Publié le 15 Février 2013


Le soleil de ce matin, ce couillon s'est levé avant moi

002-8645.JPG

Un gratin d'aubergines  semi-light et sans prétention

Comme vous le savez la saison des aubergines est encore loin, mais maintenant c'est la mode de cuisiner et  manger des légumes hors saison, genre  tomates coloriées en rouges, courgettes hypers calibrées, poivron sans goût mais charnus et blindées, gorgés d'eau, alors pensez que les aubergines n'échappent pas à la règle

Il faut  :
- 3 belles aubergines d'Alaska, les miennes étaient encore violettes de froid
- De la sauce tomates préparée et aromatisée (j'avais un sachet de congelé de sauce cuisinée, un  reste de la garniture de la dernière pizza)
- un peu d'emmenthal râpé
- un tout petit peu de riz rond
- une pincée de marjolaine
- une pincée de thym
- Sel poivre

Épluchez les aubergines et coupez des rondelles d'environ 8,2 mm d'épaisseur.
Dans un grand saladier farinez ces rondelles en les faisant sauter, ou mettre dans un sac plastique et secouez fortement, comme pour fariner les poissons de friture, c'est plus facile mais si le sachet se crève allez pleurer un bon coup dans le placard à aspirateur.

Dans une grande poêle antiadhésive faire frire légèrement les rondelles dans une CaS d'huile d'olives, attention les aubergines sont de vraies éponges à huile, ne cherchez pas le coté vert ce n'est pas une gratounette. (vous pouvez les pré-cuire à la vapeur, mais pas trop longtemps tout de même)

Sur le fond du plat à gratin disposez une couche de sauce avec un peu de riz rond
qui absorbera le liquide en excès, si le riz roule sur un coté du plat c'est que votre maison penche salement, coupez deux pieds de la table pour tout remettre à plat
Puis une rangée de rondelles d'aubergines, parsemez d'un peu d'emmenthal râpé et un pincée de,marjolaine et un peu de thym, salez poivrez


Et ainsi de suite, finir avec  de la sauce tomates et de l'emmenthal râpé. Mettez une giclée d'huile d'olives aromatisées par vos soins.
Décorez de morceaux de fromage et passer au four 210° 35 minutes ou plus selon l'épaisseur de votre montage.

Voila , c'est un petit gratin sans prétention aucune, il n'est même pas diététique, ne pas noyer le gratin sous des herbes de Provence au point de ne pas retrouver le goût des aubergines "si elles en ont !"
Pour celles ou ceux qui veulent sauter des étapes, vous pouvez faire de l'assemblage, aubergines grillées congelées, sauce tomates cuisinée en pots, et herbes Ducros , je ne vois pas pourquoi je mets une majuscule à cet empoisonneur. Pour les carnivores il y a des stocks de viande de cheval à écouler

C'est tout.

Pour les bon mangeur, ce gratin accompagne très bien des brochettes d'agneau à la braise
Accompagnez d'une bonne salade frisée croquante et bien aïlée.

Bientôt un article sur l'assemblage et la cuisine des fainéants



Voir les commentaires

Publié le 14 Février 2013

Voici notre repas de la st valentin, c'est chiche non, ba on n'a fait pas travailler l'indrustrie agro alimentaire, ni mangé du cheval

Facteur, gentil facteur, essaye de faire ta distribution à l'heure pour que mon amoureux reçoive au plus vite mes mots d'amour!

Guillaume Musso (1974- )
L'existence de Dieu ne regarde que lui.

Louis Scutenaire (1905-1987)

le ciel ce mati -5°
002-8641.JPG
Le gratin de pain de campagne

 

 

Encore une recette de mort de faim, non je rigole.

Dans nos campagnes profondes le pain était sacré alors il n’était pas question de le gaspiller, le pain rassis était rare car le plus souvent il finissait dans la soupe grasse ou claire selon les jours. N'importe comment , la soupe était toujours garnie de pain, huile d'olive, ou oeuf battu

Toutefois cela arrivait qu'il était très dur et que seul mulet et lapin croquaient, toutefois il n’était pas question de le donner au chien ou autre cochon. I y a pas mal de recette utilisant le pain rassis, en voici une qui peut être agrémenter de plusieurs ingrédients, mais je vais vous donner celle de base.

Ce plat se faisait l’hiver lorsque la cuisinière à bois ou le four en terre cuite étaient en fonctions (je vous parlerais du four en terre cuite dans un autre article, veuillez me le rappeler si j’oublie)

 

En principe vous devez avoir tous les ingrédients à la maison

Ingrédients

 

- du pain rassis de campagne pas de la baguette industrielle

- quelques gousses d’ail (en principe 1 par tranche de pain

- 1 oignon

- un peu de lardon (facultatif)

- du fromage râpé (ici c’est de l’emmental)

- 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

- 50 grammes de beurre ou saindoux dans les campagnes

- 50 grammes de farine

- du lait pour faire une béchamel claire

- un peu de thym, sel, poivre et muscade

 

 

Faites griller vos tranche de pain et disposez les dans un plat allant au four

Frottez une gousse d’ail sur chacune des tranches

Préchauffez votre four à 200°

Emincez votre oignon et faites le revenir dans une cuillère d’huile d’olive, ajouter les lardons et saupoudrez d’une pincée de thym, touillez

Versez cette préparation sur vos tranches de pain

Dans la même casserole faites votre béchamel claire (je sais que vous savez faire la béchamel alors je ne vais pas insister sur ce chapitre)

Salez-la, poivrez et muscadez

Versez- la sur vos tranches


Saupoudrez d’un peu de fromage râpé et enfournez pour 30 minutes environ


Servez brûlant car c’est un plat qui refroidit vite, c’est bizarre, je ne me l’explique pas

Une bonne salade verte en accompagnement suffit amplement

Voir les commentaires