Publié le 13 Novembre 2019

 
Je ne prétends pas vous mettre une  des  recette des vraie potées qui parsèment notre beau pays la France , car cette recette n'est pas de notre région,  évidemment les connaisseurs vont faire gnignigni, "et que le bouillon dégraissé se sert avant sur des tranches de pains" ; c'est pas la peine cela donne des rides au visage, et puis seul le résultat compte du moment que c'est bon et que les invités "c'est pas un plat pour deux " ne sont pas malades le lendemain

 

potee-chou--5-.JPG

 

potee-11--Resolution-de-l-ecran-.jpg
Entre braconner et pêcher à la grenade, il y a une différence.
Philippe séguin (1943-2010)
 

Attention cette recette n'a rien de dietétiquement  correct

il vaut mieux inviter des amis pour boustiffailler tout ça

CUISSON classique 2 1/2 à 3 heures

 

-  1 chou vert bien joli et bien serré , vérifiez que les feuilles extérieures ne soient pas flétries
- 300  grammes de couenne avec son gras
- 12  belles pommes terre fermes
- 5/6 belles carottes
- 3 gros oignons piqués d'un clou de girofle + 1 oignon à émincer
- 1 belle branche de céleri
- 1 beau navet
- 1/2 litre de vin blanc
- 3 gousses d'ail
- 400 grammes de petit salé fumé

- 4 côtes de porcs fumées (pour les gros gourmands)
- 2 pieds de porc
- 4 saucisses de Morteau
- 4 saucisses de Montbéliard

- 4 saucisse de Toulouse
- un jarret de porc demi-sel
- 1 poireau

et puis toute les conneries qui vont avec , sel, poivre , gros bouquet garni, grains de poivre noir...

1 ère étape

Choisissez un endroit dans votre garage où personne ne viendra vous embêter (odeur)
Comme je n'avais qu'une marmite et un feu  il a fallu que je procède de la sorte :
Dans une grosse marmite faites blanchir fortement les pieds, et le jarret
Jetez l'eau et rincez viande et marmite, réservez la viande au frais. oui c'est berk

potee-13--Resolution-de-l-ecran-.jpg

Faites blanchir le chou vert coupé en quatre avec une poignée de sel (n'oubliez pas de lever la partie centrale, trognon et côtes)
Videz et rafraîchissez le chou puis réservez

potee-14--Resolution-de-l-ecran-.jpg

2 ème étape

Mettez votre couenne coté lard à fondre
Coupez l'oignon en rondelles
Ajoutez quelques chutes de petit salé

potee-15--Resolution-de-l-ecran-.jpg

Émincez le céleri, et faite un peu revenir le tout
Puis mouillez avec votre vin blanc

potee-12--Resolution-de-l-ecran-.jpg

Mettez les pieds de porc et le jarret , plus les deux oignons piqués
Le poireau tronçonné en trois
Le morceau de petit salé
Le bouquet garni

Couvrez d'eau et faites partir à bon feu pour deux heures, bon poids (les pieds et le jarret sont longs à cuire)
Écumez  de temps en temps

Jetez dans la marmite, les carottes , les saucisses , les pommes de terre, le navet coupé en deux et le chou par dessus, éventuellement les côtes de porc

3 ème étape

Assaisonnez, poivre moulu, gros sel , poivre en grains
Couvrez avec le chou  puis les pommes de terre et faites partir à feu normal à couvert
Comptez une heure , en principe les carottes et pommes de terre tiennent (bizarrerie de la grande distribution, tous les légumes sont plus longs à cuire, même à la cocotte minute !!!),  la présence du peu de vin blanc qui reste  ralentit leur cuisson aussi

Découvrez et sentez le bon fumet

potee-16--Resolution-de-l-ecran-.jpg

Servir très chaud

Vous pouvez manger en entrée chaude, le bouillon dégraissé sommairement  et versé sur une grosse tranche de pain de campagne. Mais nous on mange directement dans la marmite et en plus on a qu'une cuillère pour tous

Au fait, je ne connais pas du tout la soupe aux choux, je connais juste le film (culte) d'une génération.

Voir les commentaires

Publié le 12 Novembre 2019

 

Les frimas sont là, alors un bon feu de cheminée ne se refuse pas
Comptez entre 3 à 4 heures de cuisson pour avoir un rôti moelleux (feu doux)

 

 

La recette en bref : durée entre 4 et 5 heures pour un rôti moelleux

Embrochez un rôti couenné  (bardé de lard) de  2 kg  , cuire lentement, arrosez souvent, faites mi cuire vos pommes de terre sur la plaque de fond, préparez dans  le lèche frites un mélange eau, sel, huile d'olive, beurre , thym frais, sarriette, laurier, ail en chemise , oignon en morceaux. Deux heures avant la fin, mettre vos PdT dans le lèche frites, arrosez les. Comptez en tout 3 à 4 par personne (selon l'intensité du feu) heures de cuisson, déglacez votre plat. Faire réduire au vin blanc, servir la garniture en accompagnement.

Voila pour les pressés, pour les patients vous pouvez mettre le rôti dans le four Elecquuuuuetriquuue

Je pense que mes recettes sont trop longues et ne doivent plus trop intéresser  la société  "miamspeed" . Bon que dois je faire !


 

Ne rigolez pas de la broche, c'est un bidouillage à moi. Le lèche frite, n'est pas en cuivre étamé, ou en inox, je n'ai pas de « flambadou* » non plus, ni de « bouffareou* »

Le lèche frite est un vieux plat en alu de mon papa, mais le Feu il est à Môa.

Achetez, volez, chassez, ou procurez vous un petit rôti de porc, (celui ci est pris "acheté" dans l'épaule) avec son vrai coté de lard

Préparez votre feu et votre « aste* »

 

*Flambadou : espèce d'entonnoir à bec fin munit d'un manche pour arroser le rôti sans se calciner la main

*Flambadou: branche de chêne ou autre bois dur, percée sur la longueur qui sert à attiser les braise ou autre, en soufflant dedans, bref une sarbacane avec poignée, cela se vends encore neuf.

*aste : broche en provençal

 

Regardez votre montre à gousset ou votre clepsydre, il est 15. h 00 , c'est important, vous verrez

Embrochez votre rôti, bé oui, je n'ai pas de parapluie non plus, alors cela va faire un trou disgracieux dans le rôti.

Démarrez la cuisson assez loin des flammes car vous risquez de provoquer la réaction de Maillard  (non ce n'est pas mon voisin irascible) et votre pièce ne cuira plus à l'intérieur, pour les gens qui veulent plus de renseignements voici un lien pour "amateurs" (boum la cervelle)

 

Dans votre lèche frite préparez un mélange d'eau, d'huile d'olive et de beurre, de sel, de thym, de sarriette, d'oignons coupés grossièrement, de gousses d'ail en chemise, et pi du laurier

  à l'image , un aperçu des outils de mon papa que je suis en train de polir

Malgré leur acier exceptionnel, je ne les emploie que pour le blog , autrement ,ils ont qu'une valeur sentimentale profonde, autant ne pas les abimer

Préparez une escoubette (voir ICI) cela servira à arroser fréquemment votre rôti

Entretenez le feu régulièrement avec des branches de bois dur (olivier, chêne , souches de vignes , etc.) et non pas des bûches.

Disposez vos pommes de terre piquées sur la plaque en fonte de la cheminée, sans papillote d'alu, surveillez qu'elle ne brûle pas  Il faut compter 1h15 environ

Au bout de deux heures le rôti va « commencer à prendre couleur. Quoi la couleur verte ? C'est mon APN qui déraille et c'est aussi le vert de l'huile d'olive, et non pas une grenouille que j'ai mixée dans le lèche frites

 

Arrosez minimum toutes les 10 minutes, ça gave , oui je sais

 

Les heures passent, alimenter en eau votre lèche frites et en eau de feu ou mieux du bon vin votre serviteur. Eloignez vos PdT

Ça commence à se préciser

Zut il est déjà 20 heures, et oui , 5 heures pour avoir un rôti bien cuit et moelleux, alors adepte du Micro Onde, barquettes et autre joyeusetés "minute", ce n'est pas pour vous. D'ailleurs il est certains que vous ne viendrez jamais sur ce blog ringard au possible

Voir les commentaires