trouver.

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Galèjades