Publié le 17 Octobre 2014

 

 

Olives au sel , plus précisément en saumure brute

 

cette recette m'a été gracieusement donnée par une agricultrice du village

 

Le phénomène généralement désigné sous le nom de «froid» provient, neuf fois sur dix, de la température.

Alphonse Allais (1855-1905)

Voici une recette facile pour réaliser vos olives au sel. Dans cette recette , pas de potasse , potassium ou cendre de bois de chêne, pas de rinçage , aucune manipulation répétitive, seul l'eau, le sel et le temps travaillent tout seul et pour vous

Pour la qualité des olives, choissez de grosses olives. Je ne vais point m’attarder sur la qualité et race des olives car la plupart de mes recettes ne sont pas lues, alors ….c'est pas la peine que je décarcasse en explications

 

Il vous faut

 

Stop

 

Voici le résultat 1 an après, une fois assaisonnées avec ail, fenouil, frais, thym, sarriette et un pessu d'huile d'olives

 

fPrenez un bocal ***, ici il fait un litre et demi

 

Nota bene :

Pour réserver les bocaux le parfait qui sont plus utilesés pour la stérilisation, j'ai expérimenté cette méthode avec des bouteilles de coca ou autre boisson gazeuse qui résistent très très bien à la pression, cela fonctionne car je viens de tester les  premières olives 2013, par contre il faut stocker pendant 1 an Idem,  et rangez les bouteilles le bouchon vers le bas ,  dans un endroit sombre. Pour le débouchage dans un an, attention c'est pire que le champagne (je mettrai une vidéo et un article dédié à ces bouteilles polluantes)

 Choisissez un olivier famélique et allez le traire

 

Ne traire que les olives nécessaires

Non pas celle-ci, elle serviront pour une autre recette

(olives cassées au fenouil à la rigueur, mais elles sont trop mûres pour ça)

 

Celle la

 

Remplissez votre bocal en totalité, et fermez le pour ne pas perdre les olives que vous venez de voler, faites des zig zag pour éviter les coups de fusil du paysan irrité en pleine sieste par les cris des olives arrachées à leur maman.

 

 

Ce bocal vide fait 1 litre  et demi , il faut donc 3 cuillères à soupe bombées de gros sel brut de préférence dans cet exemple

Voici le grammage exact car je ne suis pas vache , cela fait 84 grammes se gros sel

 

Soit, pour un bocal vide d’une contenance de 1 litre, déposer 56 g de sel, …ajouter olives…eau non chlorées…

 

42 pour 3/4

28 pour 1/2 et etc.....................................................................................

Pour le reste appliquez une bonne vieille règle de trois

 

 

 

 

Faire tiédir de l’eau non chlorée à 40/45°, puis verser et remplir en totalité le bocal

Fermez c’est tout, attention il faut que cela soit parfaitement hermétique, si vous ne me croyez pas tant pis.

 

Attendre 1 an avant de les consommer, vous serez étonnés du résultat, les olives restent fermes et pas trop amères du tout, un peu salées mais vous pouvez les garder dans de l'eau claire au frigo longtemps, elles ne moisiront pas n'ayez crainte
  *** Nota bene : utilisez des bocaux le Parfait ou similaires, changer le joint car la pression produite par une réaction chimique interne produit une forte pression, attention ne jamais ouvrir les bocaux "pour voir" en cours d'année au risque de compromettre gravement la réussite de cette recette fort simple au demeurant
 
Il peut y avoir des ratages, olives trop vertes ou trop molles, olives piquées par les vers, olives cueillies trop tardivement,  mauvaises qualité, ne prenez pas les petites, il peut y avoir aussi des fuites du bocal du à la forte pression exercé vers l'extérieur, . Quelques variété de sel absorbe trop de sel (bizarre), etc
Q
 

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié le 14 Octobre 2014

Attention cette fois c'est vraiment de la bouffe , de la tambouille à la va vite, un genre de plat unique que l'on fait lorsque justement on autre chose de plus pressante à faire (je vous ne dirais pas quoi)

 

Passons à ma marmite , je ne peux pas appeler cette simili recette, une potée, ni même une soupe au chou, donc je l'ai baptisé « marmite d'automne ». En effet, nous sommes en "ché pas quelle saison bizarre"  (qui a dit NON pas encore ?)

Cette recette sert à se graisser l'intérieur et se « bourreler » extérieurement, je pense que c'est le chou qui fait grossir. D'ailleurs moi qui suit au régime sévère j'ai pris un kilo rien qu'en respirant l'odeur qui s'échappe de la cuisson

Ba, passons à cette marmite, ensuite je vous parlerais des poules qui grattent la terre de la patte droite.....ou gauche et des chats qui se passent la patte sur l'oreille !

 

Le chou en Marmite d'automne

 

-         1 chou vert coupé en quartier (levez le trognon central)

-         4 carottes

-         6 pommes de terre coupées en gros morceaux

-         1 oignon

-         1 navet rond

-         1 clou de girofle

-         4 côtelettes banales de porc banal

-       4 saucisses à cuire ou faites maison CLIC ICI

-         1 bouquet garni ficelé dans un vert de poireaux

-         4 morceaux de poitrine fumée

-         1 peu de lard pour frire

-         poivre mignonnette et sel

j'ai du oublier des choses peut être

 

Coupez et rincez votre chou , attention avant de couper il peut y avoir un bébé c'est bien connu

Prenez une marmite de bonne taille, balancez une poignée de gros sel et faites blanchir votre chou vert et rafraîchir sous l'eau

Faites fondre un peu votre lard et faites revenir votre oignon et les côtelettes

Ajoutez les carottes, le navet ,  le bouquet garni, le clou, sel poivre

Puis les quartiers de chou, les saucisses coupez en deux , juste pour vous embêter, mouillez à l'eau tiède

Puis  les pommes de terre

Couvrez et oubliez sur feu doux , et allez finir vos cochonneries

 

Voué c'est de la bouffe , c'est tout, il n'y a aucune recherche , mais je m'en tamponne, c'est pas mauvais et ca cale à moindre frais

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Plats Communs