Faire son Boudin Noir de façon classique

Publié le 17 Janvier 2008

Hier 17, je suis arrivé à prendre ma voiture pour aller faire des courses, il y a du mieux, alors je vais bientôt venir vous visiter , patience. Bisous
_____________________________________________________________


Recette pleine de poésie et de tendresse

(Ou quand jupi fait dans l'horrible*)

 

Recette assez qui se fait immédiatement lors de l'abattage d'un bon cochon, toutefois il faut un peu de méthode et les bonnes proportions et un bon coup de main. Lorsque le froid artificiel n'existait pas la confection de la cochonaille se faisait en janvier lorsqu'il faisait froid, tout le cochon devait être "traité" dans la journée, et tout le monde s'y mettait.

Recette classique mais améliorable à souhait

Âmes sensibles s'abstenir, végétaliens fuyez au loin. Le boudin noir est confectionné avec le sang coagulé et l'intestin grêle lavé et rincé abondamment, mais actuellement les "menus de 20 mm salés" sont plus pratiques, mais chers.

Avec un peu de pratique vous arriverez à obtenir du boudin tout à fait honnête.
 

dsc047812.jpg

 
Un cochon contient environ 6 à 8 litres de sang, seul les globules rouges précipités sont utilisés , et VOILA je vous vois faire "berk c'est horrible"!
Et oui c'est violent, pensez à ceux qui font cela tous les jours dans les abattoirs, juste pour gagner leur paie, ils ne le font pas par plaisir

Assez de blabla, je vous donne la méthode et les proportions pour 1 litres de sang que vous ne trouverez pas dans le commerce

BOUDIN NOIR AUX OIGNONS

 

 Pour 1 litre de sang coagulé

 - 15 grammes de sel
- 5 grammes de poivre , mais vous pouvez aller jusqu'à 7
- 800 grammes d'oignons
- un peu de saindoux
- 100 grammes de gras de joue de Porc
- Menus de porc de 20 mm
     
Certains ajoutent un peu de cognac

Lors de la saignée agiter le sang afin de précipiter les globules rouge au fond du récipient, laisser refroidir (le sang sort à 37° environ), éliminer sommairement le plasma qui surnage, passez le reste au travers d'une passoire fine, réserver.

- Emincez vos oignons et les faire juste revenir dans un peu de saindoux, et laissez refroidir
- Hachez le gras de joue

- Faites tremper vos menus dans de l'eau claire plusieurs fois pour lui redonner de la souplesse
- Dans une récipient bien mélanger le sang, les oignons, le gras, salez et poivrez.
Mettre dans un grand baquet une bonne quantité d'eau et la porter à frémissement
- Allez fumer une clop et boire un coup de gnôle , et lavez vous les mains Coquin dè bouan Diou (coquin de bon Dieu)

La suite est un peu plus difficile, quoique le début et assez Gore ,vous pouvez donc directement passer par la case CHARCUTIER, sortir quelques Euros et revenir tranquillement à la maison.

- Dans un "entonnoir" prévu à cet effet retrousser le menu sur l'orifice et faire un noeud (attention la préparation est liquide), et c'est fragile.
- Disposez un filet (genre filet nylon de sacs à pommes de terre) au dessous pour recueillir le boudin au fur et à mesure qu'il se forme, vous verrez que cela va servir.
- Versez lentement à la louche la préparation et faire deux tours au boyaux tous les mètres. Finir par un noeud
- Trempez plusieurs fois rapidement le filet avec le boudin dans l'eau frémissante, afin que l'eau agisse bien sur toute les parties, si vous écoutez bien vous pouvez entendre les râles d'agonie des microbes et bactéries , (yes , ça rime).
- Faire cuire dans l'eau bouillante 7 à 10 minutes selon le diamètre obtenu, cela demande un certain tour de main et de savoir faire, que je n'ai pas, alors je regarde faire le collègue.

_____________________________________________

* Je garde le meilleur pour la fin.

Comme je ne connais pas le boudin blanc, je suppose que c'est fait avec du sang de porc albinos , ou alors avec du sang de navet égorgé, peut être !!!!


Vous pouvez me jeter la pierre

Ci dessous un "clapier" comme on dit en Provence, se sont simplement des pierres extraites par nos anciens, siècle après siècle du sol aride et ingrat de notre région. Je les met à votre disposition pour me lapider après ces gros énormités que je viens d'écrire

 

clapierdepierres.jpg


Rédigé par jupiter

Publié dans #Recette méditerrannée

Commenter cet article

Jacques RIFFARD 17/02/2012 12:03


Bonjour,


Félicitations pour vos recettes pleines d'humour.


M'autorisez-vous à mettre un lien dans notre onglet "Les sites à visiter"


Cordialement ;


J.R.

ragneux 07/11/2010 09:46



bonjour,


bon ben j'ai pris faim alors je vais en faire un peu j'imprime la recette;


je reviendrais jetter les pierres quand j'aurais finoi lol.



jupiter 07/11/2010 18:05



on a beaucoup de pierre ici, tu peux te servir sans vergogne, je ne suis pas parfait loin de là



vincent 31/08/2009 19:54

Le boudin blanc est préparé à base de volaille et de crème, rien à voir avec le boudin noir en fait. Salutations

Daièle 04/01/2009 11:04

on peut trouver du sang en le demandant à son boucher tout simplement il se fourni directement à l'abattoir

Julima 19/01/2008 21:04

Oh Jupi; ça tape sur le foie et en plus c'est du halouf !....(c'est pas la forme, hein ?!!):0010:

marithe :0010: 19/01/2008 16:20

youpie ...tu ronchonnes   c'est que ça va mieux ...promis juré je ne mangerais que que boudin noir ....on sait jamais ..quelle honte que ce sang contaminé,   ..une horreur pour les familles et peu de punition pour les coupables de ne pas avoir interdit ..ou ceux qui savaient ....bon ba prise de sang pour bernard et pour moi cette semaine .....lol.........gros bisous et amuse toi bien  .....au fait  ta fille va mieux ???

:0014:dom:0010::0075: 19/01/2008 06:00

Bonjour ! Ca va, cher Jupi ??? Le réveil vient de sonner ...Bon week-end ! Bisoux.

kassoumay 18/01/2008 23:04

Bon ...il y a longtemps que je suis venue...euh ! mais le boudin ???bon alors ?Et oui pas facile tous les jours ! je reviens après plus d'un mois sans connexion internet ....Mais bon ...résolue.....et maintenant mon actu ...c'est mon départ à nouveau pour l'Afrique...la Casamance et les villages de Ouonck et Diéba...heu surtout....Dieba... Bises et @ + très vite Nicole

nade 18/01/2008 18:38

manger du boudin, oui, oui, oui ! le fabriquer.....et même le voir fabriquer, pas pour moi....quant à cette histoire de boudin antillais j'ai bien peur d'y penser chaque fois que j'en verrai maintenant, c'est malin  !!!

Estebe 18/01/2008 18:19

C'est une vraie émotion vraie que de voir une recette aussi sanglante sur le wèbe. Et puis, ça nous va direct au coeur, because le boudin, on a ça dans le sang.http://www.tdg.ch/pages/home/tribune_de_geneve/bons_plans/restos/detail_restos/(contenu)/162684

véron 18/01/2008 18:02

....... on peut pas lapider quelques membres du gouvernement à la place de notre poôôvre Jupi?

cricridamour :0025: 18/01/2008 11:39

Tiens je l'avais pas vu cette recette,houlàlà je commence à vieillir sérieusement.Moi je préfère la case charcutier directe,j'ai horreur du sang..... quand je me coupej'appelle au secours, c'est pour direciao

Bastet 18/01/2008 10:58

Coucou,Moi je me contente de le manger et c'est très bien comme ça !!!! ;)Bon Week End !=^..^=

jc 18/01/2008 09:04

j'en ai bouffé hier aux pommes

CATALANE 18/01/2008 08:52

Moi, je suis raciste, je n'aime pas "votre" boudin, je préfère le boudin noir catalan !!! Il n'y a rien de meilleur (pas que du sang, il y a aussi ... je ne sais pas trop quoi, de la tête de cochon surement, mais qu'est ce que c'est bon). En tous les cas, qu'on ne me parle pas de boudin antillais, après ce que tu viens de nous raconter. Allez, bisous.

cristina 18/01/2008 08:34

Je vois que tu vas beaucoup mieux, c'est génial!!!Pour le boudin noir, non merci!Bisous.

Béatrice 18/01/2008 08:18

Cela me rappelle de beaux souvenirs, la fabrication du boudin avec les conscrits, nous on met du rhum et le boudin sortant chaud de la chaudière quel délice, j'en bave. Je suis contente que ça aille mieux et que tu sortes un peu pour aller ramasser des pierres hi!hi!hi!......Bisoux et bonne journée.

mamina 18/01/2008 07:49

Ici, comme il fait moins chaud, on tue le cochon jusqu'en avril et c'est toujours une fête et du boulot... avec à la clé un boudin frais et délicieux.

Gil 18/01/2008 07:41

J'en ai fais quand j'étais ado.. Pour moi ( à l'époque) le pire était de gouté la prépa crue pour sentir si c'était assez salé, car on en faisait pas mal en quantité (charcuterie Lombard) et pour doser le sel c'était à l'oeil, enfin du moins à la langue !Ici dans le sud-ouest il font un boudin assez gros avec de la couenne et de la viande, pas mauvais, mais étant habitué aux petits boudins de diam 20/22...

Bouchaud 18/01/2008 07:17

Slut le beauf une drôle d'histoire que celle de tes boudins ....Je savais pas que les Navet ce faisaient égorgé iiihhh!!!  une bonne journée a vous deux bissssssous Marie Dédé

:0014:dom:0010::0075: 18/01/2008 05:51

Je sais faire le vrai boudin ! Maman et mémé en faisaient toujours car on tuait un cochon 2 fois par an ...Elles faisaient du blanc aussi, qui était délicieux : rien à voir avec ce qu'on achète ! Bon vendredi ! Bisoux.    

Rosie 18/01/2008 04:24

Moi, j'aime bien le boudin, mais il ne faut pas que je pense avec quoi c'est fait.Mon grand-père maternel en faisait et j'ai déjà assisté à cela.Bon vendredi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

Marc 18/01/2008 02:34

Bon sang, IL FAUT MANGER TOUT CE EST POSSIBLE DE... CHEZ NOS PRISES, SOIENT-ELLES ANIMALES VÉGÉTALES OU... MINÉRALES...
IL EST DRÔLE TON TAS DE ROCHES, PLUTÔT MENUES DIRIONS-NOUS ICI AU QUÉBEC.
LES PREMIERS ARRIVANTS SUR NOTRE CONTINENT APPELAIENT NOTRE SOL - TERRE DE Caïn-DE par leur tenue ÉLEVÉE DE PIERRES DES CHAMPS...MAIS LÀ, D'UNE GROSSEUR D'UN NAVET OU MÊME D'UN PASTÈQUE, ALIRS VOS CAILLOUX, PAS DE QUOI CONSTRUIRE UN FORT...

LESDITES PIERRES DES CHAMPS SERVIRENT D'AILLEURS AU PATRIMOINE DE BÂTIMENT DU QUÉBEC.....