La Panade oubliée

Publié le 3 Juin 2013

POUR ME FAIR PARDONNER DU POULET A LA FRITA (Vi ça va venir)

DEMAIN si je tiens le coup

 

Ensuite je vais essayer de faire une vidéo sur la réalisation de la pâte à beignets (salés) sans oeufs et légère, mais là je vais le faire tirer l'oreille, peut être je devrait prendre un "nègre" pour écrire mes articles et les réaliser, un vrai noir ébène su sénégal qui me ferait un bon poulet "Yassa"

 
Recette oubliée à base de pain rassis, recette de pauvres par évidence. Toutefois avec la fausse augmentation programmée des Gros Céréaliers Capitaliste de tout poil cela va devenir un plat de riche

LA PANADE

04_04_2007_034-1.jpg

Les proportions sont comme d’habitude en fonction des personnes présentes.
Dans une grande casserole mettre de l’eau salée, une gousse d’ail écrasée et du pain rassis brisé grossièrement.
Laissez la casserole à feu doux et tourner cette préparation régulièrement afin que cela n’accroche pas. Laissez environ une heure sur le feu, en tournant de temps en temps, attention vers la fin cette «  soupe » risque d’attraper.
C’est vous qui décidez de la consistance de cette soupe en fonction de l’évaporation de l’eau.
Rajoutez ensuite, poivre, sel si besoin, une cuillère à soupe d’huile d’olive, bien mélanger le tout.
Ensuite vous pouvez lier avec un ou deux jaunes d’œufs battus au préalable.

Manger chaud, selon le goût de chacun, vous pouvez rajoutez un peu d’huile d’olive ou du lait, (pensez que la crème n’est pas disponible à cette époque en Provence), du fromage de chèvre dur râpé.

Personnellement je ne l’ai faite que deux fois et j’ai mis un reste d’aïoli, c’était très bon.

 

Rédigé par jupiter

Publié dans #Spécialités provençales

Commenter cet article

fronteau 28/09/2015 12:46

Oh je ne suis pas toute jeune et pendant la guerre pas grand chose a manger a Paris et mes parents étaient pauvres , alors quand mon père le pouvait nous mangions de la panade au lait un peu sucrée et pour l'enfant que j'étais c'était super bon et surtout très nourrissant, alors a ceux qui disent BEURCK goutez zt vous verrez!!! ainsi que du vermicelle cuit dans du lait sucré hé oui!!!! . Nous ne faisions pas de gachis comme maintenant trop et toujours trop. Une mamy

jupi 29/09/2015 08:59

oui Fronteau, je n'ai pas connu la guerre, mais il était interdit de jeter un bout de pain ou de laisser ses assiettes pas finies.
je suis effaré par le gaspillage et le suremballage, le prix de simples galettes, le prix des denrées essentielles.
oui c'est vrai on se contenté de peu, et personne ne faisait beurk
maintenant les gens sont obèses à cause de la bouffe made in USA
un papy jeune de 64 ans

nounouchouette 05/06/2013 08:26


Ca me rappelle mon enfance,même si nous n'étions pas pauvres loin de là,ma mère nous faisait de la panade ou de la soupe au lait salé avec du pain dans le même genre.Quand je le dis on me répond
beurk le lait salé,Ben oui !On mangeait aussi les oeufs battus crus,salé et poivrés avec du pain.Bon fallait aimer tout ça mais nous étions habitués.


Bises et profites comme nous du soleil.

Danielle 04/06/2013 19:17


Bonjour Jupi,


Ma grand mêre faisait de la panade et j'aimais bien! a cette époque il n'y avait pas de gaspillage! 


Bises

Mireille 03/06/2013 23:34


Et ben moi j'en ai mangé de la panade, papa la faisait souvent et je m'en fait encore de temps en temps.
Cela n'a rien a voir avec les morceaux de pain dans le brouet Liliane.
Bien de l'huile d'olives, de l'ail et du fromage sec gartouillé je te promets que c'est bon.
Dis moi tu nous a envoyé la pluie du nord, il est tombé des hallebardes.
Tu vas me dire chacun son tour. Il y a toujours une justice dans la vie.
Et chez toi, Jupi il a plu. Nous de ce côté de l'Estérel, on a pris un sacré orage tout à l'heure.
Gros bisous Jupinou.
Bises à Li


 

Liliane 03/06/2013 22:08


Désolée... Je crois que je n'aimerai pas... Tous les lundis en pension on avait une espèce de flotte qu'ils appelaient bouillon avec des morceaux de pain dedans... et ensuite du boeuf bouilli
avec des pâtes à la sauce tomate... Déjà que j'arrivais là pour une semaine... Tu vois je m'en souviens encore ! Et c'était le même menu pendant toutes les années que j'y étais... Pfff...Ils
m'ont dégoûté de beaucoup de choses !
RÔOOoooo bisousssSSSS mon Jupi, belle soirée.

René 03/06/2013 14:10


Bonjour Jupi.


Pas vraiment pour moi cette recette. En plus, la panade j'y suis en plein dedans depuis quelques mois et ça dure...Mais on est vivant et c'est le principal.


Bonne journée à tous *.

catherine B. 03/06/2013 09:20


bah je n'essayerais pas !!!! quand j'étais gamine mes parents tiraient le diable par la queue, et c'est souvent que le soir ma mère nous écrasait des biscottes dans du lait (les jours d'opulence
si je puis dire) ou dans l'eau chaude avec un peu de sel pour nous faire une sorte de truc bien bourratif  et nourissant on était dans la panade et on en mangeait !!!!! jamais au pain, car
on n'avait pas le droit d'en laisser une miette, on en achetait que lorsqu'il n'y en avait plus !!!! j'étais pas malheureuse , mais la panade ....... terminé pour moi enfin d'en manger ......
bizoux soleil , mais froid !!! mais c'est mieux que flotte