Marmite du pauvre provençal

Publié le 28 Septembre 2011

Pourquoi faire du feu dans sa cheminée actuellement, ok dans le Sud Est il faut être gaga ou maso, mais la majorité d'entre vous n'a pas eu d'été, vous avez quasiment sauté un saison pour tomber dans un automne, juste égayée par la victoire de la gauche au sénat. Croyez moi il ne vont pas changer leur "train" sénatorial pour cela.

La marmite du pauvre Provençal

En principe le Provençal était pauvre, cela va de soi

L'hiver s'annonçant à grand pas j'ai vérifié l'éta de ma casa, malgré les belles journées de notre midi il a fallu que je rallume la cheminée pour tester mon isolation  défaillante. Cela me fait penser qu'il faudra que je mette un bon isolant, ou du vison réformé ou mieux comme le dit une publicité américaine avec du phoque, enfin si j'ai bien traduis; « fuck Your House » ce qui donne en bon François : phoquer votre maison ou floquer votre maison. Bref je ne sais pas trop, ou alors y « enc.... Votre docteur » House ?
Bon, quel rapport avec cette marmite, en fait il n'y a que le feu de bois , qui dit feu de bois et cheminée implique la condition de la pauvreté de la personne...qui vit dans un pauvre cabanon délabré avec une vieille biquette
Donc je réchauffais ma vieille carcasse auprès d'un bon feu de cure dents lorsque l'idée de faire un truc hyper simple avec une bonne cocotte en fonte  (oui je sais je dois faire un article "comment culotter les ustensiles en fonte")et quelques mauvais ingrédients qui traînaient, illumina mes neurones en voie de restauration, oui....j'avais fait un reset d'été


il faut

- 2 gros oignons
- 3 grosses pomme de terre
- 3 gousses d'ail dégermées
- 2 ou plus , tranches de poitrine de cochon fraiches
- 2 baies de genièvre
- quelques grains de poivre
- du thym et de la sarriette en poudre
- 1 pointe de couteau de romarin
- bon litre ou plus de bouillon de poule

- sachet magique de "Paellero" ou un mélange piment doux en poudre et filaments de safran

- sel , poivre moulu

Oups un gros feu de bois car la cocotte n'est pas en contact direct avec les flammes ou les braises
Temps de cuisson variable selon l'intensité du feu , cela va de 2 à 3 heures, mais pas d'affolement rien « n'attrape » dans ce mode de cuisson, il suffit de rajouter un peu d'eau de temps en temps et de laisser réduire vers la fin.

Attention ne comptez pas faire un « joli plat » cela fait partie des ragougniasses

- enlevez les cafards crottes de rats et autres de votre vieille cocotte
- coupez vos légumes en grosses rondelles
- suivez la disposition des photos explicatives ci-dessous

 

Ajouter vos morceaux de poitrine de porc, salez, poivrez , baies de genièvre, poivre en grain etc.......

 

 

Ajouter vos couche de pommes terre alternativement avec les rondelles d'oignonsFinir par une couche de pomme de terre puis ajouter le sachet de "paellero" ou votre mélange piments doux et safran

Versez votre bouillon tiéde puis disposez votre marmite près du feu, couvrez et surveillez le niveau de temps en temps, ne pas laisser descendre leliquide en dessous de la moitié

Chaussez vos charentaises trouées, votre vieux gilet en laine mité et pleurer près de ce misérable repas car la cheminée la seule chaleur qui est présente dans votre cabanon ouvert à tous les vents de merde

Dans le prochain cours de survie on apprendra à courser la pomme de terre en forêt, dénicher le petit salé dans un frigo agressif, et se protéger des oignons cracheurs



Rédigé par jupiter

Publié dans #Cuisine au feu de bois

Commenter cet article

Olga 03 06/10/2011 15:48



je suis pliée de rire...


et j'aimerais bien goûter à ce fricot....


je fais quelque chose dans ce genre sur le gaz, bien chaud, bien gras,bien calorique, innommable mais mangeable..On se contentait de peu dans nos contrées  quand il n'y avait pas les Hypers
mais qu'on tuait le cochon gras à l'entrée de l'hiver...............



jupiter 07/10/2011 05:09



mais les choses innomables sont bien plus que mangeable


 


hum, le bon cochon avec les boudins frais.......ca date maintenant, on mangeait meilleur , moins de saleté et du naturel au moins



Lizagrèce 03/10/2011 07:43



Un peu parttou dans le monde les "Indignés" se regroupent ... Alors tout espoir n'est pas perdu



jupiter 04/10/2011 22:30



et bien crois moi , je suis peiné pour le peuple grec


ces banquiers du monde entier ont pourris tout tout


ceux qui dégustent se sont toujours les mêmes



Lizagrèce 01/10/2011 13:10



Faudrait tout foutre parterre et recommencer !



jupiter 03/10/2011 02:48



c'est vrai, mais il faudrait que se soit général



Lizagrèce 30/09/2011 21:56



Ici les pauvres ils ne  mangeaient même pas de lard !!! Maintenant pour ça ils ont LIDL !!!



jupiter 01/10/2011 11:57



ralalalaal,  je ne parle pas de lard gras , mais de lard maigre


et puis ça fait du bien de jeuner, nan je plaisante


 


ça fait pas rire un pays souverain mis sous la coupe des méchant financiers mondiaux, qui punissent les "mauvais élèves", grrrrr je les déteste



Liliane 29/09/2011 23:50



Tes photos sont très jolies... Avec un beau feu de bois que  tu aurais dû faire avant parce qu'aujourd'hui, j'ai enfin chaud !Pas trop ! 24°... Mais en comparaison avec les 8 ou 6° des
derniers jours ! Ca fait beaucoup de différence...
Tu asreçu ma recette ?
Gros bisous mon Jupi, bonne soirée.



jupiter 30/09/2011 03:29



oui liliane il fait beau et chaud les tomates continuent à mûrir


j'ai recopié ta recette de cookies, merci


 


rooo bisous



Rosedesneiges 29/09/2011 14:20



une recette à mettre de coté pour l'hiver car en ce moment c'est encore l'été et les salades font encore l'affaire


bon jeudi Jupi


bises


rosedesneiges



jupiter 30/09/2011 03:31



été indien = hiver canadien


 


 


rooooo bisous Rose


jupi



René l'anchois 29/09/2011 13:35



Bonjour Jupi.


Avec la cagne qui fait en ce moment, on va attendre pour tester .


Et pour les plus pauvres d'entre nous qui n'ont pas de cheminée, comment faut-il faire ? Il ne nous reste que l'amour et l'eau fraîche.Hi.


J'aime bien l'épaisseur de tes tranches de poitrine. Elles me font envie.


Bonne journée à tous.


 



jupiter 30/09/2011 03:32



à feu doux sur le gaz


la poitrine bonnet c se déguste autrement



Victorine 29/09/2011 09:40



Mais comment t'es tu débrouillé pour rester pauvre ? tous les varois que je connais, d'abord miséreux, ayant même eu faim, se nourrissant non pas de glands mais de pignons avec du pain, sont
maintenant riches et vonr manger la bouillabaisse chez Camille le dimanche. N'as tu pas un bout de terrain à vendre à un russe ou au copain de Johny Depp qui cherche un vignoble ? Elle est pas
bonne mon idée ? Je t'embrasse bien fort.



jupiter 30/09/2011 03:34



mystère Tantine


tu crois qu'on tous riche !!! halalala


bises



cricri d amour :0025: 29/09/2011 07:40






Oui t'as pas tort ...


ça fait un peu ragougnagna.


Même dans les cantines on ne sert pas ce genre de plar.


hihi


Bises mon bon Jupi.



jupiter 30/09/2011 03:37



je suis le king de la ragouniasse


bises



sara 29/09/2011 06:26


pour abonder dans le sens de l'excellent commentaire 1 , une petite charade : mon premier est maso mon second est gaga mon tout est génial de drolerie. réponse au prochain épisode :-) merci
Jupiter!


jupiter 30/09/2011 03:38



delanoé !


 


nan, j'attends la réponse



mado 29/09/2011 06:20



Si on ne t'avait pas il faudrait t'inventer pour mettre nos matinées en joie. Merci pour cette recette que je ne manquerai pas de faire, mais pas en ce moment, parce que même dans nos montagnes
on a trop chaud. Tant mieux, un bel été indien fait bien préparer l'hiver. Bises.



jupiter 30/09/2011 03:39



et bien crois moi  mado, j'ai deux fleurs sur un cerisier


bises



siaskas 29/09/2011 00:55



Une recette simple comme "on" sait les faire dans le "sud" mais cependant savoureuse et qui a l'avantage de réconcilier les masos et les gagas....Joli feu de cheminée.



jupiter 30/09/2011 03:40



c'est l'art de faire du bon goûteux avec peu de chose, hihi