Mon ennemie "La Boudrague"

Publié le 25 Août 2012

Aujourd'hui pas de miam.

 
Pour vous faire un peu patienter je vous présente mon ennemie " la Boudrague", ou en bon françois,  l'éphippigère des vignes, mais je préfère Boudrague, et vous ?
Image
Cet insecte ne se trouve pas que dans les vignes, cette saleté inoffensive se promène de partout  même sur la farigoulette , et sur les pauvres provençaux qui font leur légitime sieste quotidienne.
Image
Pourquoi mon ennemie ?
Il y a quelques jours,  je ronronnais doucement sous mon Mûrier adoré, lorsque un guili-guili sur mon petit bédélet* bien rebondi par une sauvage aïoli me fit sursauti*.
- Schlack ! réflexe de la main pour esquicher* l'intrus(e).
- Plotch ! fit la patte de mon gentil Tyrex sur mon ventre pour me protéger.
Et voili comme je fit caca dans mon pantalon.
Moralité mieux vaut une tapette à mouche qu'une patte de Tyrex !

Image
Bon je sais, c'est un peu court et nul, mais le Jupi se fatigue vite avec ses neurones en désordre et plus que ramollis par cette chaleur persistante. Vous me direz que je peux faire la sieste dans mon lit plein de punaises suceuses de sang,  derrière des volets clos, mais comment profiter alors de tous les petits bruits de l'été si agréables , soupirs de cigales , bavardages de mille pattes, engueulades des lombrics qui peste contre la sécheresse, vrombissements des taons (tavan merdassier) qui cherches un endroit bien tendre de votre anatomie pour vous ponctionner 3 litres de sang, bzzz bzzz des moustiques tigrés plein de chikungunya, pas cadencés des chenilles processionnaire et cris du lointain bouliste qui veux baiser Fanny(faut être calus pour jouer au boule avec 37° à l'ombre) 
Bref le plein air à son charme
* bédélet : petit ventre rond plein de miam
* sursauti : hola , j'écris comme je veux
* esquicher : il parait que c'est sur le dictionnaire maintenant, à vous de le trouver.

Rédigé par jupiter

Publié dans #Galèjades

Commenter cet article

Marithé :0010: 29/08/2012 21:08


brrr  sale bête ....  gros bisous mon jupinou, pas souvent sur les blogs  mais je pense à toi

René l'anchois 28/08/2012 16:09


Bonjour Jupi.


On attend tous une autre new nous disant que tu vas mieux...


Courage mon bon.


Bonne journée à tous

Victorine 27/08/2012 21:57


Et quand ils sont des milliers sur les routes écrasés par les voitures...Beurk ! je vais vomir 

erico 27/08/2012 17:32


J'ai cliqué sur ce lien pensant qu'avec l'humour de l'auteur il se foutait des gars qui appellent la poutargue , boutargue et qu'il parlait d'une énnieme déclinaison. Hé bien non il parlait d'un
insecte completement inconnu de moi....On s'instruit, on s'instruit !

Liliane 26/08/2012 20:55


Ta bestiole est jolie je n'en avais jamais vu ! Elle a elle aussi un magnifique bédélet !!! Ton humour me dit que tu vas mieux... Pas de nouvelles, bonnes nouvelles...
J'ai froid... Il a plu toute la nuit ! C'est la mauvaise herbe qui va être contente...
RÔOOoooo bisousssSSSS mon Jupinou, du Nord au Sud en passant par le nord du Sud.

:0014: ♥ dom ♥ 26/08/2012 07:18


Tu devrais surtout éviter le soleil ...


Coucou rapide : famille oblige ...
Bon dimanche.
Bisoux cher Jupi.

dom


adelaïde 25/08/2012 15:56


Quelqu'un peut indiquer la solution pour empecher que le "papillon bleu" détruise chaque année mes géraniums????? j'habite à Marseille.

René l'anchois 25/08/2012 15:52


Bonjour Jupi.


Très bon pour les cabot ça !!!! Un hameçon de 6 à travers la tête  et tu leur poses délicatement devant leur nez et hop dans la casserole !! Hihi.


Bises à Mi et Li.


Bonne journée à tous.


 

Marichante 25/08/2012 12:47


Tavan ... y-a-t'il un rapport avec "Taven (la sorcière de Mireille), son aiguillon et son vieux cotillon plus gris que la poussière" ?  

La Cachina 25/08/2012 16:05



au non je ne pense pas du tout


le tavan c'est juste le nom du taon en provençal, mais en effet il est gris, alors..........qui sait



Glovine 25/08/2012 08:45


La boudargue a beau avoir une sale gueule, je pense qu'on peut avoir pire comme ennemi ! Votre billet est chou, comme presque toujours. Une chose m'a amusée : dans le patois de chez nous, taon se
dit aussi tavan qu'on prononce taivain. Comme il a plu ici pendat 24 heures d'affilée et que j'habite un troisième étage, je suis bien protégée des insectes importuns ! Mais il y a parfois des
importuns à deux pattes qu'on échangerait bien contre un bataillon de boutragues ou de tavains ... Je suis sur le départ pour quelques jours en Valais. Bon we à vous tous. Amitiés de Golovine en
Suisse.