Publié le 20 Novembre 2019

Hier il y avait la pompe à l'huile, j'aimerai que vous ne

confondiez pas  : pompe à l'huile ,fougasse et gibassier

Hier il y avait la recette de la pompe à l'huile  ICI

Aujourd'hui c'est la fougasse classique

Demain le Gibassier ICI

Un peu plus tard viendra la couronne des rois

 

Les fougasses, article complet

 

Les fougasses, article complet

Cuisson 16/17 minutes à 240° à mi four sur un papier sulfurisé

Vous pouvez diminuer allègrement les ingrédients par deux.

 

Vous allez vous dire il ne s'est pas foulé cette fois, ba oui.

Au fait vous attendez quoi ? La bûche de Noël.

C'est vrai que je n'en fait jamais, mais à la place c'est un gros gâteau dans ce genre chaque année, ça râle dur dans la famille.

 

Hier on a un peu parlé des fougasses et pitié ne confondez pas fougasses et pompes à huile

 

Ingrédients dans l'ordre à mettre dans une bassine ou grand saladier

-338 gr d'eau non chlorée non calcaire (eau de table en bouteille)

-2 sachets de levures lyophilisée   ou un demi cube de levure fraiche

-un peu de lait en poudre écrémé, cela permet à la levure de vite se mélanger (ce lait contient de l'hydroxyde d'aluminium (il y en a aussi dans la lait maternisé), un scandale

-versez le kg de farine genre T55 ou autre

- ajoutez 4 cuillères à soupe d'huile d'olive

-répandez 20 grammes de sel fin sur la farine et bien mélanger avec un cuillère en bois

-bien ramener le bord vers le centre avec une corne à débarrasser (vi c'est une vieille photo)

Afficher l'image d'origine

Couvrir avec film ou autre et laisser monter 4 à 5 heures T° de la cuisine.

Mettre ensuite au bas du frigo pour un longue nuit de débauche

Suivez les photos ci-dessous

 

Fougasses à gogo, faciles.  Aujourd'hui on fait la pâte, repos une grosse nuit au frigo 5°
Fougasses à gogo, faciles.  Aujourd'hui on fait la pâte, repos une grosse nuit au frigo 5°
Fougasses à gogo, faciles.  Aujourd'hui on fait la pâte, repos une grosse nuit au frigo 5°
Fougasses à gogo, faciles.  Aujourd'hui on fait la pâte, repos une grosse nuit au frigo 5°
Fougasses à gogo, faciles.  Aujourd'hui on fait la pâte, repos une grosse nuit au frigo 5°
Fougasses à gogo, faciles.  Aujourd'hui on fait la pâte, repos une grosse nuit au frigo 5°

Demain on verra la suite.

Pour les garnitures normales, on peut mettre des filets d'anchois ou des olives noires, rarement des lardons, herbes à la noix ni tomates séchées c'est pour les Italiens. Des criquets rôtis à la rigueur

 Sortez le saladier du frigo et rabattre un peu les bords et farinez le dessus

- tirez 6 filets d'anchois ou plus , et sortez quelques olives noires maison. Donc se sera des fougasses olives ou anchois

 

Les fougasses, article completLes fougasses, article complet

- coupez votre pâton en trois ou 4 parties

- travaillez votre pâte à la main pour faire trois ou quatre jolies boules

- façonnez fougasses, garnissez par derrière la fougasse aux anchois

- pour les olives ayez soins de les escacher (dépiotez le noyau)

Les fougasses, article complet
Les fougasses, article complet
Les fougasses, article complet
Les fougasses, article complet

Et d'autres simples, oui il existe des fougasses sans rien (AVANT). Vu la petitesse de mon four je ne peux faire qu'une seule fournée à la fois, c'est de la mer......dirais le défunt Coffe. La première aux anchois fut carrée, j'avais vu un peu grand, so bad.

Donc les façonner , les garnir ou pas, laisser un peu gonfler (20/30 minutes et enfournez à mi four pour 16/17minutes à 240°

STOP : pause, buvez votre café sans sucre (Dieu , pauvres diabètiques)

Les fougasses, article complet
Les fougasses, article complet
Les fougasses, article complet

Voila les photos parlent toutes seules, mais je suis loin d'être content, d'ailleurs je vais demander des bons de contentement au PN, ba oui il ne faut plus dire Père Noël

 

Voir les commentaires

Publié le 20 Novembre 2019

Le Gibassier (desserts de Noël)

 

DSC09457

Voici donc le fameux Gibassier qui fait partie des treize desserts de Noël en Provence. Attention ne pas confondre le Gibassier avec la pompe à huile, d'ailleurs si vous voyez un Gibassier gonflé comme une brioche , passez votre chemin. 

La recette en est simple mais comme tous ce qui touche au miam en Provence il y a pas mal de variantes, même entre boulangers du même village. Je ne vous propose pas La recette , mais une qui s'en rapproche le plus, "je pense".

Il existe une version avec des graines d'anis vert doux. Gibassier viens de gibecière, car souvent les chasseurs et travailleurs de la terre, emportaient cette gâterie dans le "carnier" dit gibecière en français

Avis : ne vous attendez pas à une explosion de goûts sensationnels , c'est juste un truc rustique et traditionnel de Provence, ici on fait pas dans le compliqué, exemple la brouillade de truffes, c'est simple non !!!

 


 

LA VEILLE , faire le levain

 

Mélangez dans un récipient 8 cl d'eau 20 grammes de levure et 125 grammes de farine de ménage "55", couvrez avec un linge et mettre dans un placard ou le four froid fermé (est ce que vous avez vu un four ouvert , faut être idiot d'écrire ça)

 

DSC09440.JPGDSC09448.JPG

Le lendemain matin en baillant :

Mettre le levain dans le pétrin ou map ou à la main

pétrissage 20 minutes, repos 2 fois 30 minutes, mise en forme 15 minutes, cuisson four statique 25 à 30 minute à 180 ou 200°, sur double plaques ou au four à bois (voir fin d'article)

 

Commençons :

 

les ingrédients :

- 125 + 325 gramme de farine type 55 ou autre

- 8cl d'eau

- 10 cl d'huile d'olive

- 20 grammes de levure fraîche de boulanger (hirondelle ou autre)

- 2 à 3 CaS de fleur d'oranger selon vos goûts

- 1 CaC rase de sel fin

- 180 grammes de sucre ou moins selon votre goût pour le sucré, vous pouvez descendre à 150 gr

- 2 zestes râpés d'oranges

- quelques zeste d'orange confits

- 2 cuillère à café bombées de graines d'anis doux vert

- 1 zeste râpé de citron

Le lendemain matin en baillant :

Mettre le levain dans le pétrin ou map ou à la main

Ajouter les 325 grammes de farine

Puis les zeste de d'orange et de citron

Les 180 gr plus ou moins,de sucre

La fleur d'oranger 3 CaS, pour moi

Les  10cl d'huile d'olive  et une cc de sel. et laisser pétrir 15/20 minute afin d'avoir une boule dans ce genre que vous décollez avec une "corne à débarrasser" ou avec la main et oui !

DSC09446.JPG

Vous devez avoir un pâton dans ce genre

DSC09447.JPGVous le couvrez d'un linge et laissez le reposez à  l'abri à 35°, 30 minutes, cette pâte lève très peu,, à cause de l'huile d'olive

Avec un vénérable rouleau  en buis, étalez le pâton sur épaisseur de 1 cm environ , pas moins surtout

Cette quantité de pâte vous donne environ 5 gibassiers de 15 cm de diamètre (vendu cher dans les commerces, une honte)

Prendre une assiette ou autre et découper la pâte avec un couteau sans traverser la table de la cuisine, ou le plancher si vous êtes une brute

DSC09452.JPG

Faites ensuite 8 entailles, qui serviront de traits de fracture (plaque tectonique)  , en principe la tradition  veut que l'on trace 5 traits comme une étoile, ba !  Moi j'en ai fait 7 et je suis pas juif,  sur cette photo. Utilisez les chutes et faites un petit coeur que vous mettez dans la crèche (mais non, je dis des conneries)

Laisser à nouveau reposer 30 minutes à l'abri du courant d'air et du froid, 

DSC09456.JPG

Enfournez à mi hauteur dans un four statique entre 180 et 200° selon votre four, veuillez à mettre une plaque sous celle-ci afin d'éviter de cramer le dessous de votre gibassier

Refroidir sur grille à la sortie du four

L'arôme est plus présent le lendemain, comme vous pouvez le voir, cette pâte est assez dense , et je vous le répète c'est pas une brioche !!!!! mais c'est un peu gras , pourtant cela ne se voit pas sur la Photo

DSC09462.JPG

Version écolo

DSC09469.JPG

Bon appétit

Voir les commentaires