Lapin à la tomate , ail et olives vertes ou noires

Publié le 19 Août 2011

Encore une banale recette, mais bien goûteuse


Lapin à la tomate et à l'ail


Bien que la saison des tomates du jardin ne soit pas encore au rendez vous, voici un lapin à la tomates réalisé avec de la pulpe de tomates du jardin -congelée-

Lors de la pleine saison, je fais des conserves de tomates de plusieurs façons, en effet ces tomates gorgées de vrai soleil à la bonne saison méritent d'être utilisées toutes l'année

Purée-coulis-pulpe, soit congelées, stérilisées ou simplement cuisiné en coulis qui se garde sans aucun problème

Pour cette recette c'est de la pulpe de tomate épépinée pelée


Lapin à la tomate et à l'ail
DSC02709 [Résolution de l'écran]

 

  • 1 lapin fermier ou du commerce
  • 1, 5 kg de pulpe de tomate congelée et égouttée
  • 2 gros oignons émincés
  • 6 gousses d'ail aplaties émincées très fin, ou passées au presse ail
  • 1 morceau de sucre
  • 15 olives vertes ou noires blanchies
  • un peu d'eau tiède si nécessaire
  • 100 grammes de lardon blanchis
  • 1 bouquet garni + une branchette de sarriette
  • sel, poivre, huile d'olive

Coupez votre lapin en morceaux avec un couteau et non pas une tranche d'acier ou un ciseau, en effet l'os du lapin éclate en laissants des esquilles dangereuses


Prenez une marmite et faites revenir vos oignons émincés dans un fond d'huile d'olive, puis retirez et réservez

Faites revenir vos morceaux de lapin

Salez au gros sel

Remettez vos oignons, la pulpe de tomates, le bouquet garni, la branchette de sarriette, l'ail


Salez et poivrez

Touillez un peu, ajoutez votre bouillon de volaille, et laissez mijoter à demi couvert pendant une petite heure ou plus, cela dépend de la provenance de votre lapin


Voila c'est tout, rien de compliqué. Remarquez que je ne singe* pas la viande


*Singer : saupoudrer les morceaux de viande de farine

Rédigé par jupiter

Publié dans #Spécialités provençales

Commenter cet article

René l'anchois 20/08/2011



Bonsoir Jupi.


Eh bé non, pas de piqures de  moustiques ramenés à la maison , par-contre avec le fiston on a trouvé 4 oreilles grises avec quelques poils blancs et au milieu des oreilles 2 bêtes que nous
avons ramassé pour ne pas qu'elles se fassent manger par les renards. Si ça c'est pas de l'humanitaire, je ne sais plus quoi faire alors !! C'est là que l'on se rend compte de la force
d'internet!! Hé oui, un blog, une recette, une idée qui devient une envie et 2 animaux sauver des renards.


Bon va falloir trouver les olives maintenant et peler les 2........pommes de terre! Hi.


Bonne soirée à tous


 



Joelaindien 21/08/2011



Hello!

j'aime beaucoup!
merci du partage!

bon dimanche!



René l'anchois 21/08/2011



Bonjour Jupi.


C'étaient pas des lébrasses quand même mais des petites oreilles. Et Mr le Garde était invité à manger et à regarder le foot chez un ami commun. Drôle de coincidence non ?? HI !



danina 21/08/2011



bonjour,


j'arrive sur votre blog par hasard


quelle fraicheur dans le verbe


quelle chaleur dans la générosité et la simplicité des plats


merci cela fait un bien fou


et le lapin de demain vous en saura gré



fraisse 20/03/2012


bon demain j'ai des invités,alors j'essaie le lapin.....mais je pense pas être déçu...vous dirai ça...merci pour vos recettes qui sente bon notre région....