Publié le 12 Février 2014

Cet après midi vous aurez un "ragoût au blanc des seiche"

en attendant le bon vouloir d'EDF et de son EJP de  m..........pour la suite de la recette du pain sans pétrissage, je vous au retour de notre soleil , et la photo du ragoût

 

Patience patience, je suis flagada après ces deux journées de courses qui ont été épuisantes pour mon petit squelette.

ciel-0143.JPG

hier-9-heures-30.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #La cachina

Publié le 11 Février 2014

OUI OUI, je pense à la suite du pain sans pétrissage

 

Mais bien sûr que cela existe

Bien que les oeufs soient abondants et gratuits en campagne, l'aioli se faisait souvent l'été (abondance de légumes frais oblige). Toutefois le froid artificiel n'existait pas, et il fallait faire monter l'ailet au jaune d'oeuf au dernier moment pour éviter les problème avec "l'oeuf"

Certain montait l'aioli sans oeuf, c'est plus difficile , mais la préparation est moins sujette à contamination et se garde plus facilement les journée chaude. Il faut bien se remettre dans le contexte de l'époque.

 



Aiòli sènso uòu (Channo-Bullier)

Aioli sans oeuf

Metès dins lou mourtié vouéstei veno d’aiet, après agué leva la pèu; ajustas doues o tres

gran de sau.

Mettez dans le mortier vos gousses d'ail, après avoir enlevé la peau, ajoutez deu ou trains grains de gros sel (gros)

Prenès la pèu de la marlusso que bouie dins la pignato. Acò fa, agantas lou trissoun en

lou tenènt bèn rejoun dins la man e trissas tout pèr n’en faire uno pasto.

Prenez la peau qui boue dans la marmite, Cela fait attraper le pilon en le tenant (rejoun = en bon ordre) bien ferme dans la main et pilez le tout pour en faire une pâte

A-n’aquéu moumen emé l’óuliero (subre-tout d’òli d’óulivo) leissas raja d’aise, d’aise

dins lou mourtié, en virant lou trissoun toujou dins lou meme biais, fin que voueste

pougnet digo cebo, e que n’aurés proun!

A ce moment la avec le huilier (surtout de l'huile d'olive) laissez couler doucement dans le mortier, en tournant le pilon toujours dans le même sens, jusqu'à ce que votre poignet dise "cebo" (assez) , et qu'il en aura assez

Bon courage

Voir les commentaires