Aioli en Provençal (traduite)

Publié le 18 Avril 2013

Explication : bien que la véritable aioli se monte sans jaune d'oeuf, celle recette en emploie. Mais des explications générales  indiquent , que pour une véritable aioli  les gousses d'ails sont plus nombreuses, que la peau blanche de la morue pochée et pilée très fin sert de liant à une aioli comme "avant"

 



Aioli traditionnelle - extrait du Channot-Bullier)

aioli-2.jpg 

Aiòli

Pèr faire un bouen aiòli, fau agué d’abord un bouen mourtié, siegue de boues, de faiènço o de maubre; un bouen trissoun de boues, de preferènci, en subre-tout un pougnet bèn soulide

Pour faire un bon aioli il faut avoir un bon mortier, qu’il soit en buis, de faïence

ou de marbre ; un bon pilon de buis de préférence, et par-dessus tout un poignet bien solide.

 

Trissas tres veno d’aiet, un pau mai se va cregnès pas. Ajustas un pau de mouledo de pan trempa, un pessu de sau, e mètes lou rous d’uòu.

Pilez trois gousses (veines on dit), un peu plus si vous ne le craignez pas. Ajoutez un peu de mie de pain trempée, une petite pincée de sel, e mettre le jaune d’œuf

 

Coumenças de vira en ajustant l’òli, fiéu pèr fiéu. Vous arrestas que quouro lou trissoun

tendra dre dins lou mourtié.

Commencez de tourner en ajoustant l’huile (pas traduisible) fil à fil ou petit à petit, Ne vous arrêtez que lorsque le pilon tiendra (droit) dans le mortier

 

Pèr reüssi l’aiòli, fau agué lou tour de man, acò s’apren pas! Pamens fau faire atencien de pas s’atrouva au courrènt d’èr en lou mountant e de pas si servi d’aiet qu’aurié greia.

Pour réussir l’aioli il faut avoir un tour de main, cela ne s’apprend pas. Pas moins (locution que je comprends mais longue à expliquer) il faut faire attention de ne pas se trouver au courant d’air en le montant et de pas se servir d’ail qui aurait germé

 

L’aiòli s’accoumpagno de: marlusso bouïdo, caragòu, poumo de terro, garoto, faiòu

verd, beterabo, coulet-flòri.

L’aioli s’accompagne de : morue bouillie, escargots, pomme de terre, carotte, haricots verts, betterave, choux fleur

Rédigé par jupiter

Publié dans #Spécialités provençales

Commenter cet article

Liliane 18/04/2013 21:53


J'ai connu à Libourne une mémé Espagnole qui faisait son aïlloli tout en parlant... Je n'ai jamais compris son astuce... Elle "touillait" sans cesse... Je n'y ai vu que l'huile qui montait, qui
montait... Tu crois ça possible...
J'adore l'aïlloli... Avec du cabillaud !!!
Bonne soirée mon Jupi. RÔOOoooo bisousssSsss.

La Cachina 24/04/2013 06:39



beaucoup d'ail pilé fin il faut qui soit très collant ensuite ti mets l'huile, mais ça rate qq fois



mounic 18/04/2013 21:31


mais ne se mange pas avec les oursins!!!!je vais faire la bise à ma fille de ta part!gros bisous mémé

La Cachina 24/04/2013 06:37



oui, ce serait un crime, merci monique



Lou Vièi Gardian 18/04/2013 18:58


Tant boun, noste aioli. Et tant bello la lengo nosto ! La lengo prouvençalo a dis assènt de mistrau, de pebre d'ase, de lavando et de terro rabinado de soulèu...Gramaci per aquelo receto de grand
goust et de remembranço.


Mi coumplimèn !

La Cachina 24/04/2013 06:36



merci à vous de me lire, bonne santé



lizathenes 18/04/2013 16:53


J'avoue ka faire monter avec un jaune d'oeuf !

La Cachina 18/04/2013 17:30



et bé oui, c'est plus facile !



lirelora 18/04/2013 11:30


bonjour PATRICK, merci pour vos très jolies photos , vos recettes que je tente de reproduire assez souvent avec assez de succès , parce qu'elles sont faciles et très bien expliquées, par contre
je dois dire que pour votre pain , je n'arrive pas à obtenir cette magnifique mie et tellement aérée ( je sais , je suis négligente , il faut absolument que je pense à acheter une
chignolle!!!


alors ne changez rien, gardez votre belle humeur , votre gentillesse et c 'est un plaisir d'admirer votre village et ses environs et rien n'est môche ou minable qd vous présentez vos recettes, ne
dévalorisez rien, tout est naturel et cela devient si rare!!


encore merci , restez tel quel , on vous aime comme ça!!!!!!!

La Cachina 18/04/2013 12:00



oh, se ne sont que de modeste recette de village,  du miam provençal de tous les jours, sans chichis, notre cuisine n'est pas compliqué, mais il faut donner le meilleur goût aux choses
simples


la chignolles n'est pas encore commercialisée, mais avec un peu d'application , les trous viendront


 


le soleil est là, alors je suis zen, lirelora