Une Pétanque qui tanque

Publié le 28 Octobre 2011


Voici un truc très facile à faire avec une pelure de pomme 

rose_pomme


Cela n'est pas une histoire, c'est en faisant la recette du gâteau de pommes de terre de ma mémé que l'idée m'est venue. Comme une illumination tombée du paradis des joueurs de pétanque *
La pétanque vient de "pieds tanqués" *, c'est à dire que les pieds ne doivent pas sortit du cercle lorsque l'on joue à ce jeu.
Le classique "jeu Provençal " nommé "La longue" permet de faire un pas en dehors du cercle pour les pointeurs et trois en courant pour les tireurs. La pétanque se joue avec deux boules par joueur, trois si c'est un "tête à tête", les boules oscillent entre 600 et 700 grammes et sont creuses
Avant c'était des boules en buis cloutées, les plus riches avaient leurs boules marquées de leurs initiales par des clous en laiton

Voici une paire de boules faites avec du buis du Verdon


DSC03261

La paire est dépareillée, le cloutage est différent

 

DSC03263


DSC03267

Bref revenons à la pétanque qui tanque.

Tanque est employé ici en temps que "tanque  fam" (coupe faim, bourratif), en réalité on dit un "estanque fam", ou étouffe belle-mère.

Pour réaliser ce semblant de triplette (ensemble de trois boules) il faut au préalable faire  cette préparation et en subtiliser quelques louches pour faire des boules ;  je n'ai pas trouvé de moule adéquat pour faire des boules bien rondes et bien lisses

Ben oui c'est minable, mais ça se mange

DSC03246




Source wykipédia
*   Le jeu provençal donnera naissance en 1907 à la pétanque, lors de la partie historique à La Ciotat où un champion de jeu provençal, Jules Hugues dit « le Noir », ne pouvant plus jouer à son jeu préféré à cause de ses rhumatismes, s’est mis un jour, à tracer un rond, envoyer le but à 5-6 m, et, les « pieds tanqués », à jouer ses boules pour se rapprocher du cochonnet. Ceci se passait sur le terrain de boules d’un café "La boule étoilée" [terrain baptisé ainsi en clin d'œil aux boules cloutées de l'époque] dont les propriétaires s'appelaient Ernest et Joseph Pitiot. Les deux frères comprirent vite l'intérêt de ce sport, notamment Ernest qui s'appliqua à en finaliser les règles. La pétanque était née !

Il faudra néanmoins attendre le premier concours officiel à La Ciotat en 1910 pour que le mot soit officialisé. Le terme vient des mots de l'occitan provençal "pied" et tanca "pieu", donnant en français régional l'expression "jouer à pétanque" ou encore "pieds tanqués", c’est-à-dire avec les pieds joints et ancrés sur le sol, par opposition au jeu provençal où le joueur peut prendre de l'élan.

 

Rédigé par jupiter

Publié dans #recettes d'antan

Commenter cet article

chantou 01/11/2011 18:08



quoi qui y a dans ses tites boules ? Certainement plus de bonnes choses que dans la tête de nos dirigeants !! tu vois, Jupi, nous la France d'en bas on sait apprécier les bonnes et belles
choses, il n'en est sûrement pas de même chez tous ces blasés ! bisous



jupiter 02/11/2011 13:23



et oui Chantou on se contente de peu


voila ce qu'il y a


http://la-cachina.over-blog.com/article-13464726.html


 


- 2 kg de pommes de terre cuitent en robe des champs
- 20 olives noires dénoyautées et hachées grossièrement
- 10 cornichons moyens
- 4 oeufs durs
- 1 boite ou 2 de thon au naturel
- 3 petites ciboulettes hachées
- un peu de lait et d'huile d'olive


Commencez par faire cuire vos pommes de terre, ensuite faire durcir les oeufs, pendant ce temps préparez, les olives ,
la ciboulette, les cornichons. Pour les amateurs d'anchois vous pouvez mettre des morceaux de filets.





Ecrasez les oeufs durs à la fourchette





Pelez vos pommes de terre bouillantes





et écrasez-les une par une dans un saladier toujours avec la fourchette. Mélangez au fur et à mesure les ingrédient
pré-cités, si cela devient trop épais mettez quelques gouttes de lait et d'huile d'olive





Bien mélanger le tout et le tasser dans un autre saladier aux parois légèrement huilées
Démouler sur une assiette ou plat de service et commencer la décoration, laisser courir votre imagination , pas comme ce pauvre couillon de jupi






Liliane 31/10/2011 00:15



Elles sont jolies ces boules de pétanques ! On dirait dirait qu'elles sont couvertes d'écailles de poisson...
Bonne nuit mon Jupinou, rÔOOoooo bisousssSSSS.



René l'anchois 30/10/2011 10:11



Bonjour Jupi.


Comme un couillon, hier je n'ai pas suivi le lien de la recette. Pas étonnant que je pose des questions farfelues !!Hi.Du coup j'ai laissé un autre com sur la recette.


Bon dimanche à tous



lasidonie 29/10/2011 23:44



si j'étais sincère ( qui lo sa ? ) je dirai que je croquerai volontiers de la pomme rosacée, rien que pour son attrait, mais pas des boulettes un peu fadasses à l'oeil,  même si le
cuistot malin les a présentées avec un peu de trompe- couleur , lol !



jupiter 30/10/2011 03:34



c'est le but du jeu


rendre un plt banal un peu plus attractif et la mayo est là pour pour faire "passer" le reste


les boulettes indigestent sont celle de nos gouvernant, celles - ci sont difficile à avaler, hi



René l'anchois 29/10/2011 14:28



Bonjour Jupi.


Un bien bel article comme d'habitude. Faut-il compter les clous sur la boule ??HI.


Dans tes boules culinaires, il y a-t-il du poisson ?.


Bon week end et prend soin de toi.



jupiter 30/10/2011 03:42



tu peu en mettre, exemple du thon en boite et plein de bonne choses



cricri d amour :0025: 29/10/2011 07:42






 


Hé oui, c'est tout un art , la pétanque;


c'est d'ailleurs très scientifique, il faut des heures de formation


hihihi


bises mon bon Jupi.



jupiter 30/10/2011 03:46



sport pouvant devenir violent il parait



:0014: ♥ dom ♥ 29/10/2011 07:24



Jolie, l'épluchure !!!


Bon week-end.
Bisoux +$





jupiter 30/10/2011 03:49



bonjours Dom, bientôt on aura plus que les épluchures


soignes toi bien


bisoux



lizagrèce 29/10/2011 07:20



Et la crevette elle sert de cochonnet ?



jupiter 30/10/2011 03:53



oui elle se roule en boule et devient fluo à la pénombre