Soupe de poissons !!!!!!

Publié le 16 Mai 2014

A cette époque le ventre de la Provence ne criait plus famine depuis longtemps, la vie y était encore un peu rude sans plus, mais pas au point de faire une soupe de sardines

"Toute ressembllance avec des personnages vivant ou ayant existés et purement fortuite"

 

Cela me permet toutefois de vous raconter cette petite historiette

Dans les années 50 dans mon petit village un peu retiré de la côte , le poisson le moins cher et le  plus consommé était la morue sèche évidemment, car  facile à conserver et abondant.

Toutefois régulièrement un poissonnier ambulant passait avec sa petite carriole, les poissons étaient maintenus relativement au frais sur un lit de glace, et au dessus un tourniquet à remontage mécanique agitait comme un ventilateur, des brins de ficelle pour tenir éloignée les mouches (merdum aussitox pondix)

Le choix n'était pas bien grand, mais je me rappelle encore que les gens pouvaient se payer de temps en temps des soles, pourtant nous n'étions pas riches.

Les poissons les plus vendus étaient toutefois les poissons locaux, et en saison c'était les anchois, les sardines , les maquereaux , mulets ou muge, saint pierre, congre, rougets, quelques crustacés et des céphalopodes.

Les moins chers étaient encore comme maintenant, les sardines et maquereaux.

Vous n'allez peut être pas me croire, mais le petite anecdote qui suit est "vraie".

"Lorsque passait le poissonnier, une dame de l’époque, décédée il y fort longtemps, venaient acheter invariablement 6 sardines qu'elle choisissait avec grand soin.

6 sardines ! On ne va pas loin avec ça, surtout qu'ils étaient deux en famille, elle et son fils. Cette dame était loin d'être pauvre, bien au contraire, c'était plutôt la pingrerie qui la faisait agir de la sorte, enfin, je pense.

Alors que nous achetions les sardines en bonne quantité pour faire de bonne grillade, ou pour les faire frire farinées. Cette dame réalisait deux repas pour deux personnes avec ses six sardines

A midi celles-ci étaient frites sans la tête

Le soir les têtes servaient à faire une simili soupe de poisson, avec force fenouil, ail, huile et bien d'autres choses gratuites, offertes par dame nature, plus évidement une bonne rouille

Les têtes ainsi préparées étaient passées au moulin à légume, et les résidus allaient au chat, qui lui aussi faisait deux repas, à midi les tripes, les écailles, et les arêtes

Le soir, les résidus de cette soupe

 

Rien n'était perdu, la mère et le fils vécurent très vieux, comme quoi bonne chère et longévité ne vont pas forcément ensemble.

 

Un jour je vous raconterais que certains se servaient des écailles pour............., si je ne suis pas mort



Les lois sont des toiles d'araignées à travers lesquelles passent les grosses mouches et où restent les petites.
Honoré de Balzac (1799-1850)

Rédigé par jupiter

Publié dans #Galèjades

Commenter cet article

Marc Vincent 19/05/2014 05:04


Bonjour a toi Jupiter, alias Patrick Montesano, j,admire ton effort et ta persistance sur ton ,

La Cachina 20/05/2014 12:47



tu crois ça Marc, mes patholies ne me laisse as tranquille et je ne consacre plus assez de temps au blog car j'ai encore plein de chose à vous montrer


merci Marc



Liliane 17/05/2014 22:57


Je ne mets pas de sardines dans la soupe de poisson !!! Une ou deux têtes de congre, du cabillaud et un ou deux rougets grondins... Des petits crabes... Les poissons de la Méditerranée ne
voyagent pas... Il est très rare de voir des anchois...
Les sardines (les petites) je les grille...
Bonne soirée au Sud. RÔOOoooo bisousssSSSS mon Jupinou. Comme il est beau ton petit !

La Cachina 18/05/2014 11:24



bien sûr que non, cela donne mauvais goût, et pas de poisson bleu dans la bouille


hier j'ai vu des sardines (très fatiguées) minuscules, incroyable


roooo  bisous



mounic 16/05/2014 13:08


nous avions la même, à Flassans! mais elle se faisait "donner" les sardines par plus pauvre qu'elle! Et son (gros) héritage a été dilapidé en deux temps trois mouvements par son héritière...Eh
oui! ainsi va la vie! J'aime bien ta maxime du grand Honoré! En ce moment les grosses mouches abondent .....Bisous ma Biche, je suis ratapla!

La Cachina 18/05/2014 11:07



ah, je me disait que cela devait se retrouver dans beaucoup de village, j'ai cinnu un "riche" qui descendait les côtes moteur arrêter pour économiser l'essance (année 70) pffff, et bé ils meurent
comme les autres et voila


oui des grosses mouches , même des tavans merdassiers


hs aussi, la débroussailleuse fait 15 kg + 2 kg du couteau à ronce, je m'escagasse le dos, pire je ne dors pas


bisous



René 16/05/2014 11:30


Bonjour Jupi.


Les anchois sur ta photo, quelles sont belles. J'en mangerai des crues . MIAM. Demain je retourne au marché pour voir s'il n'y en a pas encore 5 ou 6 jolis kilos et aprés j'arrête ( peut-être
hihihi ).


Pour la soupe, ma mère avait appris à ma femme ( il y a bien longtemps ) comment la faire. Un soir, je rentre du boulot et tout heureux je sens cette odeur inimitable de la soupe de peïs..La
rouille, les croutons tout y était , même un ou deux petits rosés de Bandol. On n'avait pas encore les enfants donc, bonne soirée en perspective !!!! On s'est régalé et je l'ai félicité et là
elle me dit: " jamais je n'aurai cru que c'était aussi long et dur à passer la soupe . J'ai du y passer au moins 3 heures et j'ai les mains et les bras en compote !!!".


Je regarde la moulinette qui était en train de sécher , je la monte pour voir s'il n'y a pas de défaut et l'a elle me dit : "Les grilles, c'est dans ce sens que ça se met !!!!!! "....J'étais mort
de rire et c'est sûr qu'elle a du forcer peuchère ma nine...C'était sa première soupe de poissons et ça reste un merveilleux souvenir. Histoire véridique.


Bon soleil à tous *.

La Cachina 18/05/2014 11:01



c'est une photo du net , désolé, mais pour avoir des anchois comme ça il faudrait un miracle ici


la soupe de peï, c'est fameux, longà trier, à pêcher, et je la mouline deux fois, ba oui, on a de la soupe deuxième pression


avec la grille à l'envers, c'est plus dur, et ça muscle qu'un bras !


hier au SM, je n'ai vu que du rosé, le rouge va disparaitre ?????? inquiétant



catherine B. 16/05/2014 10:54


bien mignonne ta petite histoire !!!!!! je ne suis pas une fan de sardines !!! surtout qu'ici on en trouve qui viennent de Bretagne elles sont grosses beurk !!!! A Paris jj'en trouvais des jolies
petites péchées en Méditerranée que je trouvais bien meilleures!!! on les faisait sur le grill au feu de bois ! c'était bon ! ici j'en ai gouté une fois, , elles sont trop grasses beurk beurk
quant a faire une soupe de sardines !!!! sans moi !!!!!! allez bizoux il fait soleil mais un vent de Nord Est nous fait bien froid !!!!!!!!! 17° en plein soleil !!!!! c'est léger dirais-je pour
moi qui adore la grosse chaleur !!!! de meme que le vrai froid bien piquant bien sec !!!!! tu parles ici je suis sesrvie !!!!!! ni froid ni chaud, que de l'humide et du tiede toute l'année !!!!
re bizoux

La Cachina 16/05/2014 11:14



oui j'ai eu mangé par erreur ces grosses sardines , bof pas terreible, j'aime miieux les notres, idem pour les anchois


on ne met jamais de poisson bleu dans la soupe de poisson, trop fort en goût


icisoleil sec, mistralet avec un petit 25°


bisoux