Clafoutis aux griottes

Publié le 10 Juillet 2014

Pour ceux qui sont septiques sachez que c'est avec les griottes non dénoyautées que l'on obtient les meilleurs clafoutis dans la catégorie "cerises" car les noyaux donnent un plus fort goût en acide prussique

Contrairement aux cerises elles résistent mieux aux intempéries

Clafoutis aux griottes

DSC09423 
1 / prendre un balai , fusil, tapette à mouche ou le ventilateur spécial repousse volatiles en vente dans tous les sex shop , et faire partir les corbeaux qui dépiaute votre griottier
Vous pouvez mettre un épouvantail ou un écriteau "réforme des retraites pour les corbeaux" cela est efficace aussi
2/ goûtez sans grimacer l'acidité des griottes
3 / garnissez un fond de moule antiadhésif avec ces saletés
DSC09379.JPG

4 / modifiez in petto la recette

- 125 grammes de farine T55 ou mieux T45
- 100 (pour les cerises burlats 65 à 80grammes) de sucre
- 3 beaux oeufs
- 2 cuillères à soupe bombées de poudre d'amande (pas besoin de relever le goût de la poudre d'amande avec de l'amande amère, les noyaux des griottes serviront à cet effet), remarquez que si vous utilisez le coté bombé de la cuillère pour prendre la poudre cela fera pas grand chose
 - 1 sachet de levure chimique,(en principe on ne met pas de levure les oeufs suffisent) oui j'ai bien dit 1 sachet, car ces garces de griottes vont relâcher leur flotte et je voulais que l'appareil monte
- Touillez avec un bon fouet en inox de Chine dans un cul de poule Chinois , faire un appareil bien lisse, versez sur vos griottes
DSC09386.JPG
- Enfournez dans un four préchauffé à 200° centigrade et laisser cuire 30 à 35 minutes
C'est pas dégueulasse tout de même,
Mettez votre chapeau de paille et  sortez déguster votre minable portion sur votre terrasse inondée de soleil, heu on verra cet après midi , le ciel est en train de se charger
La tradition veux que l'on mette un gravier en plus des noyaux, comme pour un gâteau des rois, un peu comme une fève mais puissance 10, on appelle cela la "journée du dentiste"

Rédigé par jupiter

Publié dans #Desserts

Commenter cet article

Claire 12/07/2014 17:32


Les introuvables griottes... Cela doit faire trente ans au bas mots que je n'en mange pas, depuis que l'arbre chez mes parents a rendu l'âme... Quel dommage. CLAIRE

Liliane 11/07/2014 23:43


J'ai un cerisier griottes du Nord ! Mais il est encore jeune... Je les mets dans l'alcool ! Avec un tit bout de queue... Sublime pour une forêt noire ! Je fais souvent des clafoutis avec des
bigarreaux napoléon mais avec cette pluie, les dernières ont explosé... Pfff...
Merci Jupi, j'essaierai avec de la levure je fais sans d'habitude !
Bonne soirée au Sud. RÔOOoooo bisousssSSSS mon Jupinou.

NicoleC34 11/07/2014 16:53


Le délice absolu,hélas je n'ai pas de griottes,pas facile à acheter non plus,dommage dommage,je salive rien qu'en voyant la photo,en même temps ça m'évite quelques grammes sur mes poignées
d'amour.....Gros Bisous Nicole

lizagrèce 11/07/2014 12:03


Pas de griottes ici mais on peut faire ce clafoutis avec d'autres types de cerises !

René 11/07/2014 10:25


Bonjour Jupi.


Le bonheur de mon épouse pendant l'hiver. Toutes les excuses sont bonnes pour en faire un. Ensuite c'est elle qui les finit...Hihihi..Elle est gourmande. Ici les cerises sont terminées depuis
longtemps mais merci mon ami congélateur !!!


Toujours frisquet et gris. J'ai peur du mildiou mais je ne peux pas traiter à la bordelaise car il plusique tous les jours.


Bises au Nord et bonne journée à tous*.

:0014: ♥ dom ♥ 11/07/2014 09:00


J'en ai plein, mais pas le temps ...


Je te souhaite une bonne fin de semaine.
Bisoux

Gege 11/07/2014 05:05


Et celui qui trouve le caillou gagne une couronne ?


Très amicalement.


Gégé