Publié le 28 Août 2016

 
 
Encore un truc que vous n'allez pas croire.
 

Vous savez que dans le midi on exgère pas, alors  l'histoire de ces salades c'est presque vraie. Vu le prix toujours croissant des légumes et des salades en été, mon ami a décidé de planter des salades rustiques sous serre (vi, il y a les arceaux , mais pas encore le plastique; l'an qué vèn besaï, (l'an prochain peut être).
Rustique elle le sont,  pour résister au stress de ce temps à la con , elles se sont  sentis Obligées  de Grandir Météorologiquement, en bref elles ont fait des racines du  Coquin dè bouan Diou - coquin de bon Dieu. Pour trois salades il a fallut presque un plein de tronçonneuse, et oui je vous dis, la "sardine" du port de Marseille c'est rien à coté.

Image
 
sacré mimi qui passait par là, heureusement
Image



Ensuite comme il faisait vraiment frisquet, pas plus de 29° au soleil  , on a bu un bon café à l'ancienne, genre nexpresso de chez cromagnon.

Mettre l'eau, la grille puis le café. Comme on est pauvre en Provence on fait torréfier les glands à la place du vrai café, et la gazinière , il a longtemps que nous n'avons plus de gaz, c'était juste pour la photo, pauvre de nous. On fait donc chauffer sur 4 brondes (branchettes de M...)
Image

Puis l'autre Grille
Image

 
Non elle n'est pas à l'envers
Image

Attendre que l'eau chauffe, puis retourner d'un coup sec
Image
Allez, certaines vont vite reconnaître la cafetière de ses parents ou ses grands parents

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié le 28 Août 2016

 

Ça se passe en Provence, l’automne dernier, beaucoup de gens par resoect pour la planète ne se chauffaient pas au fioul mais au bois.

Un estranger acheta une bastide et s'installa dans la région , Il ne connaissait que le climat d'été lorsqu'il venait en vacances. La bastide lui avait déjà coûté un oeil, alors il se dit que s'il se chauffait au bois comme les indigènes, il ne payerait pas de fioul.

 

Réfléchissez bien avant de choisir le bois comme combustible

Vous savez tous, que le bois chauffe trois minimum , bé oui une fois quand vous le coupez, une autre fois pour le trainasser et le charger, encore une fois pour le vider et le ranger, ensuite lorsqu'il brûle.

J'oubliais, il faut sortir les cendres et désuguer* une fois par an si vous ne voulez pas voir arriver les pompiers qui vont vous vider toutes les bouteilles  "d'eau de feu" de votre bar. En plus pas assez d'avoir écrasé la niche à Kiki avec leur gros pneus, il vous faudra repeindre, refaire le jardin, changer le portail, et bien sûr changer la moitié des tuiles de votre toiture? Si le père Noël est discret, les pompiers laissent des "traces". Et encore heureusement que leurs services sont gratuits.

Mais revenons à notre estranger.

Un soir d'automne précoce la froidure tomba d'un coup et il fitt de plus en plus froid.

Alors il commence à couper du bois pour l’hiver. Bien sûr il achète une tronçonneuse d'occasion, quelques menus outils et une machine à refendre .

Image

Image

Il fait son petit tas, puis il se demande s’il en a assez ou pas assez...

Image

Image

Il voit un vieux couillon de provençal qui fume son infâme tabac gris dans sa pipe, on va l'appeler Zé (Zé d'Aubagne quan plaou si bagne*) , son voisin, et il va lui demander

" est-ce que tu penses  Mon Brave que l’hiver sera rude " ?
- qué "Mon Brave", je suis pas ton manant, putain merde, on peux plus fumer sa pipe tranquille, en plus tu me casses les coucougnettes avec ta tronconneuse de merde, heureusement qu'elle n'a pas de phare autrement tu travaillerais la nuit.

"merci Monsieur mon voisin, mais je voudrais bien savoir si l'hiver sera long et froid" ?

Zé lui dit :
-  Oh ! faut être prudent, avec les hivers de maintenant on ne sait jamais, en plus avec le réchauffement climatique, j'en parlais  encore avec ce Couillon d'Hulot ce matin, il m'a dit qu'il va faire encore plus froid, parce que ça se réchauffe, il doit être un peu fêlé. Vé pour l'hiver il faut prendre ses précautions. Personnellement, mon fils qui habite aux bananas, merde Bahamas, m'a offert de passer l'hiver chez lui car je lui ai expliqué qu'il avait un casse burnes qui me les brise menu menu depuis qu'il a  acheté une tronçonneuse

 

Alors, voyant "l'indigène" un peu sceptique et assez communicatif sur les prévisions météo à long terme , il va recouper un peu de bois, puis il retourne voir Zé quinze jours après et lui demande :

" Alors qu’est-ce que tu en penses, maintenant, as-tu des signes ?"

- non couillon ce sont des grives, qué Cygnes ? Ah ! dit Zé, les signes ?, ça va tout de même être un hiver un peu froid... je pense

Image

" oui, mais comment comment sont les signes annonciateurs" ?

- je viens de le lire dans le calendrier des Postes Télégraphe et Téléphone, mais non couillon, je suis allé voir sur le Net, et il est prévu un hiver très rigoureux le 15 janvier 2032, mais tu vois , tu as encore le temps.

Alors, là, il  à faire un gros tas de bois de pin  et puis il se dit, même si j’en coupe trop, il m’en restera pour l’année prochaine au moins

Image

Alors, il va revoir son voisin Zé, et lui demande :
" alors, tu as du nouveau ?"

- ça pour sûr , ouh la la ! qu’est-ce qu’on va déguster !...mais ce que je ne comprends pas c'est pourquoi tu coupes les pins, ici on se chauffe au chêne. Tu comptes faire un four ? car le pin sert à cuire le pain, mais pas le pin vert, le pin sec, et il se met à s'estrasser* de rire

Alors l'estranger impatient lui demande :

" mais comment fais-tu pour savoir" ?
C’est le lichen sur les arbres ?
Les oiseaux migrateurs ?
La couleur de la lune ?
Le soleil ?

 

- qué oiseaux mi-gratteur, t'é fada, tu met quoi dans l'essence de ta tronçonneuse, du jus de cannabis ? oh, faut arrêter de me seringuer avec "ton" hiver

"Oui mais comment tu sais, alors" ?
 

 

- Vé , c'est pas compliqué,  il y a un vieux proverbe provençal qui dit  : quand l'estranger coupe beaucoup de bois c'est que  l'hiver sera rude,très rude ! Tchao je vais aux Bahamas, et estubes* toi bien dans ta piaule à triple vitrage, je t'enverrais des cartes postales

Afficher l'image d'origine

 

*Zé d'Aubagne : simple un peu idiot qui reste sous la pluie , Zé d'aubagne quand il pleut il se mouille

*estranger : toute personne qui n'habite pas la région proche, les carçois qui ne sont qu'à 7 km sont des estrangers, alors pensez un peu un estranger d'en haut .

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Galèjades