Publié le 11 Octobre 2018

ça n'arrive qu'à moi

Quand je débroussaille , c'est pas de pitié pour les plantes, thym romarin ciste fenouil salsepareille genêts etc...
Je n'ai jamais eu de plainte de leurs parts, ces canailles repoussent l'année d'après de plus belle

Ici L'eau était rare et je me suis dit je vais un peu économiser d'eau d'arrosage, c'est bien modeste mais c'est toujours ça.

Il faut que je vous explique : j'ai un vieil percolateur et je bois pas mal de café, attention pas les cafés américains!
C'est un percolateur vieux jeu classique qui utilise le café classique , comme dans les vieux bars.

Il fuit avant et après la fin d'une tasse de café + le nettoyage. Toute cette eau est perdue mais maintenant je récupère ce peu pour le stocker dans une cruche. Quand celle ci est pleine je vais arroser le pied de ma treille et celui de des fleurs de la passion.

Vous allez dire mais il va pas nous faire un laïus sur son économie domestique d'une petite cruche d'eau.

Vous avez raison, mais ce que vous ne savez pas c'est que du marc de café est mélangée à cette eau.

Bon, tchilin tchilin *  je verse cette eau de temps en temps (oui l'été fut sec), et un jour ma cruche à la main je me sentis agrippé par les lianes et vrilles de cette passiflore si exubérante.

Là j'entendis une voix : Oh ensuqué tu va m'arroser longtemps avec tes résidus de caféine , moi passiflore calme et tranquille je te parle au nom de Jésus et de ses fleurs de la passion (pour ceux qui ne connaissent pas , les fleurs de la passiflore sont les fleurs qui symbolise la passion du Christ, les trois clous de la crucifixion et la couronne d'épine. c'est infusions de fleurs sont utilisé pour des tisane favorisant le sommeil).

- Alors pas assez que tu me sagate* les effets des fleurs, je suis maintenant à cran avec ta potion maléfique. cette caféine me fait pousser de traviole*, et les fleurs sont devenus des excitants.
Alors tu te calme et tu va déverser ton poison ailleurs chez mon collègue le basilic ou je te crucifie sur la porte du garage avec de vieux clous à l'ancienne ou des vis à place c'est toi qui choisi.

- à moitié étranglé j'ai expiré BASILIC , pouce !
Ouf depuis je verse un peu d'eau avec du chocolat au pied du cerisier pour peut être avoir des mon chérie au mois de Mai, et je verse d'e l'eau presque bénie au pied de la passiflore excitée


Voui, vous y croyez pas et vous avez raison.

 


* tchilin tchilin : sans se presser, lentement
* sagate: foutre en l'air ou mal faire un travail

*traviole: de travers

 

Voir les commentaires

Publié le 11 Octobre 2018

Une recette facile pour ma fille qui aime le sucré salé (pas moi). Comme vous pourrez vous en rendre compte cette recette bien banale.

Voici une  recette  sucrée/salée, plat que je n'affectionne pas particulièrement mais que certaines et certains aimeront je le pense .. Petit détail : je mets du miel de Sarriette (donné) est très rare sur le marché, vous pouvez le remplacer par un miel d'acacia classique ou un miel de ronce plus fort  goût. Les tranches de coings seront citronnés avant d'être cuitent afin de ne pas prendre une couleur noir, brunâtre.

Il n'y a aucune difficulté à réaliser ce plat très simple. Si vos n'avez pas de coings je vous connais pleins de ressources pour y trouver un palliatif (purée de châtaignes "more expensive", cube de céleri rave, panais, etc....)

 

Côtelette de porc aux coings et miel de Sarriette

 

 

DSC00805.JPG

 

Ingrédients pour 4 personnes : - cuisson -réalisation 25/30 minutes

- 4 jolies côtelettes de porcs, dans la longe ou l'échine

- 2 coings bien sains et parfumés

- 2 cuillères de miel de sarriette

- sarriette sèche en miettes

- un peu de vin blanc

- huile d'olive

- sel poivre, pour le sel vous pouvez récupérer les larmes  issues de notre futur défunt régime des retraites

 

Réalisation hyper simple et rapide

DSC00765.JPG

- Dans une lichée d'huile d'olive faite bien dorer vos côtelettes de toutes parts, les saupoudrez d'un peu de sarriette sèche ,  puis réservez au chaud

- Pelez vos coings et les détailler en tranches pas trop fines et les plongez dans un mélange eau/citron

DSC00788.JPG

- épongez les et les faire cuire doucement (attention fragile) dans le jus de votre poêle, faite un peu brunir, puis mettre vos cuillères de miel, les tranches vont colorer tout de suite

DSC00792.JPG

- remettre légèrement vots côtelettes en chauffe et dresser sur une assiette chaude

- déglacez le fond de votre poêle avec un fond de vin blanc, faire réduire comme votre retraite

- Arrosez vos côtes et coings et servir in petto, n'invitez pas micron ou plutôt si afin qu'il apporte son assiette à 400 € . quoique en ce moment il est occupé et en train de trier ses poussins dans sont élevage de l'assemblé, et oui le nombre ne fait pas la qualité. Pour être un bon ministre il faut être déjà être un bon parle ment taire.

Voir les commentaires