Les pois chiches qui ne font pas péter

Publié le 18 Février 2014

Il y aura  la pâte à pizza fine, demain après midi et la vidéo aussi ,  peut être. Et de meilleures images que celle-ci;  la découpe , l'épaisseur le temps de cuisson (6 minutes) etc.......blabla

pizza-fine--4-.JPG

aujourd'hui, elle est nettement plus grande, mais faites avec la même pâte sortie du frigo et agrandie au rouleau

pizza-2--9-.JPG


Peut-être qu'à la différence des piles, les sentiments s'usent quand on ne s'en sert pas.
Jean-Louis Fournier (1938- )

 



Il est vrai que les pois chiches* ont mauvaise réputation, pourtant il en existe qui ne provoquent pas des flatulences, bé oui il faut être poli pour dire pets maintenant.

Donc les pois chiches font péter, elles "en provence on dit la pois chiche" sont bien bonnes au goût et pour tout plein de bonnes choses pour votre organisme, mais pas vraiment pour l'intestin, ni l'orifice terminal de celui-ci.

.

Toutefois soyez sans crainte, vous pouvez en faire consommer à vos invités de « passage », car l'effet dévastateur à venir n'apparaît que quelques heures après. En bien calculant votre coup, ces gentils invités se retrouveront au mieux, chez eux, et au pire dans leur voiture avec des amis et sur le chemin du retour lorsque les insidieuses  petite grenades à retardement feront leurs premiers dégâts.

Soyez sûrs qu'ils se souviendront de vous et du mot « pounchu ». Ah oui les pois chiches portent différent nom dans notre département, Cèze, Tchi ou Pounchun, mais les effets sont les mêmes.

Alors pourquoi les consommer ? Et bé , tout bêtement parce notre plat régional n'est pas la Bouillabaisse, et  que nous sommes « pauvres » , donc que cela nourrit à pas cher comme on dit et que c'est pas mauvais, en plus cela pousse bien dans nos mauvais terrains , voila, libre à nous d'en supporter les inconvénients.

Je zappe la théorie de la cuisson, blablabla, pour arriver directement au sujet de cet article


Oui j'ai trouvé des pois chiches apprivoisés , Aleluilla

Fruits de très saintes entrailles


Comme bien souvent, je me sustente à midi d'une salade de pois chiches tièdes, avec bien d'oignons, de la bonne huile, du vinaigre et quelques olives noires, au risque de vous choquer j'utilise quelquefois des pois chiches cuitent en boîte. Ba oui, personne n'est parfait

Cette fois donc lors de mes emplettes semestrielles  fautes de boites , j'avais acheté des bocaux de 400 grammes au magasin des « casques à pointes » juste au village à coté (voir épisode de la Bifinett ).

Cette fois ci miracle après mon bon plat de « ponchus » j'ai eu un après midi serein, d'où venait ce miracle? simplement de l'image ci-dessous. je pense En effet ces pois chiches sont cuites évidemment , puis , je pense que c'est un rinçage après cuisson qui élimine les peaux indigestes.

Les magnifiques pois chiches cuitent à la Teutonne


Et voici nos minables pois chiches de pauvres  non cuitent, les "pounchus" -pointues- comme disent les parisiens


Lors de mon observation une guerre se déclara illico à peine furent elles mises en présence une de l'autre, halalala. encore une OPA  -opération proutt attack-


Bon passons, je vous recommande donc d'essayer ces pois chiches très agréables à notre chimie interne. Cela m'amène à vous causer des guerres intestines qui opposent divers villages proches, tout cela à cause de ces pounchuns.

 Il y a fort longtemps presque tous les habitants du Haut Var mangeaient par force ces pois chiches, tous avaient les même problèmes de pets intempestifs *, toutefois cela ne les gênait pas trop pour les travaux des champs. Ailleurs c'était un peu plus délicat, les gratte papiers devaient aller péter dehors, un peu comme pour la cigarette maintenant, mais sans la fumée !

Le premier qui trouva une solution mécanique à ces pets, fut un pauvre  Flassannais, il faut dire qu'il fut grandement aidés par la présence du chêne liège dans la forêt

C'est un pauvre un berger qui par hasard trouva cette solution miracle, comme toute découverte scatologique je ne vais entrer dans le détail, mais en taillant un bout d'écorce de liège il trouva que cela était plus pratique pour boucher les trous qu'un vulgaire morceaux de bois, de la à dire que ........

Comme la morale de l'époque était assez stricte, il n'en parla qu'à un collègue qui s'empressa de le répéter en rigolant à un trou du cul Cotignacéen qui était de passage.

Celui-ci fit semblant de rire mais vit tout de suite l'avantage de cette trouvaille, il négocia à vil prix des stocks de liège, pour faire ces « bouchons »

Les Flassannais continuèrent de péter à tout vent, sauf le berger évidemment, alors que les Cotignacéens pouvaient passer toute une journée tranquille et « dégazer » en paix le soir à la fraîche en pissouillant sur les pissenlits des voisins

Pour faire court  se sont les  Carçois qui inventèrent la bouteille et qui furent vraiment ravis lorsque un malin négociant de Cotignac leur vendit à des prix défiant toute concurrence, leurs vieux bouchons « usagés ». Il faut reconnaître que cela « gâtait » un peu le goût du vin carçois, mais comme il  était déjà mauvais d'origine , bof. Comme rien ne reste secret bien longtemps, un jour ce fût la guerre des bouchons qui péta entre ces deux villages voisins, d'ailleurs elle dure toujours.

Quand au Flassannais devenus riches, ils arrêtèrent de manger des pois chiches, pour manger des cébettes, oui c'est bête, car leurs vents sortaient d'ailleurs.

Tout ça c'est de l'histoire ancienne, car depuis le passage du nuage de Tchernobyl, les tortues Hermann des Maures ont muté et grimpent dans les arbres. Et alors !! Bé alors les habitants de Flassans pour éviter que les pauvres Tortues Hermann se tuent en tombant des arbres en se battant contre les écureuils caméléons, recouvrent leurs carapaces de liège amortisseur . Moralité, il vaut mieux que je m'arrête et que j'aille prendre mon sirop pour la "tête"

Tante victorinne va encore dire que je prends des substances illicites !!

 

*pois chiches : ce mot composé est masculin, mais en Provence peut dire la pois chiche, comme on dit , la lièvre etc .... on est comme ça

 

*intempestif : ce mot me plait bien car il veut bien dire  ce que l'on peux lire - tempête - peste - , bref une histoire de vent ....délétère


Rédigé par jupiter

Publié dans #Galèjades

Commenter cet article

Jeanne 12/10/2014 10:09

J'ai adoré...Dommage que la solution anti-tempête ne soit pas vraiment révélée.
Il me faut davantage d'investigations...

jupi 12/10/2014 12:20

merci Jeanne,

en ce moment un problème aux yeux m'empêche de regarder l'ordi plus d'une demie heure
autrement j'aurais fais une suite

j'ai une autre galéjade vraie de vraie sur la rivalité carcès cotignac, où les supporter de cotignac quand il allaient voir leur équipe jouer à carcès, prenaient un petit sac de terre afin de s'en servir "d'asseti" et pas poser leur fessier sur la terre carçoise
vive l'europe unie , hihi

mounic 22/02/2014 15:45


Que Dieu te garde aussi, mon Jupinou! bisous de mémé (ce soir, nounou....) 

La Cachina 22/02/2014 17:52



non pas de nounou ce soir ouf, mais j'ai travailler tout le jour à poser des sécurité tiroirs etc, c'est un vrai monstre ce minot


bisous



mounic 20/02/2014 17:48


arrête un peu tes "caguades" parce qu'à Flassans , pays d'aglan, raço de pouar, il n'y a pas de chênes liège! On "lève la rusco" aux Mayons, ou a Gonfaron, pour faire des "taps" (bouchons) mais
pas à Flassans! Déjà que les Carçois nous ont "piqué" les Pontevès, vient pas mettre de l'huile sur le feu ...ou remuer le ...caca! ceci dit, j'ai bien rigolé. N'avioù bésoun , sabès! bisous ma
Biche!

La Cachina 20/02/2014 18:19



ba, c'était du réchauffé , pour te faire un peu bisquer


les Carçois piquent tout , c'est bien connu, ils ont piqué le lac à Cabasse, faut le faire


au fait le derrière des Maures et Flassans n'ont pas la m^me terre (oui je sais les mimosas ne poussent que devant), m'enfin de la à bouffer des glands


je revis avec ce soleil


que Dieu te garde et protège ta famille


bisous



:0014: ♥ dom ♥ 20/02/2014 10:18


Bonjour, Jupi
Je te souhaite un bon jeudi.
Bisoux

La Cachina 20/02/2014 18:06



coucou Dom, tu me met un oeuf, c'est pas encore pâques


bisoux



Liliane 19/02/2014 22:34


J'ai bien rigolé ce soir !!! J'adore ton délire !!! Mémé doit être en vadrouille ou alors fatiguée... Je ne vois pas son passage !!! Tu parles de Flassans !!!
Je n'avais pas le moral... Edgard ne mange plus depuis quatre jours et vomit nuit et jour... Nous sommes allés voir le véto... On ne sait pas ce qu'il a vraiment... Mais il a eu deux piqûres et
apparemment il va me laisser dormir cette nuit. Je suis usée... Il dort sur son matelas dans ma chambre et je dois crier pour qu'il  le descende... Cette nuit c'était toutes les heures
malgré qu'il ne mange rien du tout, même pas un biscuit... On verra demain...
Bonne nuit au Sud. RÔOOoooo bisousssSSSS mon Jupinou.

La Cachina 20/02/2014 18:05



oui je délire, j'ai même eu des hallucinations


bé oui, c'est pour faire bisqué Mémé mounic


surveille bien edgard


 


rooooooooo   bisous



marithé :010: 19/02/2014 20:55


mdr,  quelle imagination ..j'aime bien les pois chiches  et surtout en vinaigrette avec une tomate du jardin pas une tomate du maroc ou autre  une tomate du jardin, un peu d'ail
miammmmm


 


roo biosus mon jupinou

La Cachina 20/02/2014 18:03



j'ai une imagination sans borne,  hihi, c'est pas vrai soeurette


punaise le temps aujourd'hui, on se serait presque cru en début d'été


 


roooo  bisous



tante Victorine 19/02/2014 17:04


Je ne sais pas ce que tu cultives au fond du jardin, mais ca fait délirer grave. Pauvres habitants de Flassans, de Carcès et de Cotignac. Ils le savent au moins tout ce que tu écris sur eux ?


Moi j'adore bien évidemment. Comme les gosses, caca, pipi, roter et pèter, et tu sais avec ma mère chez moi c'est notre quotidien. Elle y va à la manoeuvre elle aussi.

La Cachina 19/02/2014 19:11



il y a rien au fond du jardin, juré, par contre des junkies faisaient pousser du hash dans les massifs de fleurs au stade de foot, because il y avait soleil et goutte à goutte gratuit (c'est vrai
et je pourrais en faire une histoire pas triste)


je ne crois pas que je sois lu à coti, ou alors très peu, pour les autres c'est de la provoc gentillette


ma maman à 97 ans se porte bien et reste autonome, mais les suisses de sa famille vont assez loin, coté père c'est l'inverse, espérons que soit dans la moyenne, par contre j'ai perdu une soeur
ainé de 8 ans il y a qq semaines


bisette



René 19/02/2014 11:21


Bonjour Jupi.


Et oui, quand on étaient jeunes on roulait la caisse !!!!Maintenant on la lâche quelquefois de façon incontrôlée !! hihihi. Qui pète et rote bien se porte d'aprés le dicton alors pourquoi se
gêner !!!


"Alhamdoulilah"

La Cachina 19/02/2014 19:06



c'est vrai que dans certains pays , il faut rôter à la fin du repas.....mais c'est une longue histoire



Dianou 19/02/2014 11:15


 hello mon beau, tu me fais rigoler, ici aussi il y a guéguerre de ces petites gourmandises , hihihihi il y a
les fameux Carlancas , ceux qui ne font pas de mal aux boyaux ! Ha j'aime et j'aime la farine de pois, on en fait des bonnes choses avec elle, aller gros bisous , la tramontanne siffle dans le
toit , dianou

La Cachina 19/02/2014 19:05



et oui, j'adore les pois chiches, mais cela m'est interdit


ici , sur les terres "gastes" des seigneurs, il était interdit de planter des pois chiches car elles tuent le sol, mais cette plante pousse très bien ici, mais plus personne ne fait de
pois-chiches


bisous dianou



:0014: ♥ dom ♥ 19/02/2014 10:00


Bonjour, Jupi
J'adore les pois chiches et m'en fous de péter ...


Je te souhaite un bon mercredi.
Bisoux

La Cachina 19/02/2014 19:02



et ben je ne peux plus en manger , et pourtant j'adore ça


bisoux



josette 19/02/2014 07:35


j 'adore commencer ma journée sur une note humoristique, et là je suis servie, je riais de bon coeur à la lecture de votre billet!!! on " sent" le vécu.... comme si on y était. que ça fait du
bien de se lâcher sur des sujets de notre vie de tous les jours, je crois que je mangerai ma prochaine salade de pois chiches avec un sourire aux lèvres en pensant à vos commentairs si savoureux.


continuez, c'est une vraie thérapie contre la morosité.


des bises


Josette

La Cachina 19/02/2014 19:00



merci beaucoup josette,


dire que j'adore la salade de pois chiches, plein d'oignon blanc et de la bonne huile, snif , mantenant c'est interdit


bises



mado 19/02/2014 07:25


Un jour mon petit-fils, 6 ans, me téléphone et me dit "Hein, mémé, que ça fait du bien quand on pète". A quoi je répondis, "Ben oui, quand on a le ventre plein de gaz ça fait du bien quand ils
sortent" Et pourtant, il ne mange pas de pois chiche, il mange comme un oiseau. Bonne journée.

La Cachina 19/02/2014 18:59



en effet, mieux vaut....


voir la soupe aux choux (le film)


bonne soirée