Omelette aux câpres du jardin + recette câpres

Publié le 9 Septembre 2012

Un petit cadeau tout d'abord, Jupi avec son papa, défense de rire, nan je ne suis pas une fille ,  la mode à cette époque était comme ça, dur pour un garçon, non ! C'était barboteuse ou jupette. heu pas celles de "Juppé"
Image


L'omelette aux câpres
En fin d'article la recette de conservation des câpres au sel, grâce à Mireille

Un tout petit rien, en fait, c'est  une recette qui est en train de disparaitre.
Cette fois elle est faites avec les câpres de mon câprier du jardin, de l'année dernière, précisons tout de même
Les meilleurs câpres (tapènes en provençal) sont ceux conservés au sel, cette pratique est courante en Italie mais quasiment absente chez nous, dommage. Il va falloir que je me procure cette méthode de conservation pour vous en faire profiter

Bien souvent cette recette revenait souvent dans les assiettes et sur les tables Provençales des années 50/60, maintenant très peu la font, dommage, bof cela ne casse pas des barres non plus, mais c'est pas mauvais

Passons à le réalisation de l'omelette.
Rincez trois cuillères de câpres au vinaigre essorez les (le mieux est de les faire tremper 3/4 heures dans de l'eau claire ) , puis les sécher au sopalin ou au soleil, selon la région , ouif. Vous pouvez un piler grossièrement  les câpres.
Comme je n'avais que très peu de câpres j'ai rajouté une boîte 1/2 de champignons, et bè je fais comme je veux non !

Image

Faire revenir le tout dans une poêle  huillée avec une cuillère d'huile d'olive, Touillez avec  une spatule en bois AOC, puis ajoutez un peu de persil haché, une gousse d'aïl écrasée, puis tout ce qui vous passe par la tête, lime, langues de vipères, brosse à renard etc.

Fouettez 6 oeufs fortement , pensez à votre percepteur cela vous aidera, salez, poivrez, puis une pointe de muscade , incorporez le contenu de la poêle dans le cul de poule et laissez reposer 5 minutes
Image

Ensuite faites une omelette tout bêtement, juste une peu baveuse mais pas trop.

Image

Prenez votre plateau repas, et allez sous le mûrier, manger votre repas sur la vieille table en fer trouée. Faites vous servir le café par vos serveuses Bâlinaises, sautez dans le hamac, ho molo, le looping est vite arrivé. Changer de bras et tombez dans ceux de Morphée. Réveillez vous plein de fourmis rouges, putain ces connes aiment bien prendre les cordes du hamac comme raccourci. Je vais écrire à la Reine des fourmis qui ca châtier durement ces fourmies casse couilles , cela doit cesser ce ballet incessant de fourmis.


Changez d'endroit et sautez dans votre puissante voiture 4x4 pour finir la sieste dans un cabanon plein de scorpions gros comme des langoustes.

Image
Pitin les fenouils sauvages sont plus haut que ma tuture
Image
Il vous plait ce petit cabanon , pas plus gros qu'un mouchoir de poche ?
Bin , il n'est pas à moi, dommage car "ça" c'est un canbaon à bouillabaisse
et à goustaroun

Conservation des câpres au sel


By Mireille


C'est très bon l'omelette avec des câpres. C'est vrai qu'en Italie et par ici nous conservons la câpre dans le sel. La technique est simple. Les faire tremper une semaine dans de l'eau salée 10g pour 1 litre.  Au bout de la semaine, les égoutter, les rincer plusieurs fois, les sécher au soleil  (pécaïre et ceux qui n'ont pas de soleil)  et les mettre en bocal ce coup si avec du sel fin ou mieux du sel gros concassé, marin bien sûr. 70 % de câpres pour 30 % de sel, soit par exemple 700 grs de câpres et 300 gr de sel.  Les câpres préparées de cette façon sont succulentes et confites. Je t'avais envoyé une photo de belles câpres au sel. Tu peux t'en servir si tu veux. Voilà Bisous et coucou à LiRe.
Ah oui j'oubliais : Câpres est bien un mot féminin n'en déplaisent à ces Messieurs.

 

Mémé met des gants et je t'autorise à flageller René avec une branche de Tapenier, hi


nti_bug_fck

Rédigé par jupiter

Publié dans #Spécialités provençales

Commenter cet article

René l'anchois 11/09/2012 22:26


Bonsoir Jupi.


Nouvel article ou redif , quelques réponses aux commentaires et maintenant le black out !!!! Allez mon Patrick, fait plaisir à tous tes fidèles. Même des redifs mais manifeste toi.


Je t'embrasse.


René.

michelotte 11/09/2012 10:01


  Bonjour JUPI; comment tu vas ?..


Moi depuis la visite je suis était hospitalisé vas lire sur mon blog (je vais t'écrire un E.Mail...)


je t'ai prie la recette du pain de mie.miam !miam!..


gros calin de Michelotte

:0014: ♥ dom ♥ 11/09/2012 08:56


De retour !
Plus fatiguée qu'en partant ...
Bon mardi.
Bisoux

dom

PS : un grand merci à ceux qui sont passés pendant mon absence.

Julima 11/09/2012 01:37


Hey Jupi !


ouinn... les câpres ne poussent pas à Minouland ! Même dans la serre, les tomates ont du mal à rougir. Les poules ont bouffé mes salades et il fait si sec qu'il faut arroser tous les soirs...
Ok les patates ont bien rendu cette année.
Les chats et moi on tient la barre.:o) =^^=


yours ever


Julima

René l'anchois 10/09/2012 23:22


Bonsoir Jupi.


Petit coucou du soir.


Bises énormes à Li .

Marithé :0010: 09/09/2012 19:37


whaou  tu étais mimi   j'ai pas dit mignonne  hihi , tu avais une houpette sur la tête ???  c'est  super ces souvenirs urtotu avec ton papa  qui te tient
tendrement ...*


 


bon la petite  baraque,  elle est à vendre ??    ce serait super  ...


j'espère que ta santé s'améliore  quand même  et que ton petit bout de chou grandit  bien .il a dû changer  ce petit bébé ..   gros bisous tendresse 

Liliane 09/09/2012 16:40


Il est magnifique ce cabanon au soleil... Il n'est pas à vendre ?... Un rêve !
Chez moi pas de câpriers... Ni de fenouil sauvage... les câpres au vinaigre sont trop fort pour moi.... Et on m'a dit de faire attention parce que parfois ce sont des graines de capucine à la
place des câpres...
Bisous mon Jupinou. RÔOOoooo bisousssSSSS du Nord au Sud en passant par le nord du Sud.

galinette 09/09/2012 14:41


Adiéu


Au voui qu'il est béou ce cabanon dei provenço, mon rêve que je cherche depuis un an et demi(Mais c'est introuvable)


Y à plus que des estrangers qui on des cabanons come aquo.


Les provenço ne sont plus chez eux.


bono journado


 

René l'anchois 09/09/2012 14:22


Merci pour le rajout Jupi. Ça fait plaisir de te lire. Pour Mémé Mounic, j'ai de suite demandé pardon aprés ma cagade. Hihihi.


Bonne journée à tous.

mounic 09/09/2012 12:44


je reviens! en colère! dis à René qu'il n'y a pas que les câpres qui sont empotées ! et toc!

La Cachina 09/09/2012 13:52



et voila comment commence une guerre



mounic 09/09/2012 12:43


Jupi en jupes! maintenant , tu dois t'acheter un kilt! fais toi le ramener par la voisine!!!!moi, de petite, on m'a mis les brailles de mon frère! alors,pas de jupes pour moi! c'est pour ça que
j'affectionne tant les pantalons! ma mémé avait un "tapenier" dans son jardinet du poulailler! Pue thym, je me piquais les doigts à cueillir les tapènes! maintenant, je n'arrive pas a en faire
pousser un! Ils cannent! alors j'achète les tapènes toutes faites! tant pis! Roobisous mémé

La Cachina 09/09/2012 13:53



moi aussi ils crèvent pas moyen d'en tenir un



René l'anchois 09/09/2012 10:39


Bonjour Jupi.


Recette simple et goûteuse. je rcommande pour l'avoir essayeé !!!Ça fait un bon casse-croûte avec un bon saucisson en  entrée quand tu vas promener dans la forêt.Merci Mi pour le recette des
câpres mais ici qu'ils soient mâles ou femelles Hihihihi on n'en a pas pas dans les jardin. A Hyper U oui et on reconnait là que c'est féminin car toutes ces câpres sont empotées !!! Hihihi.
Pardon et bises pour toi et Li.


Bonne journée à tous.

La Cachina 09/09/2012 13:54



voila tu as vesqué mémé, ça va barder



josiane 09/09/2012 09:41


c'est simple et de bon goût, comme ont dit


bon dimanche à vous et portez-vous bien

La Cachina 09/09/2012 13:54



merci Josiane



Mireille 09/09/2012 09:20


C'est très bon l'omelette avec des câpres. C'est vrai qu'en Italie et par ici nous conservons la câpre dans le sel. La technique est simple. Les faire tremper une semaine dans de l'eau salée 10g
pour 1 litre.  Au bout de la semaine, les égoutter, les rincer plusieurs fois, les sécher au soleil et les mettre en bocal ce coup si avec du sel fin ou mieux du sel gros concassé, marin
bien sûr. 70 % de câpres pour 30 % de sel, soit par exemple 700 grs de câpres et 300 gr de sel.  Les câpres préparées de cette façon sont suculentes et confites. Je t'avais envoté une photo
de belles câpres au sel. Tu peux t'en servir si tu veux. Voilà Bisous et coucou à LiRe.
Ah oui j'oubliais : Câpres est bien un mot féminin n'en déplaisent à ces Messieurs.

La Cachina 09/09/2012 13:55



voila j'ai mis ta recette, heu je ne retrouve pas la photo !


 


comment on reconnait les câpres femelles  ?  nan, on ne me frappe pas



lizagrèce 09/09/2012 08:24


J'aime bien l'idée du cabanon à bouillabaisse


http://maisondeliza.over-blog.fr

La Cachina 09/09/2012 13:56



si tu savais comme je l'aime ce cabanon , et la vue y est magnifique