La Pastorale

Publié le 31 Juillet 2007

Il faut vous dire qu'en Provence, c'est l'usage, quand vient la fin de l'an, de jouer "la Pastorale".
Avant, c'était souvent les villageois eux mêmes qui l'interprétaient...

retraçant l'histoire de la Nativité, au travers du quotidien d'un village Provençal...
Il existe aujourd'hui deux "grandes" Pastorales : la Maurel et l'Audibert.
Dans le village, c'est celle écrite et traduite par le Chanoine Marcel Ventre, alors curé des Arcs, mais natif de Flassans,qui vient d'être jouée en la salle Bernard Gavoty.

on le voit ici au micro, à la fin de la représentation.
Les villageois ont apprécié, et du premier acte, où l'ange annonce la nouvelle aux bergers.....

(l'éclairage est un peu mal placé!)en passant par le second acte, où on réveille Roustido le vieux garçon, puis Margarido, Jourdan, et au troisième où l'on retrouve tout le monde, plus Pistachié, l'aveugle ,le Boumian, pour enfin au quatrième acte voir l'adoration de l'enfant Jésus et  voir l'aveugle recouvrer la vue et retrouver son fils, le Boumian redevenir gentil, Giget retrouvant la parole, toute la salle a ri, applaudi, chanté.................

car vous vous doutez bien que les anciens connaissent les répliques par coeur!

ils étaient jolis les petits anges, attendant sagement d'aller tenir leur rôle!
Dire que quand j'étais petite, j'ai endossé ce costume! Il faudra que je retrouve la photo.....juste pour rire!
Je crois que maintenant, on ne me donnerait plus le rôle!
A part celui de l'ange boufaréù!!!!!!( celui aux grosses joues, qui souffle dans la trompette!)
Bon, allez, c'est fini!
Gros bisous et bonne nuit!

Rédigé par jupiter

Publié dans #Divers

Commenter cet article